Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Instants chavirés] La rentrée aux Instants Chavirés > Jeudi 11 > DREW McDOWALL / MARC BARON



Les Instants Chavirés
Bonjour

C’est reparti du côté des Instants Chavirés avec un premier concert ce jeudi 11 janvier
Deux performances solo : DREW McDOWALL (à qui l’on doit l’un des meilleurs concerts de 2016 aux Instants) et MARC BARON (à qui l’on doit l’un des meilleurs concerts de 2015 aux Instants)
Rien que ça ! et c’est vrai.
Par conséquent, préventes en ligne et réservation abonné.es par retour de mail, sont vivement conseillées (ils reste une trentaine de places disponibles).
Lien des préventes en ligne :
www.yesgolive.com/instants-chavires/

jeudi 11 janvier / 20h30
> 13 – 11 – 9 euros
DREW McDOWALL
MARC BARON

Dès 20h30, retrouvez le programme Rien à voir, qui propose ce mois-ci une étrange projection signée CARINE KLONOWSKI.

Info atelier >
Il reste quelques places pour L’ATELIER DU SYSTÈME B, session des 17 et 18 février.
SESSION #2.1 – JEU
improvisation et dispositifs électroniques
Dirigé par ARNAUD RIVIÈRE

INFORMATIONS / RÉSERVATIONS
Nina Garcia
01 42 87 25 91
nina@instantschavires.com

Et toujours >
- C’est le début de l’année, profitez en pour adhérer à notre association et/ou pour vous abonner et bénéficier de tarifs réduits !

Renseignements par ici >
www.instantschavires.com/adhesion-abonnement/

- Vous pouvez louer la salle des Instants Chavirés pour vos répétitions.
À partir de 10 euros de l’heure.
Renseignements et réservation auprès de JF.
jf@instantschavires.com ou 01 42 87 25 91.

À suivre en janvier 2018 >

mardi 16 janvier / 20h30
> 13 – 11 – 9 euros
TOAD
PIERRE-VINCENT FORTUNIER

vendredi 19 janvier / 20h
> 13 – 11 – 9 euros
# IDEAL 20 !
JOHN DUNCAN
JASSS
SEWER ELECTION
JOACHIM NORDWALL
DJ ALLON KAYE

samedi 20 janvier / 20h
> 8 – 6 euros
GTOK GTKO présente
SILENT FRONT
BRUXA MARIA
CHRIS BROKAW

mardi 23 janvier / 20h
> entrée libre
QUASI#1
IDO DWECK
RANDOM PATTERNS
LASSON
EURO MILLIARD

jeudi 25 janvier / 20h30
> 10 – 8 euros
Trace Label présente
AC HELLO, SÉBASTIEN LESPINASSE, RICHARD COMTE
LÈCHE MOI, JAC BERROCAL, JEAN-NOËL COGNARD, PATRICK MULLER
THIERRY MULLER, GUILLAUME LOIZILLON, LAURENT SAIET

mardi 30 janvier / 20h30
> 13 – 11 – 9 euros
IRE ENSEMBLE
(FRANCK VIGROUX, KASPER T. TOEPLITZ, HELENE BRESCHAND, PHILIPPE FOCH, CHRISTOPHE RUETSCH & ZAC CAMMOUN)

Merci et nous vous souhaitons sincèrement une belle et heureuse année.

Toutes les infos ci-dessous >

Toute la programmation détaillée ci-dessous et à découvrir sur >
www.instantschavires.com/

MUSIQUE/CONCERTS

jeudi 11 janvier 2018

DREW McDOWALL
MARC BARON

À noter >
– Préventes en ligne conseillées en suivant ce lien
– Abonné.es Instants Chavirés : réservation indispensable par mail.
– Places uniquement debout. Pas de CB, pas de vestiare.

DREW McDOWALL

synthétiseur modulaire, électroniques

D’origine écossaise, Drew McDowall vit à New-York depuis le début des années 2000. Son parcours recèle plusieurs étapes significatives puisqu’il a été membre de Coil de 1995 à 2000, il a également participé au groupe Psychic TV et a travaillé sur bon nombre de remixes, notamment le Further Down The Spiral de Nine Inch Nails.

De retour dans des sphères plus underground, il crée Compound Eye avec Tres Warren (Psychic Ills) mais travaille surtout en solo et livre son premier album solo tardivement en 2015, via Dais records puis un second sur le même label « Unnatural Channel » en 2017.
Deux excellents disques sur lesquels rien n’est laissé au hasard…
Naturellement post industrielle, la musique de Drew McDowall est ciselée et marquée par une atmosphère ambient et active. Pulsations et oscillations lancinantes, samples aux accents ésotériques… Drew McDowall apporte définitivement quelque chose de captivant et de novateur à l’édifice des nouvelles musiques électroniques… Ce qu’il a finalement toujours fait tout au long de sa carrière.

www.daisrecords.com/
soundcloud.com/daisrecords

MARC BARON


© Alice Cuvelier

Le travail musical de Marc Baron s’inscrit dans une logique traditionnelle de composition en studio. La bande magnétique, le magnétophone et les machines analogiques y occupent une place centrale. Ses sources sont essentiellement issues de captations du quotidien, récupération d’archives existantes et de manipulations électroniques. Ce matériau, souvent biographique, est mis à l’épreuve de la bande et des machines pour produire un alliage conçu pour le haut-parleur. Sa musique est un travail d’assemblage avant tout : il cherche à créer une tension en entremêlant des qualités et des éléments disparates pris entre un ultra-réalisme d’apparence et l’abstraction de la matière sonore brute. Il cherche ainsi une musique d’extrême contraste. Par ailleurs, son travail sur scène est fondamentalement lié à la contrainte et à l’archaïsme des magnétophones et de la bande magnétique. Il fabrique des compositions qu’il interprète sur scène avec ses machines où la mécanique sonore du magnétophone prend place dans la masse des sons imprimées sur la bande et des larsen générés par l’entremêlement des machines et du lieu.

www.marcbaron.fr/
vidéo live

tarifs
13€ plein tarif
11€ prévente et Montreuilloisacheter en ligne
9€ abonnés Instants Chavirés

horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h00 | de 20h3021h00 : Rien à voir

ARTS VISUELS/RIEN À VOIR

ARTS VISUELS/EXPOSITIONS

du 11 janvier au 14 février 2018

CARINE KLONOWSKI

En janvier/février 2018, le programme Rien à voir portera plus que jamais son nom avec le vidéoprojecteurde Carine Klonowski
Enfin si. Il y aura à voir, à écouter et aussi constater si ça bouge, si ça survit pendant un mois et demi. Présences a minima du vidéoprojecteur : ventilateur, et surtout signal lumineux. La lumière est placée en témoin de l’usure – infinitésimale, exponentielle, inéluctable – de l’outil; à l’image de ce que l’on ferait dans le ‘bâtiment’ à l’aide d’un fissurotest, pour suivre l’ouverture d’une lézarde dans un mur.
Constats lumineux à éprouver de visu les 11, 16, 19 et 30 janvier et jusqu’au 14 février 2018 de 20h30 à 21h. Entrée libre (concert à suivre payant).

Dimanche soir à la maison, on joue à GTA V avec Etienne et Simon. J’ai la manette, alors plutôt que de buter gratuitement des PNJ, je vais voir le coucher de soleil à Del Pierro Beach. C’est dingue à quel point les développeurs bossent le rendu des lumières dans les jeux vidéos. Quinze minutes de modulations lumineuses, de brumes et dégradés de couleurs à te couper le souffle. L’emphase en moins, c’est un peu l’expérience paysagère du no life.

Les plombs sautent – on n’a pas la terre. Le vidéoproj se rallume, pas la console : écran bleu, « aucun signal ». Le LCD perd ses pixels – de plus en plus de points blancs sur la projection, d’ici deux mois on n’y verra plus rien. Du coup on passe du coucher de soleil au ciel étoilé, comme quoi les installations électriques foireuses et l’obsolescence programmée, ça a du bon. J’ai vu un Friedrich dans GTA, et on aura bientôt un Malevitch 2.0 dans le salon.

Demain on prendra la Mercedes d’Etienne, on écoutera Drexcyia sur le boulevard périphérique en se croyant dans Blade Runner. Vraiment c’est ce genre d’ambiance – une espèce de bouillie de pluie de lumières et de béton, le tout crûment scandé par des tags et des enseignes. La vision indistincte et la pensée erratique, tout ça se mélangera plutôt bien. On verra si ça a du sens dès lors que c’est écrit sur un mur, ou si ça pique les yeux une fois projeté sur un pare-soleil.

Carine Klonowski – 2017

Carine Klonowski est née à Nice en 1989, et vit et travaille à Paris.
Elle est également co-fondatrice des éditions sun7, et fait partie du collectif curatorial Le Syndicat Magnifique.

carineklonowski.net
sun7.top
syndicatmagnifique.xyz

horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h

ATELIERS

du 17 février au 18 février 2018

ATELIER DU SYSTÈME B.
SESSION #2.1 – JEU
improvisation et dispositifs électroniques
ARNAUD RIVIÈRE

Dans la lignée des quatre années de l’Atelier du Système B., l’an 2018 voit naitre une nouvelle version de ce rendez-vous mené par Arnaud Rivière autour de la fabrication de dispositifs électroniques, et du jeu en ensemble, côté improvisation et musique bruitiste. En bref un espace de transmission autour de la noise, ses pratiques, ses outils.

Cette année se découpe en trois sessions indépendantes :
Session #1 – Bricolage : 20, 21, 27 & 28 janvier, focalisée sur la fabrication
Session #2.1 – Jeu : 17 & 18 février, axée sur le jeu
Session #2.2 – Jeu : 31 mars & 1er avril, axée sur le jeu
Les participants peuvent s’inscrire à l’une OU l’autre OU les trois.

SESSION #2.1 – JEU
Atelier mené par Arnaud Rivière en complément et prolongation du Système B. « Bricolage ». Ce week-end propose de créer un espace uniquement dédié au jeu et au développement de l’improvisation en grand nombre ainsi qu’aux pratiques musicales bruitistes.
Un travail est mené sur importance de l’écoute de l’autre, la variété des modes de jeux (imitation, opposition, rupture, crescendo, place du silence, etc…), les durées de jeu, la notion d’erreur, la place du hasard et de l’accident, les timbres, les couleurs, les placements, la prise de parole et la possibilité de faire naître ensemble une musique de l’instant.
Les questions du mode et de l’espace diffusion seront aussi abordées.
Un concert en public sera programmé suite à l’atelier.

17 et 18 FÉVRIER 2018
Horaires : 14h – 18h
Participants : adultes ayant un dispositif électronique déjà constitué (places limitées)
Tarif :60€ – inscription obligatoire

ARNAUD RIVIÈRE
http.http.http.http.free.fr/

Musicien autodidacte, Arnaud Rivière pratique l’improvisation libre à tendance bruitiste en solo, en groupe et dans le cadre de rencontres, depuis la fin des années 90. Il utilise principalement un dispositif électroacoustique rudimentaire construit autour d’un électrophone réparé (moult fois), d’une table de mixage préparée et de quelques micros/capteurs : une électronique primitive où le geste est primordial. Entre performance et concert, ses prestations scéniques sont remarquées par leur énergie, leur intensité, leur implication physique rare dans les musiques électroniques et un goût pour le non-sense et la rupture qui conjuguent drame et comédie. Sans Paroles.

Tout terrain, il joue/a joué ou collabore avec des gens comme Roger Turner, Matin Tétreault, Erik M, DJ Sniff, John Boyle & Aya Onishi (Bayal & Nihilist Spasm Band), Mario de Vega, Alexandre Bellenger, Jean-Philippe Gross, Miho, Sophie Agnel, Martin Ng, Jean-Noël Cognard, Anla Courtis (Reynols), Adam Bohman, Otomo Yoshihide, Joke Lanz, Aaron Moore & Daniel Padden & Clarence Manuello (Volcano The Bear), Mat Pogo, Olivier Diplacido, Pascal Battus, Gert-Jan Prins, Ignaz Schick, Xavier Charles, Mario Gabola, Ignaz Schik, Eran Sachs, Alex Drool, Clayton Thomas ou Erik D’Orion et intervient, en ce moment, dans des contextes aussi différents que l’Onceim (orchestre impro/compo d’une trentaine de musiciens impulsé par Frédéric Blondy), L’A_R_C_C, (soit L’Association de Recherche contre le Concert, un duo orienté dancefloor en pente avec C_C), E-drumming is not a crime (série de vidéos de batterie électronique jouée dans la rue, fabriquées en complicité avec Jérôme Fino), Direct Out (trio d’interrvention/installation sonore en milieu urbain avec Jérôme Fino, décidément, et Yann Leguay), ou des croisements interlopes avec Api Uiz (trio rock bancal de Bordeaux).


INSCRIPTIONS / INFORMATIONS

Nina Garcia : nina@instantschavires.com

Instants Chavirés
7, rue Richard-Lenoir 93100 Montreuil – France | + 33 1 42 87 25 91 | plan d’accès

L’association Muzziques / Instants Chavirés bénéficie du soutien de la Ville de Montreuil, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France, et du concours de la Sacem et du CNV.

Instants Chavires


This entry was posted in Instants chavirés.

Comments are closed.