Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Instants chavirés] Quasi#2 > Alessandro Bosetti (conférence & concert)…> Sister Iodine release party > Semaine marathon aux Instants Chavirés



Les Instants Chavirés
Bonjour

Une semaine marathon aux Instants Chavirés >
De la soirée QUASI à la conférence d’ALESSANDRO BOSETTI (suivie de son concert solo et de celui de LIONEL MARCHETTI), en passant par les deux soirées release party du nouvel album de SISTER IODINE > forfait semaine / on se prépare !

mardi 27 février / 20h
> gratuit > restauration légère sur place
QUASI#2
Bordigaga
Manolito
Boris Allenou
L’Enfer

jeudi 1er mars / 18h30
> entrée libre
Dans le cadre de Reflexio – cycle de conférence
Alessandro Bosetti « Des êtres sonores »

jeudi 1er mars/ 20h30
> 13 – 11 – 9 euros
Alessandro Bosetti
Lionel Marchetti
Préventes en ligne

vendredi 2 mars / 20h00
> 12 – 10 euros
SI & Instants Chavirés présentent
Sister Iodine ‘Venom release party’ #1
Sister Iodine
Kill Tm
CIA Débutante
Préventes en ligne

samedi 3 mars / 19h30
> 12 – 10 euros
SI & Instants Chavirés présentent
Sister Iodine ‘Venom release party’ #2
Sister Iodine
Hit & Run
Jean-Marc Foussat
Jean-Philippe Gross & Jérôme Noetinger
Préventes en ligne

Préventes fortement conseillées (voire indispensables) pour les 2 soirées SISTER IODINE. (De même pour les réservations abonné.es > par mail svp)

Et toujours >
– Adhérer à notre association et/ou abonnez vous et bénéficier de tarifs réduits !

Renseignements par ici >
www.instantschavires.com/adhesion-abonnement/

– Vous pouvez louer la salle des Instants Chavirés pour vos répétitions.
À partir de 10 euros de l’heure.
Renseignements et réservation auprès de JF.
jf@instantschavires.com ou 01 42 87 25 91.

Prochaine newsletter, on vous parle du Festival SONIC PROTEST qui a lieu du 7 au 17 mars.
Avec une soirée de clôture concoctée par Sonic Protest et Les Instants Chavirés au Théâtre L’Echangeur à Bagnolet.

Merci et à très vite

Toutes les infos ci-dessous >

Toute la programmation détaillée ci-dessous et à découvrir sur >
www.instantschavires.com/

MUSIQUE/CONCERTS

mardi 27 février 2018

QUASI#2
BORDIGAGA
MANOLITO
BORIS ALLENOU
L’ENFER

NEW ?
NON PAS VRAIMENT MAIS >
Fini l’ambiguïté d’une certaine lettre de l’alphabet, les soirées Q deviennent en 2018 les soirées QUASI.
OUI, parceque QUASI tout et QUASI mensuelles.
Le fond et la forme perdurent, QUASI reste un moment à part et convivial au sein de la programmation des Instants Chavirés. Toujours centré sur la scène expérimentale locale, celle qui a le droit de déraper et de mordre sur les marges, on y découvre, en vrac et empilés, rencontres et formations inédites, tentatives électriques, noise, improv, free, in progress, électroniques… Tout peut quasiment arriver.. ou pas.

RESTAURATION LÉGÈRE SUR PLACE

NB :
Ouverture à 20h.
Début des concerts à 20h30 précises.
ENTRÉE LIBRE

La page QUASI sur FB
L’évenement de ce soir sur FB

BORDIGAGA

(montreuil-venise)
Trio internationaliste non folk décomposée électronique-voix-samples-instruments
1/3 pigeon, 1/3 friand, 1/3 banque.


MANOLITO

Originaires de Paris et Liège, les trois musiciens se sont rencontrés au Festival Meteo à Mulhouse en 2016.

Un an plus tard ils retrouvent à Paris et créent MANOLITO.

Leurs influences vont de la musique contemporaine au jazz et au metal, sans que cela soit forcément identifiable dans leurs musique.

m.soundcloud.com/olivia-scemama/sets/manolito-1

BORIS ALLENOU

– Cathode

Le projet Cathode constitue une exploration vibratoire des techniques audiovisuelles dépréciées sans être usées matériellement.
Il s’agit d’une ode aux images et aux sons produits par ces vestiges de la société de consommation que sont les télévisions à rayonnement cathodiques.
En confectionnant un écosystème de feedback ouvert, Boris Allenou tente de faire résonner entre eux les sons, les images ainsi que les aspects politiques et écologiques de cette performance audiovisuelle.

borisallenou.wordpress.com/

L’ENFER

Assignment in eternity

Dark electronic

Ghetto pop

Assassinats sur Yamaha et batterie associée

Né dans un contener au 6b à St Denis w/ Makingson Delivrance ( Joujou )

sous l’aile de Pap’s punk ( Prince Combat fr Burial party, Vicky de Sainte Hermine .. ),

nourrit au bon grain noïse.

Impro à forme variable.

Commissariat – Radio BAL – L’Idiot Festival

horaires
ouverture des portes 20h00 | concert à 20h30
jeudi 01 mars 2018

ALESSANDRO BOSETTI
LIONEL MARCHETTI

ALESSANDRO BOSETTI

Plane/Talea #35

Alesandro Bosetti joue en solo avec les archives de Plane/Talea, une collection de milliers de fragments vocaux provenant d’une multitude de voix anonymes, recomposées chaque fois en une constellation complètement improvisée et nouvelle.

Le concert est présenté à travers un système multicanal (8 canaux) dans lequel les haut-parleurs sont répartis de manière chaotique dans l’espace.

L’archive Plane/Talea fait partie d’une recherche en cours sur les possibilités de voix existant en tant qu’êtres autonomes qui a déjà abouti à un certain nombre de pièces sonores, des performances radiophoniques et interactives et des performances-conférences.

Alessandro Bosetti présente des voix de donateurs anonymes et collecte de milliers des minuscules fragments de chacune de ces voix dans les archives de Plane/Talea. Les voix, qui ne sont jamais traitées mais seulement recombinées, sont restituées dans des textures et des polyphonies complexes.

Plane / Talea a déjà été invité par Radio Savvy à la Documenta 14, au Studio Venezia de Xavier Veilhan au pavillon français de la Biennale d’Art de Venise 2017, à Lampo Chicago, Deutschlandfunk Kultur, France Musique et Festival Densites entre autres et documenté sur un LP de Holidays Records.

Ce même jour, jeudi 1er mars, Alessandro Bosetti donnera une conférence dans le cadre dy cycle Relexio à 18h30 aux Instants Chavirés en entrée libre.
Infos ici

LIONEL MARCHETTI


© Yôko Higashi

…improvisation libre
autour d’un synthétiseur analogique…

« Quel est le son d’une seule main ? »

Lionel Marchetti (1967) est compositeur de musique concrète, improvisateur, poète et écrivain.

Tout d’abord autodidacte, il explore ensuite le répertoire de la musique concrète avec Xavier Garcia. Depuis 1989, il s’occupe du studio électroacoustique du CFMI de l’Université Lumière Lyon 2, où il anime également des ateliers autour de l’« art du haut-parleur », du son enregistré, de la musique concrète, des techniques électroacoustiques. Il compose au Groupe de recherches musicales de Paris (Ina-GRM) depuis 1990, ainsi que dans son studio personnel. Il a également travaillé au Groupe de musiques vivantes de (GMVL), à La Muse en circuit, à Alfortville, au Coream de Grenoble, au Collectif et Compagnies d’Annecy, ainsi qu’au Studio Cesare de Reims.

Lionel Marchetti se consacre également, sur scène, en solo, à l’improvisation (dispositif analogique expérimental avec microphones divers, feed-back, ondes radiophoniques, magnétophone à bande magnétique, haut-parleurs modifiés, synthétiseurs analogiques etc.) et avec des musiciens comme Jérôme Noetinger, Seijiro Murayama, Jean-Baptiste Favory, Emmanuel Holterbach, Pierre Mottron… ainsi qu’avec la musicienne et danseuse japonaise Yôko Higashi.

Parallèlement, Lionel Marchetti poursuit un travail d’écriture poétique (cf. La Revue des Ressources) ainsi qu’une approche théorique de la musique concrète et de l’art du haut-parleur, en tant qu’artiste praticien du genre.

Son livre La musique concrète de Michel Chion (Metamkine, 1998) reste le plus remarqué.
compositions et collaborations :
lionelmarchetti.bandcamp.com

écrits :
larevuedesressources.org

tarifs
13€ plein tarif
11€ prévente et Montreuilloisacheter en ligne
9€ abonnés Instants Chavirés

horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h00 | de 20h3021h00 : Rien à voir

vendredi 02 mars 2018

Sister Iodine ‘Venom release party’ #1
SISTER IODINE
KILL
CIA DÉBUTANTE
+ ANDY BOLUS films

À l’occasion de la sortie de :
SISTER IODINE / VENOM / NASHAZPHONE

‘SISTER IODINE VENOM RELEASE PARTY’
Nouveau disque, double album, 2 soirées pour fêter ça où SISTER IODINE invite amis et alliés 2 soirs d’affilé.
Le 1er soir, Sister Iodine jouera son nouvel album et le prochain. SISTER 2018 > 2028.
Le 2ème soir, le groupe jouera son nouvel album et revisitera ses anciens, SISTER 2018 > 1993.

VENDREDI 2 MARS / 20H / JOUR 1
CIA DEBUTANTE / KILL / SISTER IODINE
+ Andy Bolus films

Dès 20h00 > Projection.
20h30 > Début des concerts.
12 EUR plein tarif sur place.
10 EUR tarif préventes en ligne (conseillé)via ce lien
10 EUR tarif abonné.es Instants Chavirés uniquement sur réservation.



SISTER IODINE


Franc-tireur et tête chercheuse de la scène noise française, le trio a développé une formule unique à la croisée des genres et des poisons, où à coup de guitares et de batterie lacérées, le groupe cherche comme une sorte de confusion terminale entre rock et chaos.
Ce premier soir, ils joueront leur nouveau disque VENOM tout juste sorti; et le prochain déjà sur le feu, Sister du futur.

www.sister-iodine.net/
sisteriodine.bandcamp.com/
www.facebook.com/SISTER-IODINE-192182560234/
www.youtube.com/channel/UCUM_peCV8yGdwPSIRx4uQsA

KILL


KILL est une formation rock initiée par Unglee Izi. Elle regroupe Vomir (guitare), Kasper T. Toeplitz (basse), Gael Angelis (batterie), Zofie Taueber (voix), Evil Moisture (électronique), Unglee Izi (électronique) & that’s it.

CIA DEBUTANTE

Nathan Roche (Villejuif Underground) & Paul Bonnet (Disposition Matrix).
Confusion électronique analogique. Des voix désincarnées bavardent dans un paysage de battements aquatiques. Un récit paranoïaque se déroulant sur le son du réseau électrique mondial.
Double cassette récemment parue sur SDZ/Crudités.

soundcloud.com/ciadebutante
www.youtube.com/watch?v=9CitDlnp3R0

Avant les concerts une sélection des films de Andy Bolus / Evil Moisture, artiste activiste multiple ultra-prolixe et figure majeure de l’internationale noise underground depuis 30 ans.
http://evilmoisture.free.fr/rs.html

FB / JOUR 1
www.facebook.com/events/216367095575594/

FB / JOUR 2
www.facebook.com/events/582844078722142/

À propos du disque :

SISTER IODINE / VENOM / NASHAZPHONE / NP 28
NEW ALBUM / DOUBLE LP GATEFOLD / 66.6 MIN
OUT ON 20TH OF FEBRUARY ON NASHAZPHONE LABEL (SUN CITY GIRLS, SKULLFLOWER, ISLAM CHIPSY, SMEGA, BLOOD STEREO ETC)
11 TRACKS FEATURING STEPHEN BESSAC (KICKBACK) VOCALS ON ‘I’M GAME’ & ‘I T’
HOME RECORDED BY LUDO NHX MILLET
MASTERED BY JAMES PLOTKIN
ARTWORK HH X UNGLEE IZI

À propos du label Nashazphone :

« Le label Nashazphone ne s’embarrasse pas des obligations virtuelles de la communication, une simple page facebook pour annoncer les sorties et une autre sur Discogs, pour le reste, le catalogue du label Algéro-Égyptien parle de lui-même. Une première sortie avec Sun City Girls pour poser le tableau, suivie d’une grosse vingtaine de productions sauvages et singulières. Hicham Chadly, le boss du label basé au Caire, y fait se bousculer, pour notre plus grande délectation et non sans quelque ironie féroce, les monstres et les fantômes des musiques bruitistes : du psychedelisme occulte et dark de Matthew Bower (Skullflower, Sunroof!) ou Gary Mundy (Kleistwahr> Ramleh) aux décompositions fantasques de Porest ou Jean-Louis Costes, du Shaabi d’Islam Chipsy aux espaces chimériques d’El-g ou Smegma ou Sam Shalabi… Plus qu’un label, Nashazphone est une revue sonore portant un regard acerbe sur le monde contemporain. »
Olivier Brisson

Infos & catalogue :
www.forcedexposure.com/Labels/NASHAZPHONE.EGYPT.html

tarifs
12€ plein tarif
10€ prévente et Montreuilloisacheter en ligne

horaires
ouverture des portes 20h00

samedi 03 mars 2018

Sister Iodine ‘Venom release party’ #2
SISTER IODINE
JEAN-PHILIPPE GROSS x JÉRÔME NOETINGER
JEAN-MARC FOUSSAT
HIT & RUN
+ EVIL MOISTURE films

À l’occasion de la sortie de :
SISTER IODINE / VENOM / NASHAZPHONE

‘SISTER IODINE VENOM RELEASE PARTY’
Nouveau disque, double album, 2 soirées pour fêter ça où SISTER IODINE invite amis et alliés 2 soirs d’affilé.
Le 1er soir, Sister Iodine jouera son nouvel album et le prochain. SISTER 2018 > 2028.
Le 2ème soir, le groupe jouera son nouvel album et revisitera ses anciens, SISTER 2018 > 1993.

SAMEDI 3 MARS / 19H30 / JOUR 2
JEAN MARC FOUSSAT
HIT & RUN

JEAN PHILIPPE GROSS X JEROME NOETINGER
SISTER IODINE
+ Evil Moisture films

Dès 19h30 > Projection.
20h00 > Début des concerts.
12 EUR plein tarif sur place.
10 EUR tarif préventes en ligne (conseillé)via ce lien
10 EUR tarif abonné.es Instants Chavirés uniquement sur réservation.

SISTER IODINE




Franc-tireur et tête chercheuse de la scène noise française, le trio a développé une formule unique à la croisée des genres et des poisons, où à coup de guitares et de batterie lacérées, le groupe cherche comme une sorte de confusion terminale entre rock et chaos.

Ce deuxième soir, ils joueront leur nouveau disque VENOM tout juste sorti; et revisiteront leurs anciens, des 1ères demos de 1992 à maintenant.

www.sister-iodine.net/
sisteriodine.bandcamp.com/
www.youtube.com/channel/UCUM_peCV8yGdwPSIRx4uQsA

JEAN PHILIPPE GROSS x JEROME NOETINGER

« Exhilarating, high-energy, dynamic; spatialised – with speakers surrounding the audience; dizzying and gritty, full of malfunctioning crackle. »

jeanphilippegross.bandcamp.com
www.youtube.com/watch?v=e3QzIi6V8NE
vimeo.com/33778466

HIT & RUN


Association électronique, acoustique et sporadique de Clark Gable et Valérie Smith. Vivent séparément. Se sont auparavant produit:
1- Au dessus de la statue de Lard Lad Donut. 2- Dans l’usine nucléaire près du bureau. 3- Sur le toit du Kwik-E-Mart. 4- Sur le sentier des roulottes. 5- Dans le couloir en allant vers l’usine nucléaire. 6- Après le rond-point de l’arbre. 7- Sur la remise, derrière la maison. 8- Dans le stade, en étant propulsé par la fontaine.

JEAN-MARC FOUSSAT


Activiste des musiques électroniques expérimentales, à la croisée de l’électroacoustique et des musiques improvisées, Jean-Marc Foussat, membre de Marteau Rouge poursuit depuis plus de 40 ans une trajectoire singulière dans la musique free française. Membre de Potlatch avec Jacques Oger, a participé à des collaborations innombrables et variées (Jac Berrocal, Noel Akchoté, Roger Turner, Emmanuelle Parennin, Thomas Lehn, Violence FM etc etc) armé de sa voix, de son synthétiseur analogique et ses bandes magnétiques.

jm.foussat.free.fr/

Avant les concerts une sélection des films sous LSD de Andy Bolus / Evil Moisture, artiste activiste multiple (musique, dessin, édition, label, peinture, film) et figure majeure de l’internationale Noise Underground depuis 30 ans.

evilmoisture.free.fr/rs.html

FB / JOUR 1
www.facebook.com/events/216367095575594/

FB / JOUR 2
www.facebook.com/events/582844078722142/

À propos du disque :

SISTER IODINE / VENOM / NASHAZPHONE / NP 28
NEW ALBUM / DOUBLE LP GATEFOLD / 66.6 MIN
OUT ON 20TH OF FEBRUARY ON NASHAZPHONE LABEL (SUN CITY GIRLS, SKULLFLOWER, ISLAM CHIPSY, SMEGA, BLOOD STEREO ETC)
11 TRACKS FEATURING STEPHEN BESSAC (KICKBACK) VOCALS ON ‘I’M GAME’ & ‘I T’
HOME RECORDED BY LUDO NHX MILLET
MASTERED BY JAMES PLOTKIN
ARTWORK HH X UNGLEE IZI

À propos du label Nashazphone :

« Le label Nashazphone ne s’embarrasse pas des obligations virtuelles de la communication, une simple page facebook pour annoncer les sorties et une autre sur Discogs, pour le reste, le catalogue du label Algéro-Égyptien parle de lui-même. Une première sortie avec Sun City Girls pour poser le tableau, suivie d’une grosse vingtaine de productions sauvages et singulières. Hicham Chadly, le boss du label basé au Caire, y fait se bousculer, pour notre plus grande délectation et non sans quelque ironie féroce, les monstres et les fantômes des musiques bruitistes : du psychedelisme occulte et dark de Matthew Bower (Skullflower, Sunroof!) ou Gary Mundy (Kleistwahr> Ramleh) aux décompositions fantasques de Porest ou Jean-Louis Costes, du Shaabi d’Islam Chipsy aux espaces chimériques d’El-g ou Smegma ou Sam Shalabi… Plus qu’un label, Nashazphone est une revue sonore portant un regard acerbe sur le monde contemporain. »
Olivier Brisson

Infos & catalogue :
www.forcedexposure.com/Labels/NASHAZPHONE.EGYPT.html

tarifs
12€ plein tarif
10€ prévente et Montreuilloisacheter en ligne

horaires
ouverture des portes 19h30

CONFÉRENCES

jeudi 01 mars 2018

#REFLEXIO – 2018#2
#Conférence
ALESSANDRO BOSETTI
18h30 aux Instants Chavirés

Cycle de conférences arts sonores et sound studies
(Février > Mai 2018)


Toute propagation du son s’accompagne d’une réflexion acoustique, dès lors que l’onde sonore rencontre une surface qui en partie l’absorbe et en partie la réfléchit. Dérivant de ce principe, le cycle Reflexio propose une série de conférences où les paroles d’artistes, de musiciens et de chercheurs s’offrent à la réflexion partagée, dans des moments d’échange où les énoncés de chacun et chacune deviennent autant d’échos d’échos. De l’écoute des frontières géopolitiques à l’ethnographie de la scène noise, en passant par l’individuation des voix, une généalogie littéraire du paysage sonore, la captation de perturbations atmosphériques, ou encore la géographie des espaces sonores, ces conférences abordent quelques-unes des préoccupations qui animent, aujourd’hui, les pratiques et la recherche dans les arts sonores, les musiques expérimentales et les sound studies

Ce cycle est organisé en partenariat entre l’université Paris 8, les Instants Chavirés et la Philharmonie de Paris.

Cycle dirigé par MATTHIEU SALADIN

En accès libre et ouvert à tous.

Jeudi 1er mars 2018 à 18h30
Instants Chavirés
accès libre sans réservation

NB :
cette conférence a lieu dans la salle de concert des Instants Chavirés
7 rue Richard Lenoir
93100 Montreuil
M° Robespierre


ALESSANDRO BOSETTI
Des êtres sonores

Est-il possible d’enquêter sur l’existence de sujets-voix à l’intérieur d’un paysage sonore dégagé de toute identité sociale et politique, telle qu’habituellement comprise ? Est-il possible de travailler sur un son autobiographique, de plonger dans la mémoire propre au son, en portant une attention particulière à la voix et aux gestes éphémères que les voix exécutent ? Est-il possible de faire le portrait d’êtres sonores, vivant dans les domaines accessibles ou inaccessibles d’un travail réel ou imaginaire, des êtres qui seraient des personnages sonores, des cellules et des embryons sonores, voire même une traduction en son de l’auteur lui-même ? Ce sont quelques-unes des questions qui occupent le travail d’Alessandro Bosetti, enraciné dans la matérialité du langage, de la voix et prenant place dans de multiples champs comme la création radiophonique, la performance, la musique électroacoustique et l’écriture sonore. Le compositeur et artiste sonore abordera ici ses œuvres récentes ou en cours de réalisation, s’intéressant à la mémoire, à l’identité et à la subjectivité sonore : ainsi de ses chroniques autobiographiques dans le théâtre musical Journal de Bord, de la pièce radiophonique Guryong, ou encore de la configuration de portraits vocaux anonymes dans l’univers sonore que constitue l’archive intitulée Plane/Talea

Le travail d’Alessandro Bosetti est basé sur la musicalité de la voix, du langage et des langues. Il explore la frontière entre le langage parlé et la musique. Ses compositions abstraites (sur disque, jouées lors de performances en public ou pour des diffusions radiophoniques) mêlent documents sonores et entretiens enregistrés, collages acoustiques et électroacoustiques, stratégies relationnelles, pratiques instrumentales, explorations vocales et manipulations numériques. Il prend ainsi la forme d’un questionnement entre anthropologie sonore et musique contemporaine portant sur la communication orale, sur les aléas des processus de traduction, et sur l’écoute comme objet culturel.
Bosetti est l’auteur d’une série d’œuvres sonores, où l’esthétique relationnelle rencontre les méthodes de composition les plus novatrices. Il a publié plus d’une dizaine de CDs de sa propre musique, sans compter ses innombrables collaborations. Il est depuis 2000 une figure majeure de l’Ars Acustica, et est l’auteur d’un vaste corpus d’œuvres électroacoustiques et de compositions texte-son, notamment pour des institutions comme WDR Studio Akustische Kunst, la DeutschlandRadio, ou encore le GRM. Des pièces comme Il Fiore della Bocca (Rossbin /DLR, 2005) – œuvre autour du vocalisme des personnes présentant des déficiences physiques ou mentales – ou African Feedback (Errant Bodies Press, 2004) – travail collaboratif avec les habitants d’un village d’Afrique de l’Ouest questionnant la notion de musique expérimentale – ont obtenu une reconnaissance internationale. Il a notamment développé son travail sur la voix pour les ensembles Neuevocalsolisten à Stuttgart, Maulwerker et Kammerensemble Neue Musik à Berlin. Ses performances pleines de sensibilité ont pu être montrées en Europe, en Asie et aux États-Unis, que ce soit en solo, à la tête de son ensemble Trophies avec Tony Buck et Kenta Nagai, ou en collaboration avec d’autres performers vocaux comme Jennifer Walshe et Tomomi Adachi, ou encore avec le pianiste Chris Abrahams et les chorégraphes Georges Appaix et Ariella Vidach.

À noter :
Retrouvez Alessandro Bosetti pour un concert solo dans la foulée à 20h30 aux Instants Chavirés.
Également à l’affiche, Lionel Marchetti en solo.
9 – 11 – 13 EUR
Infos à venir.

horaires
ouverture des portes 18h30
Instants Chavirés
7, rue Richard-Lenoir 93100 Montreuil – France | + 33 1 42 87 25 91 | plan d’accès

L’association Muzziques / Instants Chavirés bénéficie du soutien de la Ville de Montreuil, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France, et du concours de la Sacem et du CNV.

Instants Chavires


This entry was posted in Instants chavirés.

Comments are closed.