Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Why Note] Cette semaine au Consortium : #Popotemusicale et Pancrace

Cette semaine au Consortium :

#Popote musicale n°1 : MicroMacroMashup

Vendredi 9 mars 2018 – 19h

Les #popotesmusicales sont une nouveauté 2018, des temps entre concert/spectacle et conférence/débat, dans lesquels vous êtes invités à avoir une participation active ! Nous avons appelé ces temps des popotes parce qu’il s’agit à chaque fois de montrer l’arrière cuisine de la création : à travers les interactions et les expérimentations des musiciens, la musique littéralement en train de se faire. Et de lancer une discussion entre les artistes et le public, à bâtons rompus. Ces temps sont conçus avec Jean-Baptiste Masson, compositeur associé à Why Note en 2018.

La Générale d’Expérimentation : Baptiste Chatel, Benoit Kilian, Nicolas Thirion, musiciens –

David Meugnot, vidéo –

Martial Ratel et Pierre-Olivier Bobo, journalistes –

MicroMacroMashup, une performance interactive, entre concert et l’expérience sociologique « in vivo ».

Oeuvres de Tom Johnson, James Tenney, Karlheinz Stockhausen, James Saunders… La Générale d’Expérimentation (ici Baptiste Chatel, Benoît Kilian, Nicolas Thirion) déploie un instrumentarium atypique : percussion préparée, dispositifs électroniques lo-fi, objets usuels détournés, ready-made sonores… pour présenter un répertoire original, peu joué en France : des partitions-texte ou protocolaires, dans l’héritage de John Cage ou de Fluxus. Ces pièces proposent des consignes de combinaisons et de variations des paramètres sonores, hauteurs, durées, dynamiques, timbres, à décoder et interpréter. Les musiciens énoncent ce qui est écrit, en débattent ensemble, en proposent leur vision.

Le spectateur est présent dès le début du processus, il en voit les étapes, il a en mains les clés d’écoute. Il est invité à faire ses retours aux musiciens, et peut même intervenir dans le processus musical, par une prise de parole, des systèmes de vote à main levée… Il donne son sentiment et échange avec les autres spectateurs sur ses sensations. Cette relation entre les musiciens et le public est nourrie par un journaliste qui présente les oeuvres, projette les partitions sur un écran, fournit des statistiques, commente ce qui se passe.

Jean-Baptiste Masson, compositeur, apporte également son regard musicologique. Tout ce petit monde est rassemblé pour une expérience artistique, médiatique et sociale originale, qui ne sera réussie qu’avec deux ingrédients supplémentaires : une bonne dose d’humour ainsi qu’une bienveillance partagée.

// Entrée libre \\

Coproduction : Why Note, La Muse en Circuit CNCM à Alfortville et GMEA CNCM à Albi, en partenariat avec le Consortium.

Pancrace

Samedi 10 mars 2018 – 17h

Pancrace

Prune Bécheau, Arden Day, Julien Desailly, Léo Maurel et Jan Vysocky.

Pancrace est un collectif formé en 2015 à l’occasion d’une session d’enregistrement dans l’église St Pancrace à Dangolsheim (Alsace). Au départ de leur projet il y a l’orgue de cette église, que les musiciens ont eu la possibilité de « préparer » et autour duquel le collectif a enregistré un disque magnifique. Ensuite ils se sont réunis autour d’un instrumentarium étonnant, mélange d’instruments historiques – violon baroque, cornemuse irlandaise, flûte chinoise hulusi, de synthétiseurs artisanaux et d’instruments construits par le génial Léo Maurel : boîtes à bourdons, archets motorisés, hurgy toys… Et maintenant ils construisent leur propre orgue portable, piloté par ordinateur, et éclaté dans tout l’espace de jeu. Pancrace cherche un rapport physique au son, d’abord dans le geste instrumental, en éprouvant les limites sonores de chacun des instruments, et aussi en jouant avec les espaces acoustiques, la spatialisation. Il en résulte une musique ample et belle, d’une très grande poésie. Rencontre avec les musiciens à l’issue du concert autour de l’Orgue de Pancrace.

//

Tarif : 10€

Carte culture : 5,5 €

//

🔊 Retrouvez ici la playlist de Pancrace

Coproduction : Sonic Protest, Why Note, Centre d’art Le Consortium.

Le Centre d’art Le Consortium vous ouvre les portes de ses nouvelles expositions pour des visites commentées avant les rendez-vous Ici l’Onde. Les prochaine visites seront :

Le vendredi 9 mars de 18h30 à 19h15

Le samedi 10 mars de 17h à 17h15

et portera sur l’exposition de JAY DEFEO, « The Ripple Effect ».

Featuring: Trisha Donnelly, Sam Falls, Rachel Harrison, Wyatt Kahn, Ron Nagle, Gay Outlaw, Tobias Pils, R. H. Quaytman, Ugo Rondinone, Bosco Sodi, Oscar Tuazon.

Jay DeFeo était une figure centrale de la célèbre communauté Beat de San Francisco. Elle grandit dans la région de la baie de San Francisco, reçut sa formation artistique à Berkeley et fut diplômée des beaux-arts en 1951. À cette occasion, l’université lui alloua une bourse qu’elle utilisa pour voyager en Europe et en Afrique du Nord entre 1951 et 1952. Elle séjourna à Paris et à Florence, où elle créa son premier ensemble d’oeuvres de maturité. À son retour aux Etats-Unis en 1953, Jay DeFeo devint une figure célébrée au sein de la célèbre communauté d’artistes, de poètes et de musiciens de jazz de San Francisco. Elle travailla avec des matériaux non conventionnels pour explorer la sculpture, le dessin, le collage et la peinture dans leurs définitions les plus larges. En 1958, elle commença à travailler sur ce qui, selon elle, était « une idée qui comportait un centre » ; près de huit ans plus tard, en 1966, elle acheva « The Rose », une œuvre monumentale créée avec tant de peinture à l’huile que l’artiste la qualifia de « mariage entre peinture et sculpture ».

Jay DeFeo est née en 1929 à Hanover, New Hampshire, Etats-Unis et décédée en 1989 à Oakland, CA.

© André Morin

Jeudi 15 mars | 18H

Pierre Henry et ses instruments

conférence de Thierry balasse

?? ENSA Dijon

Réservation indispensable :

03 80 73 31 59 /contact@whynote.com

Samedi 17 mars | 17H

Miroir des formants

>Compagnie Inouïe (Thierry Balasse)

Retrouvez toute la programmation Ici l’Onde 2017/2018

Why Note

♦ Nouveauté 2018

La vente d’affiches

Vous souhaitez acquérir une de nos affiches ? Venez jeter un coup d’oeil à notre catalogue —> 🔎

Pour plus de renseignements : contact@whynote.com

♦ Nouveauté 2018

Les playlists d’artistes

Quoi de mieux pour connaître un artiste que de rentrer dans son intimité musicale en écoutant sa playlist coup de coeur…

C’est ce que Why Note vous propose, sur son site –> 🎶

Le consortium, 37 rue de Longvic, 21000 Dijon | contact@whynote.com
| 03 80 73 31 59

facebook
twitter
instagram

Pour ses activités, l’association Why Note bénéficie du soutien de la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, la Ville de Dijon, le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil départemental de Côte-d’Or, la SACEM, la SPEDIDAM.

This entry was posted in Why Note.

Comments are closed.