Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Why Note] Cette semaine : conférence à L’ENSA Dijon et Miroir des formants au Consortium


Agenda de la semaine

Pierre Henry et ses instruments

Jeudi 15 mars 2018 – 18h

Conférence de Thierry Balasse

Metteur en sons et en scène, compositeur, Thierry Balasse a été le partenaire et l’interprète de Pierre Henry. Il évoque ici la carrière hors norme du compositeur de la Messe pour le temps présent en insistant sur son rapport aux instruments : « Pierre Henry est un des principaux pionniers de la musique concrète, dynamique musicale s’appuyant sur le rejet d’une écriture musicale et remettant en question l’utilisation d’instruments de musique au profit d’objets techniques. Pourtant, lorsque comme lui on vient de la percussion, au moment de la manipulation concrète, le studio son ne devient-il pas un nouvel instrument ? Et lors de l’interprétation finale sur orchestre de haut-parleurs, la console n’est-elle pas un instrument d’improvisation retrouvée ? » Thierry Balasse est directeur artistique de la compagnie Inouïe et de la collection Chut ! de l’École des Loisirs, Il crée des spectacles autour des musiques concrètes et électroacoustiques et des instruments électroniques : La Face Cachée de la Lune, d’après Pink Floyd, Concert pour le temps présent autour de Pierre Henry et prochainement Cosmos 1969.

Entrée libre

Réservation indispensable

03 80 73 31 59

contact@whynote.com

Coproduction : Why Note, ENSA Dijon.

©Christophe Alary

Miroir des formants

Compagnie Inouïe (Thierry Balasse)

Samedi 17 mars 2018 – 17h

Désirant proposer une palette de timbres sonores la plus large possible, mettant en avant le geste instrumental, considérant que les premiers instruments électroniques des années 60 constituent une véritable lutherie qui ne doit pas disparaître, Thierry Balasse a créé le solo Miroir des formants. Un véritable studio de création sur scène, associant platine vinyle et platine CD, synthétiseur Minimoog et Theremin, objets sonores et traitements numériques, le tout diffusé sur un petit orchestre de haut-parleurs. Le déroulement musical est en partie improvisé, explorant les mondes sonores inouïs du ralentissement des sons, géré par une station numérique Merging d’exception. Thierry Balasse a été un collaborateur de longue date de Pierre Henry. Véritable puits de science, il sait comme personne parler des musiques électroacoustiques. Son concert solo débouchera donc naturellement vers une rencontre pour découvrir ses machines et sa vision de l’instrument.

Première partie First, avec les étudiants de l’école Supérieure de Musique de Bourgogne-Franche-Comté. Atelier de création accompagné par Jean Tabouret.

Tarif : 10€

Carte culture : 5,5 €

🔊Retrouvez ici la playlist de Thierry Balasse.

Coproduction : Why Note, Centre d’art Le Consortium. En partenariat avec Les Deux Scènes – Scène Nationale de Besançon, la Cité de la Voix et l’E.S.M. B.F.C. et avec le soutien de l’ONDA.

Le Centre d’art Le Consortium vous ouvre les portes de ses nouvelles expositions pour des visites commentées avant les rendez-vous Ici l’Onde. La prochaine visite sera :

Le samedi 17 mars de 17h à 17h15

et portera sur l’exposition deJAY DEFEO, « The Ripple Effect ».

Featuring: Trisha Donnelly, Sam Falls, Rachel Harrison, Wyatt Kahn, Ron Nagle, Gay Outlaw, Tobias Pils, R. H. Quaytman, Ugo Rondinone, Bosco Sodi, Oscar Tuazon.

Jay DeFeo était une figure centrale de la célèbre communauté Beat de San Francisco. Elle grandit dans la région de la baie de San Francisco, reçut sa formation artistique à Berkeley et fut diplômée des beaux-arts en 1951. À cette occasion, l’université lui alloua une bourse qu’elle utilisa pour voyager en Europe et en Afrique du Nord entre 1951 et 1952. Elle séjourna à Paris et à Florence, où elle créa son premier ensemble d’oeuvres de maturité. À son retour aux Etats-Unis en 1953, Jay DeFeo devint une figure célébrée au sein de la célèbre communauté d’artistes, de poètes et de musiciens de jazz de San Francisco. Elle travailla avec des matériaux non conventionnels pour explorer la sculpture, le dessin, le collage et la peinture dans leurs définitions les plus larges. En 1958, elle commença à travailler sur ce qui, selon elle, était « une idée qui comportait un centre » ; près de huit ans plus tard, en 1966, elle acheva « The Rose », une œuvre monumentale créée avec tant de peinture à l’huile que l’artiste la qualifia de « mariage entre peinture et sculpture ».

Jay DeFeo est née en 1929 à Hanover, New Hampshire, Etats-Unis et décédée en 1989 à Oakland, CA.

© André Morin

Mercredi 4 avril | 19H

Qu’est-ce qu’une partition ?

>Conférence interactive de Clément Lebrun

Vendredi 6 mars | 19H

#Popotemusicale n°2

Avec Jean-Baptiste Masson et l’Ensemble Chromosphère

Retrouvez toute la programmation Ici l’Onde 2017/2018

♦ Nouveauté 2018

La vente d’affiches

Vous souhaitez acquérir une de nos affiches ? Venez jeter un coup d’oeil à notre catalogue —> 🔍

Pour plus de renseignements : contact@whynote.com

♦ Nouveauté 2018

Les playlists d’artistes

Quoi de mieux pour connaître un artiste que de rentrer dans son intimité musicale en écoutant sa playlist coup de coeur…

C’est ce que Why Note vous propose, sur son site –> 🎶

Le consortium, 37 rue de Longvic, 21000 Dijon | contact@whynote.com | 03 80 73 31 59

facebook
twitter
instagram

Pour ses activités, l’association Why Note bénéficie du soutien de la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne-Franche-Comté, la Ville de Dijon, la région de Bourgogne-Franche-Comté, le Conseil départemental de Côte-d’Or, la SACEM, la SPEDIDAM.

29 boulevard Voltaire 21000 Dijon FR

This entry was posted in Why Note.

Comments are closed.