Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[T2G] Giordano Bruno, opéra de Francesco Filidei

Giordano Bruno - Filidei,                Gindt, Rundel, EIC

PISE

Francesco Filidei,
Antoine Gindt,
Ensemble Intercontemporain

Giordano Bruno

 
 

 14 – 21 AVR

[15, 18 avril à 20h30] bus
[14, 19, 21 avril à 19h30]

Du 21/04/2016 19:30
Au 15/04/2016 20:30
(cliquez sur une date pour réserver en ligne)

Durée 1h45
En italien surtitré en français

 

Et au +33 1 41 32 26 26

 
 

TARIFS

Tarifs : de 7 à 24€

Le Pass ou la Carte : vos places librement à partir de 9€

Premier opéra du compositeur italien Francesco Filidei, Giordano Bruno est mis en scène par Antoine Gindt qui retrouve le chef allemand Peter Rundel. Il réunit pas moins de seize chanteurs et le prestigieux Ensemble Intercontemporain. Un événement lyrique, vaste collaboration européenne, consacré au philosophe hérétique et visionnaire condamné au bûcher par l’Inquisition romaine en 1600.
 
Giordano Bruno est signé par le libre penseur du son, Francesco Filidei, compositeur et organiste italien de 42 ans sur un livret de Stefano Busellato, chercheur postdoctoral en histoire de la philosophie à l’université de Sienne, qui retrace la « passion » de Giordano Bruno. Philosophe qui développa les théories coperniciennes, imaginant un univers infini et pariant sur la transformation de la matière, adepte de la magie, se passionnant pour l’hermétisme et la cosmologie, auteur satirique volontiers blasphématoire, voyageur visionnaire chassé d’un pays à l’autre, il avait tout pour finir sur le bûcher de l’Inquisition romaine.
 
L’opéra en deux parties et douze scènes alterne les scènes philosophiques à la chronologie du procès, la délibération, le supplice et met en scène différentes situations de foule, à Venise avec une scène de carnaval et à Rome avec la scène de l’exécution. Le metteur en scène qui a développé le projet en parfaite complicité avec le compositeur qu’il connaît bien, souligne « la puissance évocatrice de la musique qui renvoie à l’époque pré-baroque, avec des objets sonores très évocateurs ». « Outre les 4 solistes (Bruno, les 2 inquisiteurs et le Pape), le chœur est le moteur, autant musicalement que dans sa mise en scène. La solitude n’existe pas ici. Par exemple, le carnaval est presque une transe, une bacchanale. Le choeur est tour à tour une foule anonyme, les jurés, les témoins et les acteurs du supplice de Bruno ».
 
Chacune des 12 scènes est conçue comme un tableau, chacun très différent de l’autre.
 
« J’ai pour nom Giordano Bruno, dit le personnage. Je fais de lettres et science profession ». Il en mourut, libre penseur condamné par l’obscurantisme.


 
T2G Théâtre de Gennevilliers
| Tél. +33 1 41 32 26 10 | 41, avenue des Grésillons F-92230 Gennevilliers | Infos pratiques
 

This entry was posted in T2G.

Comments are closed.