Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Télérama] Hèctor Parra à la Cité de la musique : un voyage sonore sidérant. Extrait.

Au placard les drames intimes, les Symphonie pastorale ou Nuit sur le mont Chauve de l’ère romantique ! Dépassé les odes à la technologie d’un Honegger ou d’un Aperghis. La musique à programme du XXIe siècle voit plus loin : jusqu’aux confins de l’univers. En témoigne Inscape, ce poème symphonique qu’a dévoilé, fin mai à Barcelone, le compositeur Hèctor Parra. Une pièce vertigineuse dont le pitch peut se résumer à ceci : un voyage à l’intérieur d’un trou noir, soit la spécialité de l’astrophysicien Jean-Pierre Luminet, avec qui l’œuvre a été écrite. Une pièce aux dimensions cosmiques mais aussi européennes, puisqu’elle réunissait l’orchestre symphonique de Barcelone, huit solistes de l’Ensemble intercontemporain (Paris) et de l’électronique en temps réel signée Thomas Goepfer (Ircam), et qu’elle tournera à Paris et à Cologne.

This entry was posted in Télérama.

Comments are closed.