Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Théâtre de l'Athénée] Pierre Henry : Apocalypse de Jean. Théâtre de l’Athénée, 15 octobre 2018.

Pierre Henry est parti, sa modernité reste. On pourra le vérifier avec l’Apocalypse de Jean, “son œuvre fétiche, la plus souvent donnée en concert, qu’on peut entendre comme un manifeste, une ‘défense et illustration’ des pouvoirs de la musique concrète”. Ne l’oublions pas, l’Apocalypse est avant tout une révélation, et celle de Pierre Henry, créée en 1968, annonçait les orages électriques à venir. Il aura fallu dix ans d’élaboration, une moisson de “sons spontanés obtenus directement sur la console de mixage par diverses manipulations – moyen détourné de créer des sons électriques sans passer par les gros synthétiseurs de l’époque” pour donner naissance à cet étendard d’une musique différente, que les décennies allaient consacrer, mais qui demeure magnifiquement rebelle. Un Oratorio électronique en cinq temps, à retrouver dans les trois ors de l’Athénée, porté aux sommets par son orchestre de haut-parleurs conduit par Nicolas Vérin, pour un concert électrique, mystique et magnétique.

This entry was posted in Autres | Other.

Comments are closed.