Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Ensemble intercontemporain] Newsletter # nov 18


Dans son édito vidéo de novembre Matthias Pintscher partage son coup de cœur pour l’un des chefs-d’œuvre de Gérard Grisey : Quatre Chants pour franchir le seuil qui sera joué le 16 novembre, 20h30 à la Philharmonie de Paris. 


Le 11 novembre 1918, l’armistice signé entre les belligérants garantit à la Pologne le retour à la souveraineté. Après plus d’un siècle passé sous l’occupation des trois empires prussien, russe et austro-hongrois le pays renaît à nouveau, sous la forme d’une république. L’Ensemble intercontemporain participe aux célébrations internationales de ce centième anniversaire : 100 concerts le même jour à Varsovie, Tokyo, Paris, Londres, Milan, New York, Melbourne, etc. 
Au programme un vaste panorama de la scène musicale polonaise du début du XXsiècle à aujourd’hui : de Karol Szymanowski et Henryk Górecki, deux compositeurs emblématiques de la modernité polonaise, à la jeune génération représentée par Agata Zubel et Andrzej Kwiecinski en passant par l’inclassable Roman Haubenstock-Ramati et par Jerzy Kornowicz, compositeur et directeur du célèbre festival « Automne de Varsovie » où l’EIC se produit régulièrement.     
Dimanche 11 novembre, 19h30 au Carreau du Temple 
 
À lire sur notre webmag, un entretien avec la compositrice et chanteuse Agata Zubel 

Photo : Agata Zubel © Łukasz Rajchert / Partition : Alone I de Roman Haubenstock-Ramati 

Ni l’une ni l’autre n’ont été conçues comme telles, mais ce sont bien des œuvres testamentaires : Glaubst du an die Unsterblichkeit der Seele ? et Quatre Chants pour franchir le seuil sont en effet les dernières œuvres achevées du vivant de Claude Vivier et de Gérard Grisey. Sachant que leur mort fut aussi prématurée qu’inattendue, on peut s’étonner du sujet de chacune de ces œuvres : Vivier, s’interrogeant sur l’immortalité de l’âme et Grisey, s’inspirant du Livre des morts égyptien, semblent composer leur propre requiem, et faire passer un message de l’au-delà.
Vendredi 16 novembre, 20h30 à la Philharmonie de Paris 

> Et aussi : répétition publique de Quatre Chants pour franchir le seuil de Gérard Grisey le jeudi 15 novembre, 9h30 à la Philharmonie de Paris.
Entrée libre sur réservation auprès de s.cohen@ensembleinter.com  

À lire sur notre webmag, un entretien avec le chef d’orchestre Michael Wendeberg sur le programme du concert.   
 

 
Photo : Gérard Grisey © Guy Vivien / Partition : Quatre chants pour franchir le seuil de Gérard Grisey 

C’est au fil d’un répertoire riche de contrastes que Philippe Grauvogel, hautboïste, présente le rapport entre son instrument et la parole humaine. Depuis la Sonate de Carl Philipp Emanuel Bach jusqu’à celle, audacieuse, de Heinz Holliger, en passant par les Fantaisies de Georg Philipp Telemann, les Métamorphoses d’après Ovide de Benjamin Britten et La cigale et la fourmie d’Antal Doráti, le hautbois prend seul la parole, une parole musicale s’entend. Bravant ainsi la tradition du duo ou de l’ensemble, il va seul par les chemins impressionnistes de Claude Monet ou d’Auguste Renoir qui ont inspiré le compositeur Gilles Silvestrini. Et si une Sequenza de Luciano Berio chahute notre âme, un Aria de Johann Sebastian Bach nous laisse aussi… sans voix.
Samedi 17 novembre, 18h à la Médiathèque Hélène Berr 
Entrée libre dans la limite des places disponibles
 
Claude Debussy et Pierre Boulez avaient des interrogations communes, et chacun d’eux y a répondu avec sa personnalité singulière. À partir des écrits de Debussy dans son célèbre ouvrage « Monsieur Croche » et d’entretiens réalisés avec Pierre Boulez, nous en savons un peu plus sur ce que ces deux géants de la composition pensaient de la musique, de  la façon de l’envisager, de la « fabriquer », de la transmettre… 
Trois solistes de l’Ensemble intercontemporain illustrent ces pensées en musique et en libres commentaires dans le cadre de l’édition 2018 d’Orchestres en fête. 
Dimanche 25 novembre, 16h30 à la Philharmonie de Paris
Entrée libre sur réservation auprès de s.cohen@ensembleinter.com

 
Photo : Claude Debussy, 1911 © Alamy Stock Photo

Dans ce nouvel épisode de notre série « En mode » Clément Lebrun nous emmène explorer les Amériques imaginaires du compositeur Edgard Varèse

Découvrez les autres épisodes de la série sur notre chaîne Youtube


Ensemble intercontemporain – 223 Avenue Jean Jaurès – 75019 Paris

This entry was posted in Ensemble intercontemporain.

Comments are closed.