Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Instants chavirés] Stephen O’Malley, Cameron Jamie, François Bonnet..+ Vernissage JF Leroy



Les Instants Chavirés
Bonjour

Un concert, un atelier d’improvisation et un vernissage >
Le programme de la semaine aux Instants Chavirés

C O N C E R T
: : :

Vendredi 1er février / 20h00
> 13 – 11 – 9 euros
# Ideologic Organ Hometown show
Kreemer (Cameron Jamie & Dennis Tyfus)
Cylene (François J. Bonnet & Stephen O’Malley)
Xavier Boussiron (solo)
+ Joseph Ghosn (dj set)
Préventes en ligne conseillées

R I E N À V O I R
: : :
Projection avant le concert du 1er février : Émilie Brout et Maxime Marion

E X P O S I T I O N
: : :
Jean-François Leroy – En double aveugle
Exposition ouverte du 2 février au 10 mars 2019 les week-ends et sur rendez-vous
Vernissage le samedi 2 février de 15h à 21h
INSTANTS CHAVIRÉS / ANCIENNE BRASSERIE BOUCHOULE
2 Rue Emile Zola – Montreuil – M° Robespierre
Entrée libre

A T E L I E R
: : :
Olivier Benoit donnera un atelier d’improvisation, le week end des 2 et 3 février.
Et il reste UNE PLACE de disponible !
Renseignements et inscription:
Nina Garcia: 01 42 87 25 91 / nina@instantschavires.com

S É A N C E S D É C O U T E
: : :
Mercredi 13 février > Séances d’écoute en famille
« Cinéma pour l’oreille » par Aude Rabillon > dès 5 ans > 2 séances en après-midi.
Enfants et adultes sont invités aux Instants Chavirés pour un moment immersif autour des musiques électroacoustiques
>> réservations obligatoires, places très limitées.
Auprés de Nina également.

A B O / A D H
: : :
Profitez de votre venue aux Instants Chavirés pour vous abonner et/ou
adhérer à notre association !
! ! YOUPI 2019 : LE BADGE INSTANTS CHAVIRÉS OFFERT AVEC L’ABONNEMENT OU L’ADHÉSION ! !
Et c’est aussi possible en ligne >
www.instantschavires.com/adhesion-abonnement/

– - – -
Toute la programmation >
www.instantschavires.com/

MUSIQUE/CONCERTS

vendredi 01 février 2019

#Ideologic Organ
CYLÈNE
(FRANÇOIS J. BONNET & STEPHEN O’MALLEY)
KREEMER
(CAMERON JAMIE & DENNIS TYFUS)
XAVIER BOUSSIRON

IDEOLOGIC HOMETOWN SHOW

Ideologic Organ est une collection dirige´e par Stephen O’Malley et e´dite´e par le label viennois Editions Mego.
Du côté de Montreuil, C’est devenu une série de concerts aux Instants Chavirés !
Depuis 2014, on a pu y apprécier, dans le désordre, entre autres et en toute diversité : Kukangendai, Golem Mécanique, Peter Brotzmann, Okkyung Lee, Heither Leigh, Norbert Moslang, LCC, Pita…

For this edition we decided to encourage a hometown summit gathered musical projects by a group of Parisian friends, and encourage a local event. (Except Dennis). Kreemer (Dennis and Cameron) improvised vocal expanses, Xavier Boussiron’s mournful and masterful guitar, François & my melting of guitar synthetics. We could easily be around a table eating together, but this time we share the glory of holy sound.
SOMA

Un programme conçu par Stephen O’Malley en collaboration avec Les instants Chavirés.

www.ideologic.org/
editionsmego.com/
ideologicorgan.bandcamp.com/

> > >
+ DJ SET interplateau
JOSEPH GHOSN

> > >
CYLENE

(François J. Bonnet & Stephen O’Malley)

CYLENE est un duo composé de Stephen O’Malley (SUNN O))), KTL) et de François Bonnet, directeur de l’INA GRM et qui poursuit également depuis plus de dix ans le projet Kassel Jaeger. Collaborateurs de longues dates autour de projet éditoriaux comme le label Recollection GRM, O’Malley et Bonnet ont débuté CYLENE en Août 2018 dans le cadre du festival Atonal, à Berlin. Un album est à paraître aux Éditions MEGO. La musique qu’ils proposent suggère un monde à la fois serein et inquiet, évoquant le calme avant ou après la tempête, sans exclure, par moment, la tempête elle-même.

> > >
KREEMER

Kreemer est le duo / hydre à deux têtes des artistes Cameron Jamie et Dennis Tyfus.

L’œuvre multiforme de Cameron Jamie, né à Los Angeles en 1969, occupe une place à part dans le milieu de l’art contemporain. Le travail de cet artiste californien s’inspire de l’histoire et de la culture américaine ainsi que de ses propres mythologies.

Proche des franges expérimentales de la musique, il a travaillé avec Keiji Haino ; le groupe américain the Melvins a diffusé ses films lors de tournées.
IL est membre fondateur à Los Angeles de du goupe Gobbler.
Plus récemment, il a créé Cannibal avec Cary Loren (Destroy All Monsters) et Dennis Tyfus.

Le´gende de la sce`ne underground belge, Dennis Tyfus est re´pute´ en tant qu’artiste visuel hors du commun mais e´galement comme performeur sonore et tête pensante du label ULTRA ECZEMA. Tyfus est aussi complice de longue date de nombreux trublions de la sce`ne noise, de Thurston Moore a` Wolf Eyes. En solo, il propose des performances barre´es autour de sa voix amplife´e, des manipulations de cassettes et des boucles d’e´chos et de delays venus d’un autre temps, flirtant avec des vieux cauchemars dadai¨stes ou e´voquant les confns d’une poe´sie sonore de´glingue´e, inimitable et totalement hallucinante.

ultraeczema.com/

> > >
XAVIER BOUSSIRON

Au gré de ses rares apparitions solo en public, Boussiron joue ce qu’on pourrait appeler de la New Grave. Une musique à la croisée du «Va fon culo twist», du «Irrémédiable romantic twang», du «Opération mandoline de Navarrone», du «Not-knowing jazz», du «Sérielle sans peine», du «Larsening concret», du «Rachitique death-wood drone», du «Dégoûtendre», du «Sleazy radicool», du «Distractive meloping», du «Immediate berceuse», du « fine art baloche sperimentale ». Le tout à la guitare électrique.
Un pedigree faisandé mêlant l’apparente grandeur des sentiments et la gaucherie des origines. Car au fond, la narration, la mélodie, la littérature et la beauté sont un putain de problème.

xavierboussiron.bandcamp.com/

tarifs
13€ plein tarif
11€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne
9€ abonnés Instants Chavirés

horaires
ouverture des portes 20h00 | concert à 20h30

mercredi 13 février 2019

SÉANCES D’ÉCOUTE EN FAMILLE
« Cinéma pour l’oreille »
AUDE RABILLON
dès 5 ans, après-midi

Comme au cinéma, les auditeurs entrent, s’installent, le noir se fait, la diffusion commence. Assis ou allongés, entourés d’enceintes, ils écouteront différentes pièces, principalement de musique électroacoustique. Le son court à droite, à gauche, revient derrière, devant, tourne et repart. L’écoute peut être active, distraite, somnolente, rêveuse, intime ou partagée.

1h d’immersion dans un monde sonore, à partager entre parents et enfants, pour passer de manière ludique vers une écoute plus active et s’initier aux musiques électroacoustiques.

Aude Rabillon, compositrice et intervenante expérimentée, sélectionne et accompagne les extraits par des jeux sonores : mise en mouvements, en dessins, en mots. Elle propose une entrée imaginaire et/ou narrative pour aider les auditeurs à mieux explorer les différents morceaux.

MODALITÉS :
Pour public familial :
adultes et enfants de 5 à 9 ans

1ère séance : 15h
2ème séance :
16h30

tarif unique : 5 euros

Sur réservation (20 places max)
Auprès de Nina Garcia : 01 42 87 25 91 / nina@instantschavires.com

©A.Louarpe


tarifs
5€ tarif unique
horaires
ouverture des portes Séance 1 : 15h / Séance 2 : 16h30 |

ARTS VISUELS/RIEN À VOIR

ARTS VISUELS/EXPOSITIONS

du 09 janvier au 07 février 2019

ÉMILIE BROUT & MAXIME MARION


A truly shared Love © E. Brout & M. Marion / courtesy Galerie 22,48 m2

En janvier et février 2019, Émilie Brout et Maxime Marion nous présentent deux de leurs oeuvres récentes qui se jouent de notre rapport à l’image numérique et des outils qui s’y rapportent. En mêlant un poème écrit par Gregory Corso en 1958 et « images-clefs » trouvés en ligne ou en se conformant au formatage imposé par les banques d’images, la vraie vie circule entre ces paramétrages. Mais de quelle vie parle-t-on vraiment ?
Les deux vidéos seront projetées en boucle les soirs de concerts en entrée libre (concerts à suivre payants) le 9 janvier à 20h, le 24 janvier à 20h30, les 1er et 7 février à 20h.

Nés en 1984 et 1982 en France, ils vivent et travaillent à Paris. Émilie Brout et Maxime Marion sont diplômés de l’ENSA Nancy et de l’ESSAix d’Aix-en-Provence. Ils ont participé deux ans à l’ENSAD Lab, où à débuté leur collaboration.
eb-mm.net/fr
instagram
facebook
Galerie 22,48m2

bOmb © E. Brout & M. Marion / courtesy Galerie 22,48 m2

bOmb © E. Brout & M. Marion / courtesy Galerie 22,48 m2


b0mb

b0mb est une vidéo générative en ligne, différente à chaque visionnage et accessible via un site web dédié. Avec un rythme intense, elle présente un montage de plusieurs centaines d’images de toute nature présentes sur internet, défilant sur une bande son musicale où l’on entend la voix de Gregory Corso lisant son poème Bomb (1958). Déclaration d’amour à la plus terrible des technologies et métaphore de la nature autodestructrice de l’homme, le poème comporte une grande diversité de champs lexicaux lui conférant une dimension presque universelle. Figure de la Beat Generation, Corso cherche à produire ici une poésie où les phrases seraient absentes de perspective, construisant son texte via une juxtaposition de mots-clés les uns « contre » les autres. A partir du poème, les artistes ont alors effectué un travail de réduction d’écriture, de filtrage et d’interprétation, pour traduire son contenu en requêtes pour moteur de recherche tel que Google Image. Chaque image visible dans b0mb provient donc automatiquement du résultat d’une de ces requêtes, sélectionnée selon des algorithmes de popularité, et s’affiche de manière synchronisée avec le texte énoncé, par un montage au chemin de fer prédéfini.Si la durée et le son restent fixes, les images sont renouvelées à chaque visionnage, évoluant peu à peu dans le temps, au fil de l’actualité. La pièce se comporte telle un protocole automatique en ligne, puisant dans son environnement des visuels pour les donner à voir sous un autre jour le temps d’un instant. De par la grande diversité de sujets abordés dans le poème et la nature hétérogène des images (photographies amateur, publicités, cliparts, presse, différences de définition…), l’œuvre donne donc à voir une sorte d’instantané de la culture visuelle d’Internet. Par un enchaînement effréné d’images indifféremment anodines, belles ou terribles, elles rendent aussi compte du sentiment de dépassement et de violence qui peut s’en dégager.

A truly shared Love © E. Brout & M. Marion / courtesy Galerie 22,48 m2

A truly shared Love © E. Brout & M. Marion / courtesy Galerie 22,48 m2


A Truly Shared Love

Il la regarde, les yeux énamourés. Elle le regarde, plus tard, alors qu’il est endormi. Un chat se prélasse dans le lit. Peut-on imaginer plus grande douceur ? Revisitant le fantasme de l’amour partagé, le duo d’artistes Émilie Brout et Maxime Marion réalise une vidéo de cinq minutes qui fait figure de teaser à un film d’amour : le leur. Tournée dans leur atelier – remanié pour l’occasion en décor d’une extrême neutralité –, la vidéo suit le cahier des charges exigeant de Shutterstock, une plateforme qui vend images et vidéos à des professionnels de tout type… D’où l’apparence lisse et la rigueur impeccable des plans. L’objectif : faire accepter le film, actuellement en cours d’examen par la plateforme.Pour ce faire, en plus de leur travail sur l’esthétique, ils ont ménagé des espaces libres qui permettront aux éventuels clients de glisser leur publicité au sein même du film : c’est pourquoi les personnages travaillent sur des ordinateurs à fond vert, sur lesquels la caméra zoome longuement. Telles quelles, les images donnent une impression vertigineuse de vide, de vie factice, organisée selon des standards insupportables – pour être heureux, il faudrait être jeune, blanc, hétérosexuel, en couple, mince, beau… Et pourtant.Quelques indices, glissés ici et là, instillent une pointe de malice et d’intimité au coeur même de la neutralité. Émilie Brout et Maxime Marion ont en effet demandé à trois artistes de créer des oeuvres insérées au fil du film : une tapisserie et un dessin de Jimmy Beauquesne, un blouson noir de Ludovic Sauvage, et l’affiche du film, de Yannis Pérez. Surtout, ils sont véritablement en couple, et amoureux – impossible de ne pas le sentir durant la scène du baiser, pur éclair de sensualité. Ils tentent donc d’inviter un peu de leur vie privée et de leur art au coeur des standards d’Internet et à la Villa du Parc (Annemasse), où sont actuellement visibles le film et ses oeuvres.
(Maïllys Celeux-Lanval, “De l’amour en stock”, Beaux-Arts Magazine, novembre 2018)

________________

Le programme-vidéo RIEN À VOIR bénéficie du soutien du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis.

horaires
ouverture des portes 20h30 | concert à 21h00 | de 20h30 à 21h00 : Rien à voir
du 02 février au 10 mars 2019

JEAN-FRANÇOIS LEROY – En double aveugle

__________________________

Exposition ouverte du 2 février au 10 mars 2019 les week-ends et sur rendez-vous
Vernissage le samedi 2 février de 15h à 21h
__________________________

les Instants Chavirés accueillent une exposition réalisée dans le cadre de la thèse de l’artiste Jean-François Leroy intitulée Élaborer l’unique à partir du même. Une recherche menée dans le cadre du programme de recherche doctorale de l’université PSL (Paris sciences et Lettres) – SACRe – ENSBA depuis 2015.

DOSSIER DE PRESSE
EVENT FCBK

RENDEZ-VOUS DANS L‘EXPOSITION
________________________________

DIMANCHE 17 FÉVRIER – 16H – ENTRÉE LIBRE
VISITE avec > JEAN-FRANÇOIS LEROY et > YANN OWENS, artiste-imprimeur, fondateur des
éditions FRANCISCOPOLIS.

DIMANCHE 3 MARS FÉVRIER – 16H – ENTRÉE LIBRE
VISITE avec > JEAN-FRANÇOIS LEROY et > FABIENNE BIDEAUD, historienne de l‘art et commissaire d‘expositions indépendante.

DIMANCHE 10 mars – 16H/20H – ENTRÉE LIBRE
FINISSAGE > en présence de l‘artiste

__________________________________

JEAN-FRANÇOIS LEROY, né en 1982, vit et travaille à Ivry-sur-Seine.

Diplômé en 2007 avec les félicitations du jury de l’école nationale supérieure des Beaux-arts de Paris, son travail a été exposé dans différents centres d’art, galeries et foires internationales. Soutenu par des commissaires tels que Florence Ostende, Marc Bembekoff, le collectif Le Bureau, Karim Ghaddab, le collectif KURT FOREVER… il a réalisé des projets spécifiques dans le cadre de L’Art dans les chapelles, les modules Hors les murs du Palais de Tokyo, la FIAC Hors les murs aux Tuileries.
En 2014, Jean-Francois Leroy est lauréat du prix International de peinture Novembre à Vitry. Depuis 2015, il fait partie du programme de recherche doctorale PSL-SACRE, ENSBA – Paris et en 2018, il intègre l’AhAh, un programme basé à Paris et dédié à la jeune création contemporaine.
jeanfrancoisleroy.com
lahah.fr
beauxartsparis.fr/Sacre

« L’expérience de l’atelier est à voir comme le démembrement d’une pratique quotidienne d’un espace. Les gestes comme les formes sont tous issus d’une expérimentation en terme de logique de matérialité de l’objet. C’est à dire qu’il n’y a pas d’illusionnisme, ni d’effet, je procède par déduction selon ce qu’impose le matériau. En partant d’une forme ou d’un matériau générique, j’opère une succession de manipulations et de gestes simples qui amènent un second degré de lecture. Mon travail peut être décrit par le réel auquel il se réfère et dans le même temps échappe à cette description par les déplacements effectués. Assimilant la couleur à un matériau, je tente toujours d’articuler la peinture à la sculpture en étirant le rapport Forme/Fonction au rapport Forme/Fonction/Forme. Les objets que j’utilise transitent par trois lieux avant leur réalisation finale. L’appartement dans lequel je vis, l’atelier dans lequel je travaille. L’espace d’exposition dans lequel je compose. » JFL



SPLITTING, 2018 © J-F Leroy/ L’AhAh



© Xavier Poirier

Exposition réalisée dans le cadre du programme de recherche
doctorale de l’université PSL (Paris sciences et Lettres) – SACRe – ENSBA.
avec le soutien des éditions Franciscopolis et de l‘AHAH

horaires
ouverture des portes 14h -19h |

ATELIERS

du 02 février au 03 février 2019

WEEK-END IMPROVISATION
atelier d’improvisation tout instrument
OLIVIER BENOIT

Chaque année les Instants Chavirés organisent une série d’ateliers d’improvisation : 4 week-end menés par des musiciens professionnels.Il s’agit d’un moment de transmission via la pratique et des temps de discussions théoriques autour de l’improvisation musicale.

Techniques étendues des instruments, exploration sonore, improvisations en solo, en duo, en ensemble. Suivre, réagir, se confronter, s’effacer, s’imposer, se taire, écouter, ressentir, jouer… Prendre en compte le corps, l’espace, le geste, l’autre, ou pas. Développer une écoute active.

Chaque musicien transmettra sa propre manière d’appréhender l’improvisation à un groupe de 11 personnes.

– – – –
À NOTER : chaque week-end est indépendant. Il est possible de suivre l’ensemble du cycle, ou seulement un, deux ou trois week-end.
– – – –

?WEEK-END #2 – OLIVIER BENOIT
Dates : 2 et 3 février 2019
Horaires : 14h à 18h30
Participants : 11 musicien.ne.s tout instruments
?Lieu : Instants Chavirés – 7 rue Richard Lenoir, Montreuil
?Tarif : 75€

– – – –

OLIVIER BENOIT

Compositeur, guitariste et chef d’orchestre, Olivier Benoit multiplie les collaborations et les recherches à la croisée de différents domaines : danse, performances pluridisciplinaires, musique improvisée, expérimentale, musique contemporaine, jazz, électronique.
Il a été jusque décembre 2018 directeur artistique de l’Orchestre National de Jazz.

Connu pour son jeu de guitare bruitiste, sa grande qualité d’improvisateur et sa recherche autour des matières sonores, il est également reconnu pour avoir développé un langage de conduction spécifique dès 1999 avec la Pieuvre (orchestre d’improvisation dirigée à Lille), puis diverses grandes formations en Normandie, à Quebec (Ggril et Supermusique), à Poitiers avec le Bigorneau, à Madrid avec Foco et désormais avec l’Ensemble Électron au sein des Instants Chavirés.

On a pu le voir jouer sur les scènes internationales aux côté de Sophie Agnel, Daunik Lazro, Jean-Luc Guionnet, Bertrand Denzler, Thierry Madiot, …

– – – –
INFORMATIONS / RÉSERVATIONS

Nina Garcia

nina@instantschavires.com

mercredi 13 février 2019

SÉANCES D’ÉCOUTE EN FAMILLE
« Cinéma pour l’oreille »
AUDE RABILLON
dès 5 ans, après-midi

Comme au cinéma, les auditeurs entrent, s’installent, le noir se fait, la diffusion commence. Assis ou allongés, entourés d’enceintes, ils écouteront différentes pièces, principalement de musique électroacoustique. Le son court à droite, à gauche, revient derrière, devant, tourne et repart. L’écoute peut être active, distraite, somnolente, rêveuse, intime ou partagée.

1h d’immersion dans un monde sonore, à partager entre parents et enfants, pour passer de manière ludique vers une écoute plus active et s’initier aux musiques électroacoustiques.

Aude Rabillon, compositrice et intervenante expérimentée, sélectionne et accompagne les extraits par des jeux sonores : mise en mouvements, en dessins, en mots. Elle propose une entrée imaginaire et/ou narrative pour aider les auditeurs à mieux explorer les différents morceaux.

MODALITÉS :
Pour public familial :
adultes et enfants de 5 à 9 ans

1ère séance : 15h
2ème séance :
16h30

tarif unique : 5 euros

Sur réservation (20 places max)
Auprès de Nina Garcia : 01 42 87 25 91 / nina@instantschavires.com

©A.Louarpe


tarifs
5€ tarif unique
horaires
ouverture des portes Séance 1 : 15h / Séance 2 : 16h30 |
Instants Chavirés :
7, rue Richard-Lenoir 93100 Montreuil – France | + 33 1 42 87 25 91 | plan d’accès

L’association Muzziques / Instants Chavirés bénéficie du soutien de la Ville de Montreuil, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France, et du concours de la Sacem et du CNV.

Instants Chavires

This entry was posted in Instants chavirés.

Comments are closed.