Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Orchestre philharmonique de Strasbourg] De l’or en Bartók

Avec ses Variations concertantes, Alberto Ginastera explore un « nationalisme subjectif » : si des réminiscences éthérées de mélodies populaires sont présentes, le compositeur argentin annonce, en ce début des années 1950, la musique répétitive de Steve Reich ou Philip Glass. D’innovation, il est aussi question dans Répliques (pièce de 2016 dont une nouvelle version est créée à Strasbourg), où Yan Maresz transcende les capacités sonores de la harpe grâce à des capteurs et des transducteurs. La soirée se termine avec le Concerto pour orchestre de Bartók (1944), dans lequel le compositeur permet à chaque groupe d’instruments de l’orchestre, tour à tour ou simultanément, d’être traité comme un soliste et de montrer sa virtuosité, revenant ainsi à l’esprit du concerto grosso du XVIIIe siècle.
  • Dates et lieu

Jeudi 28 mars, 18h15 :
Rencontre avec le compositeur Yan Maresz autour de son œuvre Répliques pour harpe augmentée et orchestre.
Places limitées, inscription.
 
Jeudi 28 mars et vendredi 29 mars, 20h00 :
Concert.
 
Palais de la musique et des congrès – Salle Érasme
Strasbourg

  • Programme


  • Maresz
     Répliques, pour harpe augmentée et orchestre
  • Ginastera Variations concertantes op. 23
  •        entracte
  • Bartók Concerto pour orchestre

Distribution


  • Marko LETONJA
     direction
  • Nicolas Tulliez harpe
  • Thomas Goepfer réalisation informatique musicale Ircam

This entry was posted in Orchestre philharmonique de Strasbourg.

Comments are closed.