Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Nouvel Ensemble Moderne] Le scandale d’Edgard Varèse !


Des nouvelles du NEM
Répétition de Déserts d’Edgard Varèse, Salle Claude-Champagne, février 2019.
Plus que 16 jours avant le Grand concert 30e anniversaire du NEM ! Tournons les projecteurs vers Edgard Varèse, compositeur magistralement marginal, véritable “curseur” des développements de la musique des XXe et XXIe siècles.
Edgard Varèse (1883-1965, France-États-Unis)
Varèse appartient à une génération de compositeurs nés à la fin du XIXe siècle (Schœnberg, Berg, Webern, Bartok et Stravinsky) qui a ressenti le besoin de rompre avec le système tonal. 
 
Contrairement à ses contemporains, Varèse ne cherche pas seulement un moyen de substitution au système tonal, mais aussi un moyen de libérer le son, de s’affranchir de la pensée grammaticale, et de composer le son lui-même, considérant que ce que l’on nomme bruit peut devenir son s’il est organisé rationnellement.
D’où le grand intérêt du compositeur pour les instruments à percussion, les bruits urbains et les sons électroniques.
 
« Un compositeur, s’il veut obtenir les résultats que sa conception appelle, ne doit jamais oublier que son matériau brut est le son. Il doit penser en termes de sons et non en termes de notes sur un papier, sur une page. Il doit comprendre non seulement le mécanisme et les possibilités des différentes machines sonores qui font vivre sa musique, mais il doit être aussi familiarisé avec les lois de l’acoustique. »

- Edgard Varèse
Le pavillon hollandais Philips (célèbre compagnie d’électronique) réalisé par Le Corbusier et Xenakis pour l’Exposition Universelle de 1958 à Bruxelles. Le monument de béton armé, composé de neuf paraboloïdes hyperboliques recouverts d’amiante, accueillait l’œuvre Poème électronique de Varèse, diffusée sur l’un des premiers dispositifs électroacoustiques de projection du son dans l’espace. Le pavillon fut détruit par la suite.
Déserts qui sera présentée au concert du 3 mai symbolise, avec le Poème électronique (1958), l’aboutissement d’une vie consacrée à la recherche de ce nouveau paradigme compositionnel axé sur le son. 
Déserts (1950-1954; rév. 1960-1961)
pour 15 instrumentistes, 47 instruments à percussion et bande
 Les premières mesures de Déserts.
Le scandale
Musique d’envergure, vive, dure, brutale, furieuse et mystérieuse, intégrant bruits primitifs, urbains et d’usines, Déserts déclencha l’un des scandales les plus impressionnants de toute l’histoire de la musique lors de sa création, le 2 décembre 1954, au Théâtre des Champs-Élysées à Paris. Retransmis en direct par la RTF (Radiodiffusion-télévision française), avec Pierre Henry à la console et l’Orchestre National de France dirigé par Hermann Scherchen, une telle réaction du public face au « génie novateur » ne s’était jamais revue depuis la mémorable création du Sacre du Printemps de Stravinsky, présentée dans cette même salle quatre décennies plus tôt.

Extrait de la création : https://youtu.be/_ihrJ2-8xao?t=1140
Rires, huées, applaudissements à l’impromptu, au lendemain de la première, Varèse fut moins choqué du scandale que de l’inaptitude du public à véritablement écouter son œuvre : 
 
« Naturellement, si les gens n’aiment pas une musique, c’est leur droit, c’est même leur devoir de la vomir s’ils le veulent. Mais pour la vomir, au moins faut-il qu’ils l’aient avalée d’abord. [...] Je trouve qu’il est absolument imbécile de huer une œuvre avant de savoir ce que cette œuvre veut dire. »
- Edgard Varèse
Écrit pour huit instrumentistes, Octandre d’Edgard Varèse figure parmi les « grands classiques » du NEM. L’œuvre a été reprise à sept occasions à Montréal, Banff et Oaxaca (Mexique). Découvrez un extrait ICI !
Encore aujourd’hui, écouter une pièce de Varèse c’est accepter de vivre une expérience autant physique que psychologique, autant émotionnelle qu’intellectuelle. Sa musique, souvent acceptée ou rejetée en bloc, ne conduit jamais à l’indifférence. La première de Déserts au Théâtre des Champs-Élysées en 1954 fut l’un de ces moments où la puissance créatrice d’un homme marque à jamais l’Histoire.
 
Mais au-delà du scandale qu’elle provoqua, qui au fond n’est qu’anecdotique, l’opus magnum de Varèse ouvrait la voie à de nombreuses générations de compositeurs de Boulez à Grisey, et de Zappa à Merzbow.
Écoutez un extrait de Déserts d’Edgard Varèse ICI !
 
GRAND CONCERT 30e ANNIVERSAIRE 
 
3 mai 2019 à 19h30
Salle Claude-Champagne

220, avenue Vincent-d’Indy, Montréal 
Métro Édouard-Montpetit
 
Lorraine Vaillancourt, chef
avec SIXTRUM

 
Œuvres de LONGTIN, VARÈSE et WOOD
Un concert festif à ne pas manquer !

 
BILLETTERIE
Par Internet : boutique en ligne !
Par téléphone : 514-343-5636
 
En prévente 
25 $ régulier / 15 $ aîné et étudiant 
 
Le soir du concert 
30$ régulier / 20$ aîné et étudiant
 
Événement FB
Page concert

Événements à venir !
LA RÉSOLUTION D’AIMER
 
Mercredi 8 mai 2019 à 19 h 30, salle Bourgie
Lorraine Vaillancourt, chef
Mary-Elizabeth Brown, violon

 
Œuvres de WAGNER, SCHOENBERG et BERG.

Événement présenté en collaboration avec Arte Musica.

BILLETTERIE
Par Internet : en ligne !
 

MAESTRO TANGO (spectacle-bénéfice)
 
Un conte musical de Denis Plante
Mercredi 12 juin 2019 à 19 h 30,  salle Claude-Champagne
Lorraine Vaillancourt, chef
 
Comédien invité : André Robillard
Danseurs invités : Gaston Hernan Lazart et Marina Mauri
 
Musique de Denis Plante, Jean-Baptiste Lully, Angel Villoldo, Osvaldo Pugliese, Ludwig van Beethoven et Mauricio Kagel.
BILLETTERIE
Par Internet : boutique en ligne !
Par téléphone : 514-343-5636

*** Promotion ***

Achetez un billet bénéfice et obtenez un laissez-passer pour le
Grand concert 30e anniversaire !
 
Toutes les informations ICI !

Source éditée : LALITTE, Ph. (2010), « Déserts d’Edgard Varèse, ou l’apothéose du son », Laboratoire d’Étude de l’Apprentissage et du Développement de l’Université de Bourgogne, analyse musicale, no 63, p. 79-89. 
 
©Photos : archives NEM, Casa Ricordi, Dorothy Norman et Denis Plante. 
SOUTENEZ LE NOUVEL ENSEMBLE MODERNE!
©Bernard Préfontaine
Le Nouvel Ensemble Moderne soutient et encourage la jeune création depuis 30 ans, au Québec, au Canada et à l’international : votre appui nous est indispensable pour mener à bien notre mission dont la reconnaissance est internationale.
 
DONNEZ
Site web
Facebook
Soundcloud
YouTube
Courriel
Le Nouvel Ensemble Moderne
Faculté de musique de l’Université de Montréal
C.P. 6128, succursale Centre-ville
200, avenue Vincent d’Indy
Montréal (Québec)  H2V 2T2 

This entry was posted in Nouvel Ensemble Moderne [CA].

Comments are closed.