Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Benjamin Dupé] La lettre # mai 19 : « Du chœur à l’ouvrage » – dernière !

# MAI 19

En ce mois de mai, Du chœur à l’ouvrage, opéra pour voix d’enfants sur un livret de Marie Desplechin, reprend la route pour une dernière représentation à la Comédie de Clermont-Ferrand. Nul doute que l’émotion sera grande quand retentira la dernière note de cette aventure commencée il y a deux ans, d’autant qu’une salle comble est annoncée pour applaudir la Maîtrise de Radio France et l’ensemble L’Instant Donné. Un peu plus tard, autre registre, autre région : Composer, de l’idée à l’aventure, conférence de méthodologie de création musicale, est donnée à Bonnieux dans le cadre de notre résidence au Conservatoire d’Apt. Enfin, les beaux jours sont l’occasion de belles balades : suite à son inauguration fin avril, De l’air d’ici, promenade au casque, peut désormais se télécharger sur votre smartphone, puis s’écouter in situ en découvrant le village de Lurs. Du chœur, de l’idée, de l’air… de quoi faire et entendre !

Du chœur à l’ouvrage
un opéra pour voix d’enfants

« Échoués sur une île suite au naufrage du bateau qui les emmenait donner leur concert de Noël, de jeunes choristes se retrouvent livrés à eux-mêmes, sans autre occupation que d’entretenir la flamme du travail musical. Désespoir, prise de pouvoir, rébellion anti-solfège, narcissisme vocal ou répétitions enjouées mènent au nœud dramatique : la mort de la voix de l’élu… Du chœur à l’ouvrage est un opéra qui traite de l’enfance, de l’apprentissage de la musique et de ce que l’on sacrifie en grandissant. Sur le plateau, quarante enfants, sans aucune présence adulte. Ils sont les interprètes et les personnages de l’histoire sur-mesure imaginée par Marie Desplechin. La librettiste a travaillé en s’inspirant de leurs vies, de leurs personnalités et des modalités d’enseignement du chant choral pour sublimer la matière recueillie en un récit fantastique et initiatique, tour à tour émouvant, farcesque ou inquiétant. L’occasion pour le compositeur Benjamin Dupé d’écrire une musique qui traverse les archétypes de l’opéra – grands airs, récitatifs, chœurs dramatiques – mais qui propose aussi rituels vocaux et jeux avec l’espace, puisant son inventivité dans les infinies possibilités sonores que la voix suggère par-delà le chant. Orchestrée avec précision pour les musiciens de l’ensemble L’Instant Donné, habitant la scénographie résonante d’Olivier Thomas, la musique envahit jusqu’aux corps des enfants chanteurs, mis en mouvement et en joie de jouer par la chorégraphe Ana Gabriela Castro. »

Du choeur
© Agnès Mellon


>>> lundi 6 mai à 20h30
—– Comédie de Clermont-Ferrand

+ la page de l’opéra + le site de la Comédie

avec 32 chanteur·se·s de la Maîtrise de Radio France – Bondy – chef de chœur Morgan Jourdain
avec l’ensemble instrumental L’Instant Donné (Mayu Sato, Mathieu Steffanus, Cécile Bugner, Caroline Cren, Maxime Échardour, Thomas Keck, Saori Furukawa, Elsa Balas, Nicolas Carpentier, Frederik Sakham)
conception, musique et mise en scène Benjamin Dupé | livret original Marie Desplechin | scénographie Olivier Thomas | lumière Christophe Forey | costumes Marion Poey | collaboration au mouvement Ana Gabriela Castro | assistanat à la mise en scène Maud Morillon | direction technique Julien Frenois | son Arnaud de la Celle | régie plateau Rémy Leblond
| production et diffusion Marine Termes | administration Hélène Roques

Coproduction Comme je l’entends, les productions – théâtre de Caen – Nouveau théâtre de Montreuil – Ville de Marseille / Opéra – Pôle Arts de la scène / Friche La Belle de mai – Théâtre Durance, scène conventionnée de Château-Arnoux / Saint-Auban – Grand Théâtre de Provence – Festival d’Aix-en-Provence – L’Instant Donné – Maîtrise de Radio France. Ce projet bénéficie de l’aide à l’écriture d’une œuvre musicale originale de l’État, du dispositif Carte blanche aux artistes – Production Résidence de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, du soutien de l’Adami et de la fondation Orange au titre du mécénat musical.

Composer, de l’idée à l’aventure
conférence illustrée de méthodologie de création musicale
par Benjamin Dupé

« Délaissant les idées reçues que l’on associe à la composition de musique contemporaine, cette conférence nous révèle que la création musicale ne se réduit pas à un acte cérébral, « savant », immatériel et détaché de la société. Au contraire : en faisant le récit des chemins empruntés pour mener à bien plusieurs de ses œuvres récentes, Benjamin Dupé décrit son processus de création comme une aventure permanente, nourrie de rencontres humaines, aux prises avec la matière, avec l’économie, structurée par un sens philosophique, motivée par un geste politique. Un goût du risque et du vertige, quand il faut accepter en permanence de ne pas savoir encore, quand il faut travailler de front technique et rêve, rationalité et instinct, poésie et trivialité des contingences. »


>>> vendredi 17 mai à 18h30
—– Jonathan Architectes – en partenariat avec le Conservatoire du pays d’Apt Luberon – Bonnieux

+ la page de la conférence

Retrouvez De l’air d’ici
promenade au casque

« De l’air d’ici vous propose une expérience intime, en plein air, musicale, en mouvement. Muni d’un casque et d’un lecteur audio, vous emprunterez un chemin de balade à Lurs, à l‘écoute d’une musique composée spécifiquement pour votre marche, inspirée par les lieux, nourrie de sons qui ont été enregistrés sur place ou bien fabriqués en hommage aux ruelles, aux chemins, aux stèles, aux arbres et au vent. Vous mettrez vos pas dans ceux du compositeur, vous partagerez son point de vue, son point d’écoute sur le site. Le son de vos pas et de votre respiration, la musique au creux de vos oreilles, les tonalités du lieu, l’évocation sonore des lignes du paysage se mêleront pour une rencontre entre le temps composé et le temps de votre déambulation. Une pièce de musique rare et unique, une rêverie, en plein jour. »

delairdici

>>> accès libre, fichier son et parcours à télécharger au préalable
—– village de Lurs
(04)
+ télécharger la promenade depuis le site du Théâtre Durance

conception et musique Benjamin Dupé | production Marine Termes | administration Hélène Roques

Production Comme je l’entends, les productions – commande du Théâtre Durance scène conventionnée de Châteu-Arnoux / Saint-Auban. Avec le soutien technique du Gmem centre national de création musical de Marseille.

barre
Infos, images & sons sur le site www.benjamindupe.com

Suivez-nous :

logos

This entry was posted in Benjamin Dupé.

Comments are closed.