Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Rendez-vous contemporains] Vendredi soir : ONCEIM à Saint-Merry


Rendez-Vous Contemporain

VENDREDI 24 MAI

ONCEIM – COURT-FAUVE-CIRCUIT

DE XAVIER CHARLES

L’Onceim « Orchestre des Nouvelles Créations, Expérimentations et Improvisations Musicales » jouera la création de Xavier Charles « Court-Fauve-Circuit ».

Xavier Charles sur Court-Fauve-Circuit :

« “Le son c’est bon” disait l’Incal ! C’est donc un chemin presque sans issues, trois parties.

La première « Court » et la troisième « Circuit » sont en sympathies, la troisième étant comme le rêve de la première. La seconde partie « Fauve » est comme une alter naissance, comme un chant lycanthropique (le loup-garou) comme un rituel, comme un exorcisme, comme une manifestation dont le pouvoir a peur.

« Laisse la lune sortir »

Cette citation de Joseph Conrad « Il était écrit que je devais être loyal au cauchemar de mon choix » est un joli résumé.

ONCEIM – LAMINAIRE #18

IMPROVISATION

Depuis sa création, l’Onceim mène un travail approfondi autour de la musique improvisée contemporaine ou EAI (ElectroAcoustic Improvisation), domaine musical très créatif et influant en particulier depuis la fin des années 90 avec l’émergence de démarches artistiques très fortes.

À travers des séances de travail régulières, l’orchestre se confronte à ce processus d’élaboration musicale complexe (en particulier quand il se pratique en grand nombre) et aux problématiques esthétiques qu’il soulève. C’est un travail collectif et analytique qui cherche à trouver l’équilibre entre la richesse du savoir faire individuel et l’objet artistique commun.

De nombreuses stratégies (d’écoute, d’équilibre, de placement,…) ont été mises au point et explorées et l’orchestre a su développer avec les années un son de groupe identifiable.

Les concerts donnent lieu à des compositions collectives intitulées « Laminaire » d’une grande complexité et qualité d’écriture tout en gardant la force et l’intensité propre à l’improvisation.

PREMIÈRE PARTIE : LES ATELIERS D’IMPROVISATION DE SAINT-MERRY

Animés par Jean-Sébastien Mariage, Benjamin Duboc, Stéphane Rives et Bertrand Denzler, ces ateliers hebdomadaires existent depuis 6 ans.

Un noyau dur s’est constitué avec le temps, qui regroupe aujourd’hui des musiciens exigeants, qui nous proposerons vendredi soir leur approche singulière de l’improvisation en grand nombre.

Avec :
Claude Giverne, Béatrice Madiot, Bruno Kerhoas, Nicolas Reyre, Valérie Huart, Olivier Bertaux, Paula Velez, Kristell Briand, Christophe Tessier, Gwennaelle Roulleau.

RÉSERVEZ

👉 Ouverture des portes : 20h30 / Début des concerts : 21h00

👉 Plein tarif : 12 € // réduit (étudiants, minimes sociaux et détaxes) 8 €

👉 Église Saint-Merry : 76, rue de la Verrerie (accès)

🍻🍷Buvette (bières artisanales et vin nature)

LES ACTUALITÉS DES
MUSICIENS DE L’ONCEIM

23 mai / soirée Trax avec Cabaret Contemporain à La Petite Halle

6 juin / Franz Hautzinger & Louis Laurain aux Instants Chavirés

13 juin / Benjamin Duboc au Bab-Ilo

14 juin / Soirée improvisation libre avec Fred Marty & Nicolas Souchal au Tiasci

19 juin / Quatuor IMPACT : Étape de travail à La Muse en Circuit (20h)

14-29 juin / Tournée de A_R_C_C – (le 29 juin au festival Bruisme à Poitiers)

HOMMAGE
À TETSU SAITOH

Tetsu Saitoh, merveilleux musicien japonais, nous a
quitté ce samedi 18 mai.

Autodidacte né à Tokyo en 1955, il avait commencé à jouer de la contrebasse à l’âge de 22 ans. Au cours des trois dernières décennies, il est devenu l’un des improvisateurs libres les plus en vue de la scène japonaise, jouant avec les plus grands noms de la scène internationale. Il n’a eu de cesse d’élargir le vocabulaire et les techniques de la contrebasse, de provoquer des rencontres, d’initier des projets et des échanges et de penser la musique.

Sa vision musicale était profondément libre, aveugle aux genres, pouvant ramener au présent des traditions lointaines et englobait des stratégies de composition et des techniques d’improvisation issues de la musique classique, du flamenco espagnol, du nuevo-tango argentin, du choro brésilien, de la musique folklorique traditionnelle japonaise, de la musique chamanique coréenne et du jazz.

Il aura également collaboré avec des danseurs Butoh et modernes, des acteurs de théâtre Noh, des peintres, des poètes et des cinéastes.

Tetsu Saitoh voyait la musique comme la force de guérison de l’univers, bien avant de devoir lutter contre les symptômes de la maladie qui le forcèrent à limiter son activité.

Il était doté d’un profond savoir faire pour connecter les gens à la musique. Tous ceux qui connaissaient Tetsu-san, même si ce n’était que par ses albums, étaient immédiatement séduits par sa musique, son énergie, ses manières humbles et son sens de l’humour.

Pour tous ceux qui l’on connu, il est devenu un ami très cher.

C’est aux anges maintenant de savourer sa musique…

Frédéric Blondy

L’émission A l’improviste d’Anne Montaron de ce jeudi 23 mai lui sera dédiée.

Retrouvez le travail en solo de Tetsu Saitoh ici.

CHEZ NOS AMIS …

SOUTENEZ LA CRÉATION CONTEMPORAINE SUR FRANCE MUSIQUE !

Signez la pétition afin de maintenir la diversité sur France Musique

ICI

JAZZ SERIES

PROCHAIN CONCERT I 22 JUIN

Entrée libre

(Paris 18)

SITE
WEB

UMLAUT BIG BAND

CONCERT 25 MAI I NEW MORNING

SITE
WEB

rendezvouscontemporains.com

Église Saint-Merry – 76 rue de la Verrerie – 75004 Paris
Métro : Hôtel de ville – Rambuteau – Châtelet


This entry was posted in Rendez-vous contemporains.

Comments are closed.