Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Ensemble intercontemporain] Newsletter # juin 19

Chaque mois, retrouvez l’actualité de l’Ensemble intercontemporain. 

« Créer ensemble le futur ». Un programme des plus enthousiasmants dont nous parle Matthias Pintscher dans son édito de juin, le dernier de la saison 2018-19.


Fin de saison à la Philharmonie de Paris avec une soirée en forme de mini-festival de création, d’ailleurs programmée dans le cadre de ManiFeste-2019, le festival de l’Ircam. Une soirée 100 % création donc qui présentera les nouvelles œuvres pour ensemble, avec et sans électronique, de trois générations de compositeurs.
Pour commencer, honneur à l’aîné, le Finlandais Magnus Lindberg (photo ci-dessus), avec Shadow of the Future, une commande de l’EIC, dont le compositeur entend exploiter au maximum « la dynamique chambriste pour créer une palette expressive maximale, avec des forces minimales ».
Viennent ensuite les deux quadras Roque Rivas et Franck Bedrossian. Chilien installé à Paris, le premier est un passionné d’architecture, qui représente pour lui un inépuisable réservoir d’inspiration. Dans Campo abierto, il travaille justement la mise en espace des sons à partir du modèle de la perspective, imaginant des points de fuite, et des mouvements qui s’éloignent ou se rapprochent de l’auditeur.
Le second, à l’inverse, est un Parisien installé en Californie. La culture française ne cesse pourtant pas d’irriguer son travail. Le titre de sa pièce, Le lieu et la formule,  fait ainsi référence aux derniers mots du poème « Vagabonds », issu des Illuminations, dans lequel Rimbaud évoque certaines « veillées » en compagnie de Verlaine, alors qu’il était si « pressé de trouver le lieu et la formule ». La partition (photo ci-dessous) qu’en tire Franck Bedrossian épouse la trajectoire des voyages du poète en Europe et en Éthiopie.
 

 
Le plus jeune des compositeurs de cette soirée, Benoît Sitzia, présentera quant à lui une nouvelle œuvre, Écho-Manifeste, visant à « créer un espace d’expérience et de soumettre à la perception, le temps de la musique, ce mouvement résonant toujours en devenir ».
Vendredi 14 juin, 20h30 à la Philharmonie de Paris
 
Avant ce concert : répétition publique de Shadow of the Future de Magnus Lindberg  
Mardi 11 juin, 13h15 à la Cité de la musique – durée environ 1h30
Entrée libre sur réservation auprès de p.galloro@ensembleinter.com
 
+ Entretien avec Magnus Lindberg sur Shadow of the Future
 

Concert enregistré par France Musique
 
Photo : Magnus Lindberg © Matthieu Zazzo

Émanation du réseau Ulysses, qui réunit diverses institutions européennes consacrées à la production et la diffusion des musiques de création, l’Ensemble Ulysses est une formation de chambre éphémère destinée à faire le tour de trois des principaux rendez-vous européens estivaux de la musique contemporaine, travaillant à chaque étape avec des compositeurs, des chefs et des interprètes de premier plan.
Au cours du Festival ManiFeste, les jeunes musiciens travaillent aux côtés des solistes de l’EIC dirigés par Matthias Pintscher pour se familiariser avec l’univers musical contemporain, avec ou sans électronique. On pourra ainsi entendre l’une des rares incursions de Matthias Pintscher dans le domaine de l’informatique musicale, Verzeichnete Spur, mais aussi Joy, œuvre pour grand ensemble et électronique de Magnus Lindberg ainsi que Sentinelle Nord  de Florent Caron Darras. Pour compléter le programme, cette fois sans électronique, Su un arco di bianco de Stefano Gervasoni conduira les musiciens à se frotter à une écriture plus concertante.
Samedi 22 juin, 20h30 au Centquatre-Paris
 
+  extrait de Joy de Magnus Lindberg
 
+ Sentinelle Nord de Florent Caron Darras 
 
Photo : concert de l’EIC et de l’Ensemble Ulysses au Centquatre-Paris, juin 2018 © Quentin Chevrier
Organisé par l’Ircam, l’académie du festival ManiFeste offre chaque année à de jeunes compositeurs venus du monde entier l’opportunité de travailler avec l’Ensemble intercontemporain, ensemble associé de l’académie. Animés par une vocation pédagogique qui va de pair avec leur engagement envers la création, les solistes mettent leur expérience au service des jeunes compositeurs sélectionnés. L’académie se conclut par deux concerts présentant de nouvelles œuvres de musique de chambre et pour ensemble.
Vendredi 28 juin, 19h et 21h au Centquatre-Paris
 
 
Photo  © EIC
 Découvrez la nouvelle saison 2019-20     
Concerts pour toutes les formations, spectacles chorégraphiques, créations, classiques du XXe siècle, arts numériques, performances… La nouvelle saison 2019-20 regorge de propositions en tout genre. Venez la découvrir le vendredi 14 juin, avant le concert du soir à la Philharmonie de Paris, présentée en duo par Matthias Pintscher, directeur musical de l’Ensemble intercontemporain, et Olivier Leymarie, directeur général.
 
Vendredi 14 juin, 19h30 à la Philharmonie de Paris, salle de conférence
durée : 30 mn – entrée libre
 
Photo : Claudine Doury, série Une Odyssée Sibérienne © Claudine Doury / VU’
 
La grande soirée du 10 mai à la Philharmonie de Paris consacrée aux concertos de György Ligeti a été l’un des évènements de la saison 2018-19. Retrouvez ou découvrez ce concert exceptionnel en vidéo sur Philharmonie Live.
 
 

This entry was posted in Ensemble intercontemporain.

Comments are closed.