Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[ONCEIM] On vous a concoté toute une soirée pour la nuit blanche !

Frédéric Blondy au Philarmonie et le Crak festival hors les murs à la Station !

SAMEDI 05 OCTOBRE
21h00
FRÉDÉRIC BLONDY
JOUE OCCAM XXV D’ELIANE RADIGUE

Philharmonie de Paris

La nuit, le temps s’écoule différemment, la perception de la musique s’en trouve modifiée et, le plus souvent, décuplée. Les œuvres peuvent prendre alors une nouvelle résonance. Inauguré en 2016, l’orgue monumental de la Philharmonie, doté de quatre claviers, de quatre-vingt onze jeux, de six mille tuyaux – le plus grand mesure plus de 7 mètres et pèse 350 kilos, le plus petit 7 millimètres et quelques dizaines de grammes – est capable de déclencher des ouragans comme de susurrer d’impalpables pianissimos.
Frédéric Blondy, James McVinnie, Andrew Forbes et Jonathan Fitoussi jouent jusqu’à l’aube des pages de compositeurs de notre temps (Éliane Radigue, Arvo Pärt, Philip Glass, Nico Muhly) et du siècle précédent (Gustav Holst et Olivier Messiaen).

21h00 et 05h00
Frédéric Blondy OCCAM XXV d’Eliane Radigue
Philharmonie de Paris
Grande salle Pierre Boulez
Entrée libre

21h00 > 04h00
ZONES À CONSTRUIRE
PROJECTIONS & CARTE BLANCHE AU
CRAK FESTIVAL

La Station – Gare des Mines

À l’occasion de la Nuit Blanche Paris, les murs, terrasses et recoins de se transforment le temps d’une nuit en espaces de projection. Toute la soirée seront diffusés une vingtaine de courts métrages, de documentaires, de fictions et de films d’art ayant tous à voir avec les « zones à construire ». Chacun d’entre eux, à leurs manières, explorent les chantiers, les banlieues, les périphéries de nos villes.

Ces brèches, ouvertes par l’indétermination politique et sociale, se révèlent être des zones à défendre, où trouver refuge et où se composent et s’agencent nos désirs, nos rêves et projections. Ces films expérimentaux et vidéos d’artistes, argentiques ou numériques, sonores ou silencieux, seront projetés dans les espaces intérieurs et extérieurs comme autant d’ouvertures et de fenêtres. Ils transforment nos perceptions des espaces (re)présentés, nous entraînant à les voir autrement mais aussi à les pratiquer autrement. Il s’agit d’une invitation à concevoir ces espaces en devenir, comme perpétuellement en chantier.

En écho à ces films, La Station – Gare des Mines accueille une programmation musicale du Festival CRAK avec trois solos de Pascal Battus, Yaping Wang et Pascal Niggenkemper !

21h00 > 04h00
La Station – Gare des Mines
Entrée libre

ET AUSSI

10,11 & 12 DÉCEMBRE
L’ONCEIM sera en résidence à la Dynamo de Banlieues Bleues à Pantin
Concerts de sortie de résidence les 11 & 12 décembre

14 DÉCEMBRE
Restitution des ateliers de L’OVNI et concert de l’ONCEIM
Mains d’Oeuvres

ONCEIM – 11 bis Villa Brune 75014 Paris FR
WWW.ONCEIM.FR


This entry was posted in ONCEIM.

Comments are closed.