Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[La Muse en circuit] COCO_Julien Desprez

 
 COCO  JULIEN DESPREZ
 
 
COCO est une performance créant un monde cru où tout a droit de cité. Issu d’un dialogue entre pratiques populaires brésiliennes et pratiques expérimentales tout autant que performatives, le spectacle crée un pont entre les danses samba traditionnelles et la noise music.
À travers un questionnement des limites entre la pratique d’un musicien et la pratique d’un danseur, COCO se joue des identités et échappe à tout classement esthétique. À la croisée des arts graphiques, chorégraphiques et sonores COCO propose un monde en perpétuelle reconstruction où tout s’entrechoque et se côtoie.

 

Jeudi 19 décembre 2019 à 20h / MAC de Créteil
Dans le cadre de Némo, Biennale des Arts numériques d'Île-de-France.
 
 
Pour vous rendre à la MAC de Créteil avec les grèves RATP, la ligne 8 du métro circule entre Reuilly Diderot (ligne 1, accès ligne 14) et Créteil Pointe du Lac jusqu'à 19h. Une navette est mise en place par la MAC à l'issue de la représentation retour Paris (Châtelet et Bastille). Le restaurant/bar de la MAC vous accueille avant la représentation.
 
 
Julien Desprez : Guitare, performance, direction / Grégory Joubert : Dispositif sonore / Lucas Lagomarsino : Performance
Julien Loutelier : Percussions, performance / Pauline Simon : Performance / Ana Rita Téodoro : Performance
Clément Vercelletto : Synthétiseur modulaire, performance / Grégory Edelein & Bastien Mignot : Regard extérieur
Guillaume Marmin & Maël Pinard : Conception du dispositif lumière / Marguerite Lantz : Création costumes / Miléna Grange : Régie générale

Production : La Muse en Circuit, Centre national de création musicale – Alfortville
Diffusion : Murailles Music
Coproduction : Collectif COAX, Julien Desprez, Festival Musica – Strasbourg, Centre National de la Danse de Pantin.
Avec le soutien du Théâtre de Vanves, Scène conventionnée danse et de Némo – Biennale des arts numériques d’Île-de-France, avec l’aide du CNC-DICREAM, du Fond pour la Création Musicale (FCM), de la SPEDIDAM et l’aide à la résidence de création du Conseil Départemental du Val-de-Marne.

      

This entry was posted in La Muse en circuit.

Comments are closed.