Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Ensemble intercontemporain] Magie hivernale à la Philharmonie de Paris


 
En musique, le canon, c’est la fugue réduite à sa plus simple expression. Il ne cesse pourtant d’inspirer les compositeurs, pour beaucoup en réaction à ce que Jean-Sébastien Bach en a fait, à l’instar d’Anton Webern ou, plus récemment, du compositeur danois Hans Abrahamsen. Dans les années 1990, ce dernier arrange des canons de Bach pour un ensemble instrumental. Séduit par cette mécanique délicate, Abrahamsen en tire quelques idées de composition alors qu’il traverse une période de profonde remise en question artistique. Fasciné depuis toujours par la neige, il trouve là le moyen de libérer son inspiration : le canon aidant, le discours musical se cristallise à la manière des flocons, dans une sorte de temps suspendu évoquant la pureté et la quiétude d’un paysage hivernal. Son cycle Schnee (neige) voit ainsi le jour en 2008. Depuis il est régulièrement joué sur les plus grandes scènes musicales internationales. Pour rester dans cette atmosphère de poésie hivernale, Matthias Pintscher partagera avec nous  ses délicates « images de neige » (Schneebilder) tandis qu’avec Lichtbogen, Kaija Saariaho nous immergera dans la féérie d’une « aurore boréale ».
Website
Facebook
Twitter
YouTube
SoundCloud
Instagram

This entry was posted in Ensemble intercontemporain.

Comments are closed.