Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Futurs composés] Newsletter #50

 

TAMPOEM #2 ou le rêve de K Sandra, © photo : Magalie Mobétie, Espace Pasolini, 2018

Un monde d’après ?

Le printemps 2020 aura été un séisme, avec le premier confinement de l’ère moderne, et une crise mondiale, sanitaire, économique, sociale dont la dimension n’est aujourd’hui pas encore mesurable. 

Cette parenthèse dans nos vies personnelles et professionnelles fut un temps inattendu pour se ressourcer, cuisiner, lire, apprendre et faire apprendre… mais pour nos métiers, il fut surtout celui de l’éloignement des plateaux et des publics. Tous les secteurs professionnels ont souffert, mais le spectacle est aujourd’hui le dernier à se déconfiner, dans des conditions difficiles, et avec des perspectives qui restent pour le moins floues.

Il fut aussi pour beaucoup une prise de conscience environnementale : les catastrophes annoncées ne sont désormais plus lointaines et peuvent toucher chacun d’entre nous, à l’échelle planétaire… Passé le temps de la sidération, nombreux ont appelé de leurs vœux un monde d’après, une transition écologique, dans le respect de la biodiversité et avec une baisse de nos émissions carbone. Agir maintenant avant qu’il ne soit trop tard… À l’heure où j’écris ces mots, la situation sanitaire est « sous contrôle », et nous préparons la rentrée avec l’espoir que la crise soit derrière nous.

Alors, sommes-nous entrés dans ce monde d’après ?

Force est de constater ses similitudes avec celui d’avant : le virus est encore là, nul ne peut prédire la suite de l’épidémie, et les français sont enjoints à produire et consommer pour relancer l’activité économique ! Le taux de pollution sur les villes est revenu à la « normale » : serait-ce le prix à payer pour éviter les drames sociaux du chômage et de la précarité ?

Mais quelque chose a changé. Depuis le début de cette crise, nous avons vu la thématique de la transition écologique émerger très fortement dans les communications du secteur musical.

Certes, l’urgence majeure demeure l’interpellation des partenaires publics face à la crise majeure que traverse le spectacle vivant : garantir les emplois, intermittents comme permanents, alors que nous craignons des baisses massives de subventions et dotations. Le « quoi qu’il en coûte » présidentiel perdurera difficilement, et 2021 signera sans doute le retour d’une austérité budgétaire, au détriment des activités non-indispensables dont nous ferions partie.

Mais au-delà de ces inquiétudes, nous observons clairement que nombre d’acteurs culturels s’engagent pour un changement. J’ai été par exemple frappé par la démarche de Leila Martial, Pierre Perchaud et Grégoire Letouvet, musiciens du jazz, pour une écologie de la musique vivante. Relayée d’abord par nos amis de Grand Formats, elle a ensuite trouvé écho sur les réseaux sociaux et dans la presse. Cet appel me paraît important parce qu’il émane d’artistes qui ont mené une réflexion au plus près de leurs pratiques professionnelles. De la limitation de l’avion à la sobriété numérique, il s’agit de s’obliger collectivement sur le long terme, même si cela peut sembler contraignant et au détriment de nos stricts intérêts économiques. Cette vision prospective de nos métiers et de nos parcours professionnels qui se dessine, sans attendre des réglementations ou injonctions publiques, me semble à la fois significative, mobilisatrice et réjouissante !

Nicolas Thirion, Why Note
MOBILISATION ET COOPÉRATION ART ET CULTURE CONTRE LE COVID-19

Futurs Composés co-signe le communiqué de l'UFISC : Est-ce trop demander que de la cohérence, Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre ? 

Lire le communiqué
LETTRE OUVERTE : « LES FESTIVALS, ACTEURS INCONTOURNABLES DE LA CULTURE EN FRANCE, ET POURTANT… »

Futurs Composés et les fédérations et syndicats nationaux co-signent la lettre ouverte « Festivals, acteurs incontournables de la culture en France, et pourtant… »
La période que nous traversons met en lumière le rôle incontournable des festivals dans le développement territorial, mais aussi artistique et culturel de notre pays, et en même temps leur grande vulnérabilité. Ce double constat pousse ses acteurs à revendiquer une place à part entière dans les politiques publiques de la culture.

Lire la lettre
8 JUILLET / ACCORD MAJEUR – REPORTÉ

 

La crise sanitaire et l'annulation des représentations publiques du Festival d'Aix-en-Provence nous contraignent à reporter les 9èmes Rencontres nationales d'Accord Majeur prévues le 8 juillet prochain. Elles devaient être consacrées à la thématique (Re)Composer avec le vivant : la musique face au défi écologique et social.
Nous sommes persuadé.e.s de l'importance de ce sujet et nous espérons pouvoir en débattre avec vous dans les mois prochains. Nous vous tiendrons au courant des solutions envisagées pour organiser ce report dans les meilleures conditions.  

Plus d'infos bientôt
16 OCTOBRE / ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

 

L'Assemblée générale de Futurs Composés aura lieu vendredi 16 octobre 2020 à l'Eglise Saint-Merri, à Paris
10h-13h : Ateliers (plus d'infos prochainement)
14h-17h : Assemblée générale de Futurs Composés 

Plus d'infos
16 & 17 NOVEMBRE / NEW DEAL 

 

Organisé par la FEVIS, Grands Formats, Futurs Composés, France Festivals, le REMA, l’Association des Scènes Nationales, le Bureau Export et l’Institut Français, les rencontres professionnelles New Deal, initialement prévues les 4 et 5 juin 2020 à la Philharmonie de Paris, sont reportées aux 16 et 17 novembre 2020.
Nous vous tenons informés. 

Evénement Facebook
 

CHEZ NOS ADHÉRENTS…
 
DU 23 AU 26 JUILLET / AEROLITHES

 

Le Logelloù (Penvénan), l’Ensemble Nautilis (Brest), l’Ensemble Sillages (Brest) et La Cie des Musiques têtues (Rostrenen) ont décidé de créer un événement commun cet été au Logelloù et alentour, dans l'objectif de provoquer ensemble une infusion de petites et grandes formes musicales et sonores. Cet événement permettra de faire se croiser public et professionnels, autour de rencontres, d’un débat sur les musiques de création, de concerts, ciné-concerts, impromptus et performances. La programmation est en cours.

 

Plus d'infos
DU 31 AOÛT AU 13 SEPTEMBRE / ManiFeste

 

Retour à la vie. La création artistique est une pulsion de vie, le festival ManiFeste lui donne libre cours, dans une édition exceptionnellement programmée du 31 août au 13 septembre. Réouvrant la Grande salle du Centre Pompidou, le festival international de l’Ircam renoue avec les artistes et les spectateurs à Beaubourg comme à La Villette, à La Scala Paris ou au Théâtre de Gennevilliers. En une quinzaine de concerts, spectacles et installations, de la génération émergente à l’ombre portée des pionniers, le rendez-vous de 2020 expose les pouvoirs du son et les sortilèges de la voix.
 

Plus d'infos
DU 17 SEPTEMBRE AU 3 OCTOBRE / MUSICA

 

Créé en 1982 à Strasbourg sous l’impulsion du ministère de la Culture, Musica est l’un des plus importants festivals européens dédiés à la création musicale. Notre ambition est de conjuguer les lignes de force des musiques d’aujourd'hui en faisant dialoguer les œuvres les plus significatives du répertoire contemporain avec celles des artistes de la nouvelle génération (approches pluridisciplinaires, arts numériques, écritures de plateau, etc.). Il aura lieu cette année du 17 septembre au 3 octobre

Plus d'infos
Les World Music Days de l’ISCM 2020 devaient avoir lieu à Auckland, Nouvelle-Zélande, du 21 au 26 avril 2020, mais ont été annulés en raison de l'épidémie du COVID-19. Dans ce cadre, Futurs Composés, Section française de l’International Society for Contemporary Music – ISCM avait lancé un appel à œuvres et sélectionné le travail de six compositeurs.rices. Le jury international de l'ISCM s'est ensuite réuni pour en élire l'un d'entre eux : 

Jérôme Bertholon Collisions pour électroacoustique

Sa pièce devait être jouée entre le 21 et le 26 avril en Nouvelle-Zélande, lors des ISCM – World Music Days 2020.

Plus d'infos
Retrouvez l’actualité de la création musicale !

Concerts, performances, spectacles, festivals, ciné-concerts, rencontres, ateliers, etc !
En France et à l’étranger

 

VOIR L'AGENDA
> Aventures electroacoustiques                                              (Île-de-France)
> Laurence Moletta                                                  (Auvergne-Rhône Alpes)
> Le Furor Poetico                                                                (Île-de-France)
> Les Voix Buissonnières                                                        (Île-de-France)
> Marie-Andrée Joerger                                                              (Grand Est)
> Mouvement Suivant – Cie Alvise Sinivia                                (Île-de-France)
 

Suivez le réseau sur le site de Futurs Composés, toutes les offres d'emploi du secteur, et nos dernières actualités sur les réseaux sociaux !
Facebook Facebook
Twitter Twitter
Instagram Instagram
Website Website
Vous souhaitez adhérer à Futurs Composés ?
Retrouvez la charte du réseau, la liste complète de ses membres et les conditions d’adhésion sur notre site Internet.

 
Futurs Composés, réseau national de la création musicale
9 rue Édouard Vaillant 93100 Montreuil

Fixe : +33 1 77 32 23 19
Portable : +33 6 37 57 19 59

contact@futurscomposes.com

www.futurscomposes.com
www.presentcontinu.com

Futurs Composés, réseau national de la création musicale est soutenu par :
Le Ministère de la Culture et de la Communication, la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA), la Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique (SACEM) et le Fonds pour la Création Musicale (FCM).
 

© 2020 Futurs Composés, All rights reserved.

This entry was posted in Futurs composés.

Comments are closed.