Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Agence Sequenza] Joyeux anniversaire Laurent Petitgirard !

Le compositeur et chef d'orchestre Laurent Petitgirard fête ses 70 ans ! 

 
Au programme des festivités un nouvel enregistrement chez Naxos, un concert le 11 octobre 2020 à la salle Wagram en hommage à son frère Alain Kremski et une chaine YouTube réunissant plus de 150 vidéos.

 
©© JB Millot

 

 
Laurent Petitgirard, un parcours hors normes
Compositeur, chef d'orchestre, il est aussi Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts où il siège depuis 2000. Son père Serge Petitgirard, élève de Cortot, le met au piano à quatre ans, son frère aîné Alain Kremski, Grand Prix de Rome, l’initie à la composition, si bien qu'il présente à 11 ans sa première œuvre d’orchestre à Darius Milhaud. Enfin, élève au Lycée Buffon, il y fonde à douze ans son premier orchestre.
Compositeur,
d'une vingtaine d'œuvres symphoniques et de deux opéras (Joseph Merrick dit Elephant Man – GURU), il crée à la fin des années 80, grâce à la générosité d'un mécène privé, l'Orchestre Symphonique Français qui défendra pendant huit saisons la musique contemporaine comme le grand répertoire et laissera une importante discographie.
Laurent Petitgirard a également composé de nombreuses musiques de films pour des metteurs en scène tels Otto Preminger, Jacques Demy, Francis Girod, Peter Kassovitz, Pierre Schœndœrffer, Jean-Claude Brialy, Pierre Granier Deferre…
Il a également composé pour la télévision la célèbre musique de la série « Maigret » avec Bruno Cremer dans le rôle-titre.
En 2005, il prend les rênes de l’Orchestre Colonne, à condition que le prix des places n'excède pas 10 euros et qu'une œuvre contemporaine soit à l'affiche de chaque programme, ce qui en fait l'un des rares chefs élus par ses propres musiciens comme à Vienne ou à Berlin. Il contribuera à ce que l’orchestre se dote de son propre lieu de résidence, la Salle Colonne et quittera ses fonctions en 2018 tout en gardant avec l’orchestre un rapport privilégié.
Avec
une trentaine d’enregistrements à son actif, il nous présente aujourd’hui son nouveau disque States of Mind enregistré à Budapest avec le Hungarian Symphony Orchestra et le saxophoniste Michel Supéra. L'album distribué mondialement par le label Naxos, fidèle partenaire du compositeur.
 

Nouveau disque: States of Mind 
 
Laurent Petitgirard entretient une relation artistique forte avec l'Orchestre Symphonique Hongrois de Budapest.
Après l'enregistrement de son deuxième opéra Guru ainsi que de nombreuses musiques de films, ils gravent ensemble aujourd'hui, States of Mind. Au programme son concerto pour saxophone alto « Etats d’âme » et trois poèmes symphoniques «Solitaire», «Le Marathon», «Flaine».

 
  • Etats d’âme, son concerto pour saxophone explore la dimension vocale et lyrique du saxophone,
  • Solitaire est un poème symphonique cyclique et intimiste qui décrit simplement l'état d'esprit du compositeur devant une feuille de papier à musique vierge,
  • Le Marathon est une œuvre née d'un opéra qui n'a jamais été écrit. Inspiré par une pièce de théâtre de Claude Confortes, le poème symphonique raconte l'histoire de trois hommes qui courent un marathon olympique : une allégorie de la naissance, de l'amour et de la mort qui courent, 
  • Flaine évoque la construction il y a cinquante ans d’une station à l’architecture contemporaine au cœur des montagnes de la Haute-Savoie
States of Mind
États d'âme (2011-12) :  Concerto pour Saxophone – Michel Supéra, saxophone alto
Solitaire (2014) : poème Symphonique 
La Marathon (1992) : poème Symphonique  – Balázs Kántor, violoncelle solo
Flaine ( 2018) - poème Symphonique
Orchestre Symphonique Hongrois de Budapest, orchestre
Laurent Petitgirard, direction
Naxos – 8.57403
 

Un concert le 11 octobre 2020, salle Wagram avec l'Orchestre Colonne.
 
Disparu en janvier 2019, le compositeur de musique contemporaine, Grand prix de Rome 1962, pianiste et adepte des percussions d’Asie, Alain Kremski était aussi le frère aîné de Laurent Petitgirard.
Ce concert lui rend hommage en donnant entre autre la “recréation” de sa Cantate Le grand Yacht Despair (texte de Loys Masson), qui lui valut le Premier Grand Prix de Rome en 1962 à vingt-deux ans à peine. Nicolas Rivenq, baryton, et Guillaume Dussau, basse, seront en compagnie de l’auteur et metteur en scène Tristan Petitgirard, neveu du compositeur, qui tiendra la partie du récitant.

 
L’AMOUR… LA MER - Dimanche 11 octobre 2020 – 16H00 – Salle Wagram
G. Fauré ∙ Pelléas et Mélisande
A.Kremski – Petigirard ∙ Le grand Yacht Despair
V. d'Indy ∙ Lied pour violoncelle
E.Chausson ∙ Poème de l'amour et de la mer
…………………………

Marie-Claude Bantigny, violoncelle
Tristan Petitgirard, narrateur
Guillaume Dussau, basse
Yoan Le Lan, ténor
Nicolas Rivenq, baryton
Laurent Petitgirard, direction
 
2 concert éveils le dimanche 11 octobre à 10H00 – 11H30
 

 
Réservation
 

Une chaîne YouTube prolixe
 
Avec plus de 150 vidéos la chaîne YouTube de Laurent Petitgirard réunit notamment l’intégralité de ses deux opéras avec sous-titres français et anglais, de nombreuses vidéos de l’orchestre Symphonique Français (OSF) avec notamment les chanteuses Cecilia Bartoli, Whilhemina Fernandez, Monserrat Caballe, Sophie Koch, Alexia Cousin, les solistes Olivier Charlier, Jean-Philippe Collard, Augustin Dumay, Pascal Devoyon, Brigitte Engerer, Nelson Freire, Jacques Rouvier, Sergio Tempo, Sungic Yang, Sung-Won Yang,
Plus rare, des vidéos du compositeur en tant que pianiste en duo avec Erik Friedman et de très nombreuses partitions synchronisées de sa musique.
Vous l'avez compris c'est une mine d'or qui retrace plus de 50 ans de carrière.
 
Youtube

Contact Presse
 
AGENCE SEQUENZA
Marianne Gaussiat
06 62 49 35 30
282 Bld Raspail – 75014 Paris
mgaussiat@sequenza-comprod.com
 
Facebook
Twitter
Instagram
 

 
© 2020 Agence Sequenza

 
This entry was posted in Agence Sequenza.

Comments are closed.