Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Ensemble Variances] L’Ensemble Variances en résidence Salle Cortot

L’Ensemble Variances en résidence Salle Cortot

L'Ensemble Variances vous souhaite une excellente année 2021.
 
Pour l'Ensemble, l'année démarre sur les chapeaux de roue avec une belle résidence Salle Cortot dès le 7 janvier avec l’École normale de musique de Paris.
 
La web-série des 10 ans continue elle aussi. Rendez-vous le 10 janvier à 21H sur la chaîne YouTube de l'ensemble pour découvrir Méditation sur la fin de l’espèce capté en décembre aux Deux scènes de Besançon.

CRÉER DU LIEN EN RÉSIDENCE

Une fois l’heure des concerts revenue, l’Ensemble Variances reprendra le chemin de l’École normale de musique de Paris et de la Salle Cortot pour un semestre de résidence. Cette collaboration vient couronner un ambitieux projet décliné autour de concerts et d’ateliers la confiance établie depuis deux ans entre l’institution parisienne et l’ensemble de Thierry Pécou. 

« Une résidence a deux vertus, précise ce dernier. Créer un lien fort et durable avec des étudiants ou des classes spécifiques, et faire naître avec un public potentiel une envie, en affichant une présence régulière dans un lieu. C’est presque comme une saison qui s’ouvre. »

TROIS CONCERTS SALLE CORTOT
ET UNE COLLABORATION CAEN / BRISTOL

Ce travail au long cours avec les élèves de l'Ecole Normale de Musique de Paris – rencontres, temps de lecture d’œuvres des étudiants, exécution publique… – sera ponctué de trois concerts.
Deux d’entre eux mêleront les membres de Variances et les étudiants tantôt interprètes ou jeunes compositeurs.
 
L’ensemble a toujours fait route commune avec les compositeurs d’aujourd’hui. En témoigne encore, en plus de cette résidence Salle Cortot, sa collaboration avec le Conservatoire à rayonnement régional de Caen et l’Université de Bristol.
 
L'Auditorium du Conservatoire de Caen accueillera ainsi le 26 janvier la première du programme Listening Then and Now avec les créations de Vigiles (François-Bernard Mâche) et Gardez la distance (de la compositrice anglaise Stevie Wishart). Bristol accueillera le retour de ce programme le 25 avril.

UN PROGRAMME INÉDIT LE 10 JANVIER

Le troisième rendez-vous virtuel ramène l’Ensemble Variances à Besançon pour un programme inédit mûri intra muros en vue de l’enregistrement de deux autres œuvres de Thierry Pécou. Méditation sur la fin de l’espèce évolue dans l’esprit d’un concerto pour violoncelle, petit ensemble et chants de cétacés, le soliste dialoguant avec baleines à bosse, orques et cachalots pré-enregistrés par le bio-acousticien Olivier Adam. Créée en 2018 au festival Présences de Radio France et au Wigmore Hall, l’œuvre renaît dans le cadre de cette captation, prolongeant la réflexion écologique entamée en décembre.

La Danse en cercle qui lui est associée, pour timbales, créée en janvier 2017 par Philippe Serra, à l’Opéra de Nice, « évoque les danses tribales des Indiens d’Amérique du Nord. La pulsation, le rapport à la terre et au paysage et, bien sûr, le cercle et sa symbolique des point cardinaux et du cycle de la vie sont la trame de cette partition, qui utilise toutes les ressources de sonorités des timbales et le pouvoir incantatoire de la pulsation », écrit Thierry Pécou.

A REVOIR 

UN ORATORIO DANSÉ D’INSPIRATION NAVAJO 

Vous avez été près de 500 à (re)découvrir cet oratorio fascinant : Nahasdzáán ou le monde scintillant. Cette immense fresque jaillie du tressage du chant, de la musique, de la danse, d’interprètes et d’animaux s’imprègne de la vision du monde des Indiens navajos pour recréer sur scène une cérémonie de guérison.  » La santé, et avec elle la beauté et l’harmonie mais aussi le rapport à l’environnement, à la famille et à la société, est au cœur de cette œuvre comme elle est au cœur de la vie des Navajos », explique le compositeur, qui a conçu cette partition à six mains avec la poétesse navajo Laura Tohe et le chorégraphe et metteur en scène Luc Petton.
En savoir plus

OUTRE-MÉMOIRE 
disponible encore jusqu'au 10 janvier ! 

« Outre-mémoire est une pièce plus ancienne, notre passeport à l’international en quelque sorte, relate Thierry Pécou. La captation que nous diffuserons le jour de Noël a été réalisée à Rezé, en Loire-Atlantique. » Réflexion sur la traite négrière atlantique, cette œuvre d’effectif intime – flûte, clarinette, violoncelle et piano – mais de dimensions comparables à celles du Quatuor pour la fin du temps de Messiaen, fait résonner autant que Nahasdzáán plusieurs temps, plusieurs mondes, et se regarde autant qu’elle s’écoute.
En savoir plus

MÉCÉNAT MUSICAL SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EST LE MÉCÈNE PRINCIPAL DE LA RESIDENCE DE L’ENSEMBLE VARIANCES A L’ECOLE NORMALE DE MUSIQUE DE PARIS

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour revivre les temps forts de ces 10 ans de Dialogues​ !

Facebook
Twitter
Youtube

Communication
Agence Ysée
Isabelle Gillouard & Valentine Franssen
igillouard@agence-ysee.fr / vfranssen@agence-ysee.fr
Agence Ysée

© 2020 Ysée
This entry was posted in Ensemble Variances.

Comments are closed.