Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Ensemble intercontemporain] La Biennale Pierre Boulez s’invite chez vous !

 
Cher public, 
Nous avons le plaisir de vous confirmer que les projets annoncés la semaine dernière se sont concrétisés. Nous pourrons ainsi, dès demain soir, vous présenter, deux concerts filmés, deux temps forts de la deuxième édition de la Biennale Pierre Boulez.  
Une biennale qui se déroulera en deux moments distincts : du 19 au 22 janvier, sous forme de captations diffusées en direct, puis fin juin, avec, nous concernant, le concert Répons comprenant également la création mondiale d’Anthèmes 2 dans une version inédite pour alto.  
 
Mardi 19 janvier, à 20h30, nous nous immergerons dans l’œuvre pour piano de Pierre Boulez avec un premier concert présentant la virtuose Deuxième Sonate et les vertigineuses Structures, interprétées par Hidéki Nagano et Dimitri Vassilakis, tous deux pianistes de l’Ensemble intercontemporain (photo ci-dessous).
Le deuxième et grand concert filmé, le jeudi 21 janvier, à 20h30, fera la part belle à la voix et à la poésie, avec l’un des chefs-d’œuvre, du compositeur : Cummings ist der dichter (photo ci-dessous)Dans cette œuvre rarement jouée, Boulez s’appuie sur un poème de E. E. Cummings, qui évoque le lien qui se crée entre le chant des oiseaux et la plénitude de l’espace. 

 
Cette soirée sera également l’occasion de découvrir deux créations Le Rite de la nuit noire – Voyage d’Artaud au Mexique de François Meïmoun et le Requiem de Francesco Filidei, qui dialoguera par-delà le temps avec le Stabat Mater de Giovanni Pierluigi da Palestrina. 
 
À demain, depuis chez vous, pour ce grand rendez-vous autour de l’œuvre de Pierre Boulez !
 
  > découvrir toute la saison 2020-21
 
Photos : Pierre Boulez  © Philippe Gontier / Hidéki Nagano et Dimitri Vassilakis © EIC / Cummings ist der dichter de Pierre Boulez, 2013 © EIC
Website
Facebook
Twitter
YouTube
SoundCloud
Instagram

Ensemble intercontemporain – 223 Avenue Jean Jaurès – 75019 Paris

This entry was posted in Ensemble intercontemporain.

Comments are closed.