Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Les Percussions de Strasbourg] Les concerts reprennent !

 
Les Percussions de Strasbourg

 
 

John Cage + Ryoji Ikeda à Hanovre

 
© Henri Voigt
 

 
Ryoji Ikeda nous plonge dans les abysses de la vibration. Une expérience d’écoute unique.
 
100 cymbals est aussi bien une performance scénique qu’une installation audiovisuelle. Ryoji Ikeda met en lumière le riche potentiel des cymbales en suivant la mince frontière qui sépare le bruit de la résonance harmonique. L’instrument d’apparence rudimentaire se transforme en une puissante ressource polyphonique. Les différents modes de jeu laissent surgir des strates harmoniques au sein d’un processus qu’une simple ligne pourrait représenter : un crescendo infini, menant d’un murmure quasi imperceptible à l’éclat du fortississimo final.
Le concert s’ouvre sur But what about the noise of crumpling paper, portrait sonore que John Cage dédia à Hans Arp, cofondateur du mouvement Dada en 1986 : une œuvre minimale, faite de bruissements environnementaux, qui de la même manière que 100 Cymbals, sollicite une écoute profonde. Ryoji Ikeda pose un nouveau regard sur le père de l’expérimentation musicale. La simplicité et la réduction des matériaux, associées à de subtiles variations, révèlent la structure compositionnelle de la pièce. Le dépouillement des sonorités constituées de bruits blancs ou de délicates frictions du bois met en exergue la place toute particulière accordée au silence dans l’œuvre de John Cage, ainsi qu’à l’environnement naturel et aux différents rythmes de l’eau que l’artiste mentionnait dans sa partition. D’une durée de 15 minutes, cette relecture de la pièce de Cage par Ikeda apparaît désormais comme le discret mais non moins puissant corollaire pointilliste de l’océan sonore de 100 Cymbals.

 
100 cymbals is both a stage performance and an acoustic installation. Played by ten percussionists in a large square area, the cymbals create a sound continuum that alternates between noise and harmonic resonance. Various playing techniques give rise to an almost choral sound in which different layers can be heard. Beginning with a nearly inaudible murmur, the hypnotic music seems to swell endlessly to a thundering climax.
John Cage’s But what about the noise of crumpling paper celebrates the 100th anniversary of the birth of Dada co-founder Hans Arp, and was composed in 1985 for Les Percussion de Strasbourg. But Cage specified neither the number of players nor the durations, tempo or repetitions. There is only a system of five different punctuation marks that has to be reinterpreted for every performance. The Japanese sound and video artist Ryoji Ikeda has devised a new version of this conceptual score, which will be premiered at the KunstFestSpiele in the DHC Halle.
 
En concert au KunstFestSpiele Herrenhausen, Hanovre
les 3 et 4 juin 2021 à 19h30
Coproduction : Festival Musica, Percussions de Strasbourg, KunstFestpiele Herrenhausen.

 

 

Action ! Création sur France Musique

 
© Marie Magnin
 

 
France Musique met la musique d’aujourd’hui à l’honneur à l’occasion d’une grande soirée dédiée à la création musicale, enregistrée en public à La Scala Paris, lundi 7 juin 2021. Sans frontières ni chapelles, la création contemporaine sera représentée dans toute sa diversité durant cette soirée où les Percussions de Strasbourg viendront présenter Les Invariants, la dernière pièce que Michaël Levinas leur a composée.

A suivre sur les ondes de France Musique lundi 7 juin à partir de 20h.

France Musique is putting today’s music in the spotlight during a great evening of live music recorded in public at La Scala Paris on 7 June 2021. Without frontiers nor chapels, contemporary creation will be represented in all its diversity during this evening where the Percussions de Strasbourg will present Les Invariants, the latest piece that the French Composer Michaël Levinas wrote for them.
To be followed on Radio France Musique from 8pm
 

Cap sur Percustra et Démos

 
© Philippe Stirnweiss pour Strasbourg Eurométropole
 

 
Les Percussions de Strasbourg s'engagent quotidiennement pour la transmission, à travers leurs actions pédagogiques, notamment le projet Percustra, des ateliers créatifs pour tous et le projet Démos, qui permet à des enfants de pratiquer la musique en orchestre.
Malgré les circonstances exceptionnelles de cette année, nous avons gardé le cap et avons su maintenir tant bien que mal les séances d'ateliers avec les enfants.
 
Les restitutions de ces ateliers se tiendront au mois de juin et sont ouverts à tous : 
Concert Percustra au Théâtre de Hautepierre le 8 juin à 18h et 19h30
Ecole Jacqueline, Ecole Brigitte, Collège Erasme, Collège Truffaut, Lycée Rudloff et pupitre de harpe et percussions de l'orchestre Démos Strasbourg
 
Concert Demos Strasbourg le 12 juin, Cité de la Musique et de la Danse, Strasbourg
Concert Demos Paris le 19 juin, Philharmonie de Paris
 

The Percussions de Strasbourg are committed to transmission on a daily basis, through their educational activities, in particular the Percustra project, creative workshops for all and the Demos project, which enables children to practice music in an orchestra. Despite the exceptional circumstances of this year, we have managed to maintain the workshop sessions with the children.
 
These workshops will be held in June and are open to all:
Percustra concert at the Théâtre de Hautepierre on 8 June at 6pm and 7.30pm
Ecole Jacqueline, Ecole Brigitte, Collège Erasme, Collège Truffaut, Lycée Rudloff and the harp and percussion section of the Démos Strasbourg orchestra
Demos Strasbourg concert on 12 June, Cité de la Musique et de la Danse, Strasbourg
Demos Paris concert on 19 June, Philharmonie de Paris
 

 

L'Air(e) de retour à l'école 

 
© Percussions de Strasbourg
 

 
Les 20 et 21 mai, le trio No Bad Vibes s'est produit en concert aux collèges Erasme et Truffaut du quartier de Hautepierre. Ils y ont joué L'Air(e), un programme pour petits et grands qui s'appuie sur des pièces de Jacques Rebotier, Francesco Filidei, Thierry De Mey, Pierre Jodlowski, Steve Reich et James Tenney. Un plaisir partagé de retrouver la scène, pour les musiciens comme pour les enfants.
 
Ces concerts s'inscrivent dans le cadre de notre programme de Jumelage avec les établissements scolaires du quartier Hautepierre à Strasbourg. 
 

On 20 and 21 May, the trio No Bad Vibes gave a concert at the Erasme and Truffaut colleges in the Hautepierre district. They played L'Air(e), a programme for young and old based on pieces by Jacques Rebotier, Francesco Filidei, Thierry De Mey, Pierre Jodlowski, Steve Reich and James Tenney. A shared pleasure to be back on stage, for the musicians as well as for the children.
These concerts are part of our educational programme with schools in the Hautepierre district of Strasbourg.

 

Retrouvez toutes nos actualités sur notre site internet

 
Percussions de Strasbourg
15 place André Maurois
67200 Strasbourg
+33 (0)3 88 27 75 04

Facebook
Instagram
Youtube
 

 
© 2021 Les Percussions de Strasbourg
 
This entry was posted in Les Percussions de Strasbourg.

Comments are closed.