Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Instants chavirés] ! Sonic Protest x Instants Chavirés x Cette semaine !

 
Les Instants Chavirés

Bonjour !

Le Festival SONIC PROTEST cette semaine, avec tout un pan en collaboration avec les Instants Chavirés !

On note, à peu près dans l’ordre >

Jeudi à 20h00 aux Instants Chavirés (sisi, dans la salle des Instants Chavirés au 7 rue Richard Lenoir pour la troisième fois cette année !)
MARC BARON / LISE BARKAS
Réservation en ligne

Vendredi à 20h au Théâtre Berthelot
MEDIANOCHE ARTIFICIAL (ex Radikal Satan) / XAVIER BOUSSIRON / ROSA CANINA + mix de Patrice Caillet & Adam David.
Réservation en ligne

Samedi : dans la cour d’école adjacente au Théâtre Berthelot
Rendez-vous en extérieur de 15h à 21h00 !!!
MADALITSO BAND / LEANDRO BARZABAL / MOHAMED LAMOURI & CHARLIE O / AYMERIC DE TAPOL / OD BONGO / CHEB GERO [Mix] + Atelier CÔTE-DU-DRONE
Réservation en ligne

L’exposition / Installation SIGNAL/BRUIT se poursuit jusqu’au 11 juillet.
Ouverture de 15h à 19h en entrée du mercredi au dimanche.
Au 2 rue Emile Zola à Montreuil.

Un petit peu avant ou pendant, on se retrouve mercredi à La Villette (gratuit à partir de 18h00) pour le prochain RDV Sonic Protest avec MARIACHI / MICHEL HENRITZI / ROMAIN DE FERRON + mimix de DJ TRANCHÉE.
Un programmation avec des petits bouts d’instants dedans !

Bref, on passe la semaine ensemble !

Merci et à très vite

MUSIQUE/CONCERTS

jeudi 08 juillet 2021
 

# FESTIVAL SONIC PROTEST
MARC BARON
LISE BARKAS

Ce soir, le festival est de passage par la rue Richard Lenoir avec une double affiche syllabique, à (re)découvrir ci-dessous et surtout en vrai !

Toute la programmation du festival ici :
sonicprotest.com/

/ / / / /
LISE BARKAS


Lise Barkas joue de la vielle à roue et des cornemuses centre-france. Elle explore les techniques de jeu, et les sons de ces instruments, en solo et au sein de nombreuses collaborations et formations (L’Ecluse, Lise et Lisa, Trille(s), Dreieck Interferences Ensemble…). Elle participe également aux activités du label Soleils Bleus et organise, avec le collectif Kreis/CollectifContinu, des concerts dans différents lieux de Strasbourg, à mille kilomètres du festival interceltique de Lorient.
En solo, cette fois à la cornemuse bourbonnaise 20 pouces (pour la première fois amplifié en public à Sonic Protest 2021), elle visite des territoires où l’accident et la rupture sont légions.
Elle profite des micros et d’un ingé-son complice (Clément Channaud-Ferrenq) pour faire entendre l’infiniment petit, jouer avec des plans sonores et des strates où la fréquence est plus présente que la mélodie.

Site

/ / / / /
MARC BARON


Compositeur de musique pour haut-parleurs, Marc Baron entretient un rapport quotidien au son, dans un rapport essentiellement intime et domestique… Home-studio ! Avec le microphone et la bande magnétique, il collecte et fabrique des sons et joue de toutes les spécificités de ce support. Convoquant aussi bien le grain particulier de ce support de combat que l’imaginaire propre aux machines anciennes, il enregistre, sur-magnétise, triture, torture et transforme la matière sonore pour composer à partir des artefacts issus de ces expériences techniques.
Entre un réalisme d’apparence et le désir du plus grand flou, la musique de Marc Baron se joue en tension, en micro-détails épatants de précision, en traces fantomatiques d’événement sonores qui ont eu lieu avant le même de la diffusion : fragmentation espace-temps !

Site N°1 de MARC BARON
Site N°2 de MARC BARON

tarifs
12€ plein tarif
10€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne
 
horaires
ouverture des portes 20h00 | concert à 20h30
vendredi 09 juillet 2021
 

# FESTIVAL SONIC PROTEST
au Théâtre Berthelot – Montreuil
MEDIANOCHE ARTIFICIAL
ROSA CANINA
XAVIER BOUSSIRON
PATRICE CAILLET & ADAM DAVID (mix)

Sonic Protest termine son épopée montreuilloise en coproduction / coprogrammation avec les Instants Chavirés et en partenariat avec le Théâtre Berthelot – Jean Guerrin.
Ce soir vendredi 9, on se retrouve pour une soirée de concerts au sein du théâtre, confortablement installés la tête à l’envers dans ses fauteuils rouges (?)… mais demain, samedi 10, on se décale légèrement, on prend une porte dérobée et on se donne rendez-vous pour un aprés-midi de concerts, performances et DJ set en plein air dans la cour d’école adjacente au théâtre !

sonicprotest.com
instantschavires.com
tmb-jeanguerrin.fr

/ / / / /
Vendredi 9 juillet 2021

> Ce concert a lieu au >
Théâtre Berthelot – Jean Guerrin
6 Rue Marcellin Berthelot, 93100 Montreuil
Métro : Ligne 9, station Croix de Chavaux (sortie Kléber)

Ouverture des portes 20h00
Début des concerts 20h30

12 EUR tarif prévente (+frais)
14 EUR plein tarif sur place

/ / / / /
MEDIANOCHE ARTIFICIAL

©Lucie Inland

Peu de nouvelles nous étaient parvenues de César Amarante depuis la cessation d’activité de Radikal Satan, ce groupe phare en clair/obscur du début du XXIe siècle qu’il a fondé avec son frère, Mauricio-dit-Momo entre Bordeaux et Buenos Aires, rejoints pour des périodes plus ou moins longues par des musiciens aussi élégants que Chichi Vlatko (Chichi y los Putos del Orto), Jo Burgun (Chocolat Billy), Thomas Bonvallet (L’Ocelle Mare) ou Mélody Gottardi (Glen Or Glenda, Seau d’Eau).
C’est avec cette dernière justement qu’ils jouent contrebasse, guitare, percussions et claviers et chantent dans Medianoche Artificial, duo probablement fondé en pleine nuit et, à coup sûr, en pleine Dordogne. On y retrouve des éléments familiers à celles et ceux qui ont suivi les épisodes précédents, tels que l’espace sonore déchiré à grands coups de reverb cathédrale, le collage hérité d’une pratique ancienne du 4 pistes K7 ou cette manière toute particulière de poser le rythme et le tempo. Reste que maintenant, en pleine nuit, on aperçoit des rais intenses de lumière blanche, on entrevoit un bout du tunnel avec des lendemains où ça chante encore.
Co-publié par Discos D Abajo et Los Emes del Oso, le label de David Loayza (aka OSo El RoTo, énergumène de la connection freaky expé sud-américaine), le premier disque de Medianoche Artificial a mis le sourire aux oreilles de tous ceux qui sont tombés, quasi accidentellement, dessus. À Sonic Protest, ils feront, enfin, leur premier concert !

Bandcamp

/ / / / /
ROSA CANINA


Rosa Canina utilise le son et l’image jusqu’à ce que la machinerie s’emballe. Grain de son qui s’incruste dans l’œil, flash sonore de lumière aussi pure que la poésie qui se dégage de l’ensemble : c’est du cinéma sonore en solo pour projecteur 16mm, micros piezo, K7 et verre de vin … si possible.

Vidéo

/ / / / /
XAVIER BOUSSIRON

©Ph. Lebruman

L’univers intemporel de Xavier Boussiron est fascinant. Il renvoie tour à tour aux héros oubliés du rock’n’roll, à la musique cocktail pathétique, aux ambiances italo-cinematic , aux mélodies exotiques disparues, à Jean-Pierre Melville… Boussiron est un inclassable. Un de ses exploits les plus étranges : jouer en quatuor du Beethoven à l’envers (!!). Durant le premier confinement, Xavier Boussiron s’est « occupé » avec ce qui se présentait autour de lui. En est ressorti Los Confinados : une vidéo d’une trentaine de minutes, structurée en une série de dix-sept petits épisodes, qui a proliféré en un album sur Bandcamp et finalement l’édition d’un vinyle, dans un style contrebalançant— comme une signature — primitivisme et sophistication.

Bandcamp
Vidéo

/ / / / /
ADAM DAVID et PATRICE CAILLET [Mix]
Disques d’occasion et parfois hors d’usage.

tarifs
14€ plein tarif
12€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne
 
horaires
ouverture des portes 20h00 | concert à 20h30
samedi 10 juillet 2021
 

# FESTIVAL SONIC PROTEST
au Théâtre Berthelot plein air – Montreuil
MADALITSO BAND
LEANDRO BARZABAL
MOHAMED LAMOURI & CHARLIE O
AYMERIC DE TAPOL
OD BONGO
CHEB GERO (mix)
Atelier CÔTE-DU-DRONE

Sonic Protest termine son épopée montreuilloise en coproduction / coprogrammation avec les Instants Chavirés et en partenariat avec le Théâtre Berthelot – Jean Guerrin.
Hier, vendredi, on s’est retrouvé pour une soirée de concerts au sein du théâtre, confortablement installés la tête à l’envers dans ses fauteuils rouges (?)… mais aujourd’hui, samedi, on se décale légèrement, on prend une porte dérobée et on se donne rendez-vous pour un aprés-midi de concerts, performances et DJ set en plein air dans la cour d’école adjacente au théâtre !
(Un détour indoor pour participer à l’atelier Côte-Du-Drone est biensûr possible !)

sonicprotest.com
instantschavires.com
tmb-jeanguerrin.fr

/ / / / /
Samedi 10 juillet 2021

> Ce concert a lieu en plein air dans la cour adjacente au
Théâtre Berthelot – Jean Guerrin
6 Rue Marcellin Berthelot, 93100 Montreuil
Métro : Ligne 9, station Croix de Chavaux (sortie Kléber)

Ouverture des portes 15h00
Début des concerts 15h30

12 EUR tarif prévente (+frais)
14 EUR plein tarif sur place

/ / / / /
LEANDRO BARZABAL


Leandro Barzabal est argentin et proche d’un certain art brut 2.0.
Pas forcément guitariste, il essaye de trouver une signification aux gestes oubliés du «rock» tout en manipulant, justement, un instrument en béton. Gestes lourds pour soutenir une tension qui se casse en mille-pièce. Il a joué avec un certain nombre de musicien.ne.s inconnu.e.s.
Il vient de sortir une très belle cassette en édition limitée sur le label Vice de Forme. Intitulé « Faux Underground », Leandro décrit cet enregistrement comme « un Long et lent voyage de tension claustrophobe concocté à travers de l’électroque DIY. »
Quoi de mieux qu’une cour d’école ensoleillée pour apprécier ce beau voyage ?

Bandcamp
Vidéo

/ / / / /
MOHAMED LAMOURI & CHARLIE O


Le chanteur de charme Mohamed Lamouri revient à Sonic Protest ! Cette fois-ci c’est en duo accompagné de Charlie O. aux claviers, lui-même également un habitué du festival. Leur groove complice risque fort d’enflammer le dance-floor de l’école maternelle. Casio SA77 vs Korg Prophecy, Congas vs Moog, Raï Love vs 80’s dance-machine. Les gestes barrières n’auront qu’à bien se tenir. Montreuil l’Oranaise va vibrer.

Vidéo

/ / / / /
AYMERIC DE TAPOL


Aymeric de Tapol a commencé à poser des sons sur K7 au tournant du siècle passée mais n’en fait pas son unique moyen d’expression. Polyrythmie générée par synthé modulaire, échos proto-techno, collage abstrait, enregistrements de terrain, la matière son est au centre de toutes les activités de cette paire d’oreilles extra-fines. Basé à Bruxelles, aussi actif en tant que ingénieur du son qu’en tant que musicien, son parcours se nourrit d’expérience de prise de son pour le cinéma, la radio ou la dance et et de participation à des projets comme Zoho, Le câble de feu ‎– Firewire et plus récemment et très activement Cancellled, super-duo avec Yann Leguay (parfois trio avec Will Guthrie). Publiée par des labels comme Vlek, Lexi disques, Tanuki, A.V.A ou Tanzprocesz, la musique d’Aymeric de Tapol fait la part des choses entre le répétitif et le continu, l’easy-listenning et l’alternatif, l’ombre … et la lumière !

Bandcamp

/ / / / /
OD BONGO

OD Bongo c’est la rencontre entre les rythmes sec de Somaticae et la fureur des grooves noises de C_C, le tout parfois baigné par les feedbacks vidéos d’Hugo saugier. En concert OD Bongo propose une longue plage rythmique, une bulle tribale et noise qui tend vers le psychédélique et le sauvage.

Video

/ / / / /
CHEB GERO


Mondo DJ Set par Mister Akuphone en personne. Voyage sonore et découverte de la folk Pakistanaise, du Tamil Nadu au Sri Lanka, en passant par la pop maghrébine, le Gnawa ou le Charoui algérien, Cheb Gero nous ouvre les portes d’une nouvelle galaxie, avec un catalogue musical exotique et varié, qui se nourrit des raretés musicales pop et folk du monde entier.

Soundcloud

/ / / / /
MADALITSO BAND

Percussion au pied, guitare quatre-cordes et babatone (disons, basse à corde unique), l’instrumentation de Madalitso Band est aussi sommaire qu’efficace pour porter des chansons d’une sincérité et d’une légèreté imparables. Venant du Malawi, (ouiiiii, en 2021, du Malawiiiiii) où les dancefloors sont dans la rue, Yosefe Kalekeni et Yobu Maligwa ont longtemps enchaînés petits boulots et fête de mariage. Depuis quelques années, ils parcourent le monde pour y délivrer une musique-à-danser énergique et entêtante et ont croisé la route de l’excellent label Bongo Joe.

Cerise sur le gâteau d’un après-midi où on pourra enfin écouter debout, Madalitso Band s’annonce comme un remède efficace au lumbago et au télé-concert pour tapoter du pied ensemble et en vrai !

Bandcamp

/ / / / /
Atelier CÔTE-DU-DRONE

Nikola Rossignol aka Côte du Drone vient expressément de Brest pour partager son savoir-faire de fabricant d’objets électroniques non commercialisés. Au programme, 6h de soudures, de câblages, de discussions condo et résistances : Ohm sweet Ohm ! Il va s’agir de composer avec les composants pour repartir chez soi avec un dispositif fonctionnel (pédale d’effet et générateur sonore) à utiliser pendant encore longtemps.

Merci Côte-du-Drone !

INFOS & RÉSERVATION
50€ l’atelier d’une journée
Inclus :
entrée à tous les concerts du samedi 10 juillet

Instagram de l’atelier
Facebook de Nicolas Rossignol & de l’atelier

tarifs
14€ plein tarif
12€ prévente et Montreuillois | acheter en ligne
 
horaires
ouverture des portes 15h00 | concert à 15h30
du 27 juin au 11 juillet 2021
 

# FESTIVAL SONIC PROTEST
SIGNAL/BRUIT
Exposition, installations
Performances

Sonic Protest présente :
à l’Ancienne Halle Bouchoule (Espace d’exposition des Instants Chavirés).
2 rue Emile Zola, Montreuil (Metro Robespierre)
DU DIM. 27 JUIN AU DIM. 11 JUILLET
Ouvert du mercredi au dimanche 15h/19h.
Entrée libre
Avec le soutien de l’Espace Multimédia Gantner (Bourogne)

Avec SIGNAL/BRUIT, temps diurne dédié aux arts sonores en action, Sonic Protest expose les similitudes des pratiques plastiques du son, qu’elles soient performatives ou installatives.

En faisant nôtres les constats d’Antoinette Rouvroy sur le basculement de la culture du signe interprétable vers une culture du SIGNAL calculable, nous insisterons sur la nécessité heureuse du BRUIT comme résultante d’une résistance.

Rotor de Lucien Gaudion fait vibrer des fac-similés de vents polaires à Montreuil.

L’installation des étudiants de Paris 8 et de la Hear avec Marc Baron donne à entendre l’empreinte sonore du lieu visité avec 6 mois de décalage.

Les dispositifs en cascade de Radio Fischli Weiss du collectif TT-Node illustrent, en direct, la détérioration, de par sa nature même, de toute transmission.

Autrement dit, ceci n’est toujours pas une pipe et, en intervenant sur un territoire où ces formes sont habituellement peu présentes, nous proposerons à toutes et tous, sans discours souligné, une expérience sensible de la réappropriation technologique, de la poésie du flux, de la confrontation au principe de réalité et de l’apparente perfection du trompe l’oreille.

Retrouvez toute la programmation du festival Sonic Protest.

/ / / / /
TT Node Radio Fisch

Fondé en 2014, le collectif TT-Node est dédié à la recherche autour de la radio en tant que média d’expérimentation. Développement d’outils dédiés (via la TT-Box !), ateliers de partage de pratique, Golem sonique, programme-marathon de survie Anti-Virus : les intérêts et actions de TT-Node sont larges et toujours emprunts d’une dynamique qui émerge de la volonté du collectif. Présente sur le web, parfois en FM (chuuuuut), et 24/24 en DAB+ à Mulhouse et Paris, cette radio vraiment pas comme les autres agrège des propositions venues d’horizons fort divers et donne à entendre aussi bien des sonifications de serveurs que des playlists sans fin, des émissions, conférences ou concerts en direct de Paris, Helsinki, Lausanne, Montreuil, Bilbao, Bourogne, Valparaiso, Berlin, Bergen, etc. En 2019, le collectif TT-Node a joué du Festival Sonic Protest comme d’un beau prétexte à transmission. Depuis, les collaborations entre les deux entités ont pu prendre de multiples formes. Diffusion hebdomadaire de l’émission Radio Tisto, lives en direct du festival ou en mode remix de l’événement (RE:CONTACT), programmes dédiés (12H21-21-12, Make No Mistake-Make a Mixtape), après avoir œuvré ensemble sur les ondes, Sonic Protest accueille TT-Node en 3D et IRL, loin du poste mais jamais sans haut-parleurs.

Avec Radio Fischli Weiss (travail initié en 2015 à la Labomedia d’Orléans), TT-Node fait écho au chef-d’œuvre de Peter Fischli et David Weiss ”La cours de choses”, film faussement plan-séquence de 1987 où, une chose en entraînant une autre, un premier événement engendre une réaction en chaîne, à la manière des dominos qui chutent les uns après les autres. En appliquant ce principe à la transmission du son, par voies lumineuses, aqueuses, mécaniques ou hertziennes à l’échelle de la salle d’exposition, l’œuvre collective de TT-Node permet d’observer le parcours de l’information de modules en modules et d’entendre la détérioration du son au fur et à mesure de son déplacement dans l’espace.

Vidéo

/ / / / /
LUCIEN GAUDION Rotor

« Rotor » est une installation topophonique, une sonification de données anémométrique donnée à l’écoute par une lutherie inspirée des rhombes de la préhistoire. Ce rhombe/ rotor de forme hélicoïdale est activé par un moteur tournant proportionnellement à l’intensité de différents vents soufflant autour de la planète.
Les outils nécessaires à sa mise en œuvre « collisionnent » technologies préhistoriques (rhombes) et contemporaines (temps réel, stations météo, réseau, motorisation) dans une relecture sensible de données anémométriques converties en énergie sonore physique.

Cette transcription sonore du phénomène des vents des quatres coins du monde forme un paysage acoustique fictif, un «carrefour des quatres vents».

Rotor sera aussi montré au Mac Val cet automne :
merci de nous l’avoir prêté en avance !!

luciengaudion.audio/rotor

/ / / / /
NOWHERE #4

Installation sonore
Par les étudiants de Paris 8, la Hear et Marc Baron.

Cette installation est née d’une série d’enregistrements sonores réalisés pendant le workshop de janvier 2021 dans divers lieux. Le travail, collectif, consiste à interagir avec l’espace d’installation en essayant de donner à entendre en quoi nous sommes « pris » avec le lieu dans un maillage complexe. Un travail dans un lieu est une relation mouvante qui ne peut prendre qu’une forme affectée et incomplète. La mise en espace se veut une interprétation possible de ces trois logiques travaillant en permanence les unes avec les autres. Un rapport à l’espace trouble par le manque, le fragment et le secret !

/ / / / /
Dans le cadre de l’exposition :

/ / / / /
LAURENT BIGOT D’un air instable
Aux Instants Chavirés

Démiurge du sonore, Laurent Bigot instille le vivant dans l’objet inanimé. Pas moins.
Instrumentiste, compositeur électroacoustique et docteur ès bricologie, Laurent Bigot fait le lien entre musique et environnement du quotidien en mettant en scène des objets qu’il rend sonores.
Après avoir montré Le petit Cirque plus de 600 fois dans plus de 25 pays, il crée D’un air instable, où il met en scène des objets jetables et jetés qui, mis en mouvement, oscillent, se dandinent et … sonnent !
Avec D’un air instable on retrouve des bouteilles de verre, de plastique, des canettes en métal, des baudruches, des tuyaux, deux compresseurs, quelques micros et postes de contrôle avec 24 petits robinets en guise de potentiomètres. L’air circule et permet à Laurent Bigot de jouer de cette architecture sonore de table pour articuler des mouvements sonores tout en mouvements d’objets.
Entre instrument à tuyaux, illusionnisme sur table, théâtre d’objets sans narration et sculpture in vivo, cette poésie pneumatique est destinée à tous les publics et permet de profiter de l’excuse de sortir le petit pour aller à Sonic Protest.
Bien joué !

www.oisiveraie.com/

DIM 27 JUIN
Réserver pour « D’un air instable »
de Laurent Bigot
à 15h/5€

Réserver pour « D’un air instable »
de Laurent Bigot
à 17h/5€

LUN 28 JUIN
Réserver pour « D’un air instable »
de Laurent Bigot
à 19h30/5€

Réserver pour « D’un air instable »
de Laurent Bigot
à 21h30/5€

/ / / / /
TIM SHAW

Artiste sonore anglais, Tim Shaw manie le son, la lumière et l’environnement pour proposer des situations d’écoute qu’il construit en espace clos ou explore en plein air. Prenant appui sur des années consacrées à l’enregistrement de terrain, sa pratique sous forme d’installations et de performances convoque un très large spectre d’outils, du dispositif électronique fait-maison à la synthèse modulaire, en passant par la vidéo, l’objet sonore ou la vidéo. Rien d’étonnant qu’on retrouve, dans ses compagnons de routes des grandes sensibilités du sonore, micro ou macro comme Chris Watson, Phill Niblock, ou Tetsuya Umeda.

Avec Ambulation (le 27 juin), Tim Shaw propose lors de balades sonores sous casque, sans fil, une autre manière d’être en marche. Utilisant les techniques du field recording, Tim Shaw pose l’acte de l’enregistrement en direct comme le socle de cette série de performances in situ. Intégrant sa production sonore au contexte dans lequel elle émerge, il fait entendre les sons acoustiques et des ondes électromagnétiques qui entourent le groupe en marche et mêle les événements sonores passés et ceux qui arrivent au fil du mouvement. On se dit à plus, dans le pédibus ?

tim-shaw.net/

DIM 27 JUIN
Réserver pour « Ambulation »
de Tim Shaw
à 15h30/Gratuit

Réserver pour « Ambulation »
de Tim Shaw
à 17h30/Gratuit

Réserver pour « Ambulation »
de Tim Shaw
à 19h30/Gratuit

Dans Point of failure (28 juin), Tim Shaw, joue avec les caractéristiques acoustiques du lieu de performance au moyen de cônes de haut-parleur, d’ampoules, de pétards, de bobines tesla, de cornes à air, d’éclateurs, d’antennes paraboliques, de boules de fumée, de klaxons de voiture, de gouttes d’eau, d’hydrophones, de shaker, de cloches, de synthétiseurs modulaires, d’instruments à cordes faits maison, de ballons, de transducteurs, de pluie, de ventilateurs, de solénoïdes, de micros contact, de circuits bricolés et de moteurs. En fabriquant et en défaisant des objets, en construisant des mécanismes hybrides pour faire du bruit, en déployant une expérience multisensorielle désordonnée, se crée un environnement hypnotique dans lequel le son, la lumière, la fumée, l’odeur et le mouvement s’entremêlent.

Intervenant dans l’espace de l’exposition SIGNAL/BRUIT, il en propose une re-lecture aussi éphémère que parasitaire.

LUN 28 JUIN
Réserver pour « Point of failure »
de Tim Shaw
à 20h30/Gratuit

ARTS VISUELS/RIEN À VOIR

ARTS VISUELS/EXPOSITIONS

du 27 juin au 11 juillet 2021
 

# FESTIVAL SONIC PROTEST
SIGNAL/BRUIT
Exposition, installations
Performances

Sonic Protest présente :
à l’Ancienne Halle Bouchoule (Espace d’exposition des Instants Chavirés).
2 rue Emile Zola, Montreuil (Metro Robespierre)
DU DIM. 27 JUIN AU DIM. 11 JUILLET
Ouvert du mercredi au dimanche 15h/19h.
Entrée libre
Avec le soutien de l’Espace Multimédia Gantner (Bourogne)

Avec SIGNAL/BRUIT, temps diurne dédié aux arts sonores en action, Sonic Protest expose les similitudes des pratiques plastiques du son, qu’elles soient performatives ou installatives.

En faisant nôtres les constats d’Antoinette Rouvroy sur le basculement de la culture du signe interprétable vers une culture du SIGNAL calculable, nous insisterons sur la nécessité heureuse du BRUIT comme résultante d’une résistance.

Rotor de Lucien Gaudion fait vibrer des fac-similés de vents polaires à Montreuil.

L’installation des étudiants de Paris 8 et de la Hear avec Marc Baron donne à entendre l’empreinte sonore du lieu visité avec 6 mois de décalage.

Les dispositifs en cascade de Radio Fischli Weiss du collectif TT-Node illustrent, en direct, la détérioration, de par sa nature même, de toute transmission.

Autrement dit, ceci n’est toujours pas une pipe et, en intervenant sur un territoire où ces formes sont habituellement peu présentes, nous proposerons à toutes et tous, sans discours souligné, une expérience sensible de la réappropriation technologique, de la poésie du flux, de la confrontation au principe de réalité et de l’apparente perfection du trompe l’oreille.

Retrouvez toute la programmation du festival Sonic Protest.

/ / / / /
TT Node Radio Fisch

Fondé en 2014, le collectif TT-Node est dédié à la recherche autour de la radio en tant que média d’expérimentation. Développement d’outils dédiés (via la TT-Box !), ateliers de partage de pratique, Golem sonique, programme-marathon de survie Anti-Virus : les intérêts et actions de TT-Node sont larges et toujours emprunts d’une dynamique qui émerge de la volonté du collectif. Présente sur le web, parfois en FM (chuuuuut), et 24/24 en DAB+ à Mulhouse et Paris, cette radio vraiment pas comme les autres agrège des propositions venues d’horizons fort divers et donne à entendre aussi bien des sonifications de serveurs que des playlists sans fin, des émissions, conférences ou concerts en direct de Paris, Helsinki, Lausanne, Montreuil, Bilbao, Bourogne, Valparaiso, Berlin, Bergen, etc. En 2019, le collectif TT-Node a joué du Festival Sonic Protest comme d’un beau prétexte à transmission. Depuis, les collaborations entre les deux entités ont pu prendre de multiples formes. Diffusion hebdomadaire de l’émission Radio Tisto, lives en direct du festival ou en mode remix de l’événement (RE:CONTACT), programmes dédiés (12H21-21-12, Make No Mistake-Make a Mixtape), après avoir œuvré ensemble sur les ondes, Sonic Protest accueille TT-Node en 3D et IRL, loin du poste mais jamais sans haut-parleurs.

Avec Radio Fischli Weiss (travail initié en 2015 à la Labomedia d’Orléans), TT-Node fait écho au chef-d’œuvre de Peter Fischli et David Weiss ”La cours de choses”, film faussement plan-séquence de 1987 où, une chose en entraînant une autre, un premier événement engendre une réaction en chaîne, à la manière des dominos qui chutent les uns après les autres. En appliquant ce principe à la transmission du son, par voies lumineuses, aqueuses, mécaniques ou hertziennes à l’échelle de la salle d’exposition, l’œuvre collective de TT-Node permet d’observer le parcours de l’information de modules en modules et d’entendre la détérioration du son au fur et à mesure de son déplacement dans l’espace.

Vidéo

/ / / / /
LUCIEN GAUDION Rotor

« Rotor » est une installation topophonique, une sonification de données anémométrique donnée à l’écoute par une lutherie inspirée des rhombes de la préhistoire. Ce rhombe/ rotor de forme hélicoïdale est activé par un moteur tournant proportionnellement à l’intensité de différents vents soufflant autour de la planète.
Les outils nécessaires à sa mise en œuvre « collisionnent » technologies préhistoriques (rhombes) et contemporaines (temps réel, stations météo, réseau, motorisation) dans une relecture sensible de données anémométriques converties en énergie sonore physique.

Cette transcription sonore du phénomène des vents des quatres coins du monde forme un paysage acoustique fictif, un «carrefour des quatres vents».

Rotor sera aussi montré au Mac Val cet automne :
merci de nous l’avoir prêté en avance !!

luciengaudion.audio/rotor

/ / / / /
NOWHERE #4

Installation sonore
Par les étudiants de Paris 8, la Hear et Marc Baron.

Cette installation est née d’une série d’enregistrements sonores réalisés pendant le workshop de janvier 2021 dans divers lieux. Le travail, collectif, consiste à interagir avec l’espace d’installation en essayant de donner à entendre en quoi nous sommes « pris » avec le lieu dans un maillage complexe. Un travail dans un lieu est une relation mouvante qui ne peut prendre qu’une forme affectée et incomplète. La mise en espace se veut une interprétation possible de ces trois logiques travaillant en permanence les unes avec les autres. Un rapport à l’espace trouble par le manque, le fragment et le secret !

/ / / / /
Dans le cadre de l’exposition :

/ / / / /
LAURENT BIGOT D’un air instable
Aux Instants Chavirés

Démiurge du sonore, Laurent Bigot instille le vivant dans l’objet inanimé. Pas moins.
Instrumentiste, compositeur électroacoustique et docteur ès bricologie, Laurent Bigot fait le lien entre musique et environnement du quotidien en mettant en scène des objets qu’il rend sonores.
Après avoir montré Le petit Cirque plus de 600 fois dans plus de 25 pays, il crée D’un air instable, où il met en scène des objets jetables et jetés qui, mis en mouvement, oscillent, se dandinent et … sonnent !
Avec D’un air instable on retrouve des bouteilles de verre, de plastique, des canettes en métal, des baudruches, des tuyaux, deux compresseurs, quelques micros et postes de contrôle avec 24 petits robinets en guise de potentiomètres. L’air circule et permet à Laurent Bigot de jouer de cette architecture sonore de table pour articuler des mouvements sonores tout en mouvements d’objets.
Entre instrument à tuyaux, illusionnisme sur table, théâtre d’objets sans narration et sculpture in vivo, cette poésie pneumatique est destinée à tous les publics et permet de profiter de l’excuse de sortir le petit pour aller à Sonic Protest.
Bien joué !

www.oisiveraie.com/

DIM 27 JUIN
Réserver pour « D’un air instable »
de Laurent Bigot
à 15h/5€

Réserver pour « D’un air instable »
de Laurent Bigot
à 17h/5€

LUN 28 JUIN
Réserver pour « D’un air instable »
de Laurent Bigot
à 19h30/5€

Réserver pour « D’un air instable »
de Laurent Bigot
à 21h30/5€

/ / / / /
TIM SHAW

Artiste sonore anglais, Tim Shaw manie le son, la lumière et l’environnement pour proposer des situations d’écoute qu’il construit en espace clos ou explore en plein air. Prenant appui sur des années consacrées à l’enregistrement de terrain, sa pratique sous forme d’installations et de performances convoque un très large spectre d’outils, du dispositif électronique fait-maison à la synthèse modulaire, en passant par la vidéo, l’objet sonore ou la vidéo. Rien d’étonnant qu’on retrouve, dans ses compagnons de routes des grandes sensibilités du sonore, micro ou macro comme Chris Watson, Phill Niblock, ou Tetsuya Umeda.

Avec Ambulation (le 27 juin), Tim Shaw propose lors de balades sonores sous casque, sans fil, une autre manière d’être en marche. Utilisant les techniques du field recording, Tim Shaw pose l’acte de l’enregistrement en direct comme le socle de cette série de performances in situ. Intégrant sa production sonore au contexte dans lequel elle émerge, il fait entendre les sons acoustiques et des ondes électromagnétiques qui entourent le groupe en marche et mêle les événements sonores passés et ceux qui arrivent au fil du mouvement. On se dit à plus, dans le pédibus ?

tim-shaw.net/

DIM 27 JUIN
Réserver pour « Ambulation »
de Tim Shaw
à 15h30/Gratuit

Réserver pour « Ambulation »
de Tim Shaw
à 17h30/Gratuit

Réserver pour « Ambulation »
de Tim Shaw
à 19h30/Gratuit

Dans Point of failure (28 juin), Tim Shaw, joue avec les caractéristiques acoustiques du lieu de performance au moyen de cônes de haut-parleur, d’ampoules, de pétards, de bobines tesla, de cornes à air, d’éclateurs, d’antennes paraboliques, de boules de fumée, de klaxons de voiture, de gouttes d’eau, d’hydrophones, de shaker, de cloches, de synthétiseurs modulaires, d’instruments à cordes faits maison, de ballons, de transducteurs, de pluie, de ventilateurs, de solénoïdes, de micros contact, de circuits bricolés et de moteurs. En fabriquant et en défaisant des objets, en construisant des mécanismes hybrides pour faire du bruit, en déployant une expérience multisensorielle désordonnée, se crée un environnement hypnotique dans lequel le son, la lumière, la fumée, l’odeur et le mouvement s’entremêlent.

Intervenant dans l’espace de l’exposition SIGNAL/BRUIT, il en propose une re-lecture aussi éphémère que parasitaire.

LUN 28 JUIN
Réserver pour « Point of failure »
de Tim Shaw
à 20h30/Gratuit

Instants Chavirés :
7, rue Richard-Lenoir 93100 Montreuil – France | + 33 1 42 87 25 91 | plan d’accès

L’association Muzziques / Instants Chavirés bénéficie du soutien de la Ville de Montreuil, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France, et du concours de la Sacem et du CNV.

Instants Chavires

 


This entry was posted in Instants chavirés.

Comments are closed.