Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[gmem] Le GMEM est partenaire du festival Just Listen !

 
 

Le GMEM est partenaire de Just Listen !

 
Le GMEM accueille le festival « Just listen! » les jeudi 14 & vendredi 15 octobre.
Le samedi 16 se déroulera à Montévidéo (3, impasse Montévidéo – 13006 Marseille).
 
Au programme : du Free Jazz avec l’ensemble « Crying out loud » croisant musiciens chicagoans et français ; de l’improvisation avec « Funambule », un duo qui joue avec les déséquilibres des sons, ; deux créations : le duo « Improviser et après ? » et le quartet « Old & New things » qui réunira, entre autres Christine Wodrascka et Daunik Lazro, pionniers de la musique improvisée européenne ; sans oublier les sonorités électroniques aux accents indiens, conçues par Floy Krouchi et sa basse augmentée. Toutes ces propositions viendront se mêler à l’installation performative de Sylvain Darrifourcq et aux pianos ultra préparés de Claudine Simon et d'Hélène Pereira.


Billetterie 
Sur place : ouverture 30 min avant le début des concerts*
*Règlement par chèques ou espèces uniquement
 
Tarifs 
Soirée : 20€ / 15€ réduit*
Spécifique Fixin à 16h le Sam. 16 oct. : 6€ uniquement sur place
*Réservé aux adhérents de Be Free & minima sociaux
 
En savoir +
Jeudi 14 octobre : ICI
Vendredi 15 octobre : ICI 
Samedi 16 octobre : ICI

 

Jeudi 14 oct. — Nuit des explorateurs chevronnés
Lieu : Friche la Belle de Mai — Au Module

18h00
 
CONCERT COMMENTÉ
Improviser et après ?
 
> Luc Bouquet, batterie
> Christian Sebille, électronique
 
Christian Sebille est compositeur, artiste sonore et chercheur en électroacoustique. Il a composé pour un opéra de chambre et on lui doit de nombreuses installations musicales.
Luc Bouquet est un musicien improvisateur présent sur la scène du free jazz et des musiques improvisées européennes depuis une vingtaine d’années.

19h30

 
CONCERT / PERFORMANCE
Pianomachine
 
> Claudine Simon, conception, pianiste performeuse
> Vivien Trelcat, lutherie informatique, performeur machines
> Vivien Trelcat, Maxime Lance, Nicolas Canot (collectif Sonopopée), développement et design machine
> Pauline Simon, regard chorégraphique
> Franck Lemonde, dramaturge
> Jacques-Benoît Dardant, lumières, scénographie, régie générale
 
Cette performance fait entrer en résonance l’humain et l’instrument. Un dialogue va se nouer entre ces deux sujets sur le mode d’une performance à travers des échanges sonores, verbaux, gestuels, dans une sorte de récit visuel.

 

21h30

 
CONCERT
Funambule
 
> Benjamin Duboc, contrebasse
> Sylvain Kassap, clarinettes
 
Ces murmures, ces susurrements qui ne semblent vouloir se séparer, ce sont bien ceux de la clarinette de Sylvain Kassap et de la contrebasse de Benjamin Duboc. Les voici maintenant prenant le large et nouant un dialogue serré dans lequel s’annonce la turbulence.
Voici donc, ici, deux têtes chercheuses en pleine synergie, en flagrant délit d’écoute et d’échanges profonds. Ce chant des graves dans toute sa discrétion enivre, grise.

Vendredi 15 oct. — Nuit des défricheurs entêtés
Lieu : Friche la Belle de Mai (Module)

19h00
 
CONCERT
Axis Mundi
 
> Hélène Pereira, piano
> Charles Bascou, réalisateur en informatique musicale (pour disklavier)
> Philippe Festou, diffusion sons fixés (pièces avec électroacoustique)
> Œuvres de John Cage, Philippe Festou, Mayu Hirano, Jean-Claude Risset, Ivan Solano, Luigi Esposito
 
Ici, c’est une musique qui propose un visage double et indissociable à la fois de l’humanité, se déployant entre la mémoire et le devenir, entre la ritualisation tribale en hommage à la terre et le silence de la prière telle une flèche lancée vers le ciel, axe vertical d’un monde qui cherche son chant.
La pièce Duet for one pianist de Jean-Claude Risset et la Mysterious Adventure de John Cage seront accompagnées de plusieurs œuvres de compositrices et compositeurs du présent ; chacun d’eux donnera sa version de l’Axis Mundi, littéralement « axe du monde ».

21h00
 
CONCERT
Old & New Things 
 
> Daunik Lazro, saxophone ténor
> Christine Wodrascka, piano
> Bernard Santacruz, contrebasse
> Luc Bouquet, batterie

Ces quatre-là se connaissent bien. Réunis au sein de duos ou trio ils n’avaient pourtant jamais improvisé ensemble. Car ces quatre-là sont des improvisateurs c’est- à-dire des musiciens pour qui l’échange est matière première. Pour eux, improviser avec l’instant, avec l’autre, avec le souffle et l’urgence de dire est un acte vital. Ces quatre-là aiment à se libérer des diktats et des idées toutes faites de ce que doit être la musique. Le jazz, ils en connaissent les sources. Ils aiment à improviser, jouer avec l’espace, ajuster un contrepoint, s’opposer et emprunter de nouveaux chemins. 

Samedi 16 oct. — Nuit des voyageurs magnifiques
Lieu : Montévidéo

16h00* & 18h00
 
*tarif unique pour la séance de 16h : 6€ (uniquement sur place)
INSTALLATION PERFORMATIVE
Fixin
 
> Sylvain Darrifourcq, percussions, composition, conception
> Nicolas Canot, conception numérique
 
Fixin est une performance qui met en scène un corps de musicien « augmenté » par une multitude de moteurs commandés numériquement. Elle questionne le rapport du corps à l’automatisation et à la répétition du geste, à travers un univers sonore minimaliste et immersif.

20h00
 
CONCERT
FKbass Solo I 
 
> Floy Krouchi, basse augmentée
 
Floy Krouchi explore les possibilités timbrales de la basse augmentée, les transpositions, hologrammes électroniques et l’électrique pure de l’instrument. Elle recherche le lien entre geste instrumental et contrôle de l’électronique.
Au long de cette pièce conçue comme un « raga électronique », elle nous propose une expérience contemplative, aux confins de l’ambient, de la noise, du temps réel et de la musique électroacoustique.

21h30
 
CONCERT
The Bridge #2.1 : Crying Out Loud 
 
> Rob Frye, saxophones, flûtes, percussions, machines
> JayVe Montgommery, saxophones, flûtes
> Simon Sieger, trombone, accordéon, piano
> Olivia Scemama, basse électrique
> Dan Bitney, batterie

Pour cette rentrée l’épisode 2.1 The Bridge met en scène un quintet inédit qui rend possible toutes les envies, tous les caprices du jazz. Ceux, par exemple, de mêler et entremêler saxophones, trombone, accordéon, basse, percussions et électronique.

 
 
 
Facebook
Instagram
Tumblr
Vimeo
 

 
GMEM — Centre national de création musicale
Friche la Belle de Mai 13003 Marseille
gmem.org

 
This entry was posted in gmem.

Comments are closed.