Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Jacques Rémus] Chœurs et Thermophones

Choeurs et Thermophones
Lauréat des « Mondes Nouveaux »

(English below)

La proposition de Jacques Rémus  « Chœurs et Thermophones, le chant des orgues thermiques » a été retenue par le Comité artistique du projet « Mondes nouveaux » lancé par le Ministère de la culture. Les lauréats ont été reçus par le Président de la République le 8 novembre à l’Elysée.
 
Le propos est de susciter le besoin de création chez les jeunes musiciens, compositeurs et créateurs de la scène et du spectacle vivant en leur mettant à disposition ses orgues thermiques. Ces derniers font entendre un son unique, celui des Thermophones, sur lequel s’accordent voix humaine et chant choral.
 
Les lieux proposés sont les grands lieux résonnants : abbatiales, grandes église ou salles de chateau des monuments du patrimoine.Il réunira, entre autres des chorales et des interprètes, manipulatrices et manipulateurs de Thermophones.
Choirs and Thermophones
Winner of the « New Worlds »
Jacques Rémus’ proposal “Choirs and Thermophones, The song of thermal organs” was accepted by the artistic committee of the “New Worlds” project launched by the French Ministry of Culture. The laureates were received by the President of the Republic on November 8 at the Elysee Palace.
 
The aim is to arouse the need for creation among young musicians, composers and creators of the stage and performing arts by providing them with its thermal organs. These make hear a unique sound, that of Thermophones, on which human voice and choral singing are harmonized.
 
The places proposed are the great resonating places : abbey churches, large chapels or castel rooms of national monuments of French heritage. It will bring together, among others, choirs and performers who manipulate Thermophones.

 

Copyright © 2021 Ipotam Mécamusique, All rights reserved.
 
Our mailing address is:
Ipotam Mécamusique
19 rue des Frigos
Paris 75013
France

Add us to your address book

This entry was posted in Jacques Rémus.

Comments are closed.