Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Why Note] L’École Supérieure de la Musique BFC et le festival Les Nuits d’Orient prochainement au Consortium !

ICI L’ONDE - MUSIQUE AU CENTRE D’ART LE CONSORTIUM
SEPTEMBRE – DÉCEMBRE 2016

MUSIQUES POUR LE TEMPS PRÉSENT

MARDI 6 DÉCEMBRE - 19H - ENTRÉE LIBRE – LE CONSORTIUM

 

Par les étudiants de l’Ecole Supérieure de Musique Bourgogne-Franche-Comté dirigés par Hans KRETZ.

 

Avec un effectif à mi-chemin entre l’orchestre et la musique de chambre, le projet Musiques pour le temps présent donne l’occasion d’écouter des pièces originales entrées dans le répertoire des XXe et XXIe siècles.

Les interprètes, étudiants des départements de musique instrumentale et de musique vocale de l’ESM Bourgogne Franche-Comté, regroupés dans des ensembles à géométrie variable, sont dirigés par Hans KRETZ. Ce jeune chef d’orchestre, formé dans les conservatoires supérieurs de Bâle, Paris et Fribourg, est pianiste accompagnateur à l’Opéra Studio de Nuremberg et invité à diriger différents ensembles et orchestres en tant que chef invité. Il est très impliqué dans la création contemporaine et sa transmission.

 

 

Le programme, comprenant des œuvres des compositrices Lin-Ni LIAO, Marielle GROVEN, Malika KISHINO et des compositeurs Fuminori TANADA, Marco MOMI et Ramon LAZKANO, entend témoigner, par la diversité des esthétiques représentées et la pluralité des styles, de cette possibilité que nous réserve l’art, contre la régulation arbitraire des comportements, de restaurer une aisthesis émancipatrice de notre sensibilité, qui met en échec les effets d’anesthésie culturelle.

Des œuvres provenant de trois continents nous éveillent ainsi à un dialogue des arts qui remet au centre du jeu la créativité et la valeur esprit. Les étudiantes et étudiants de l’ESM sont ici confrontés à des écritures aussi exigeantes instrumentalement que gratifiantes à l’audition aventureuse du public.

Production ESM Bourgogne-Franche-Comté en partenariat avec Why Note et le Consortium

NOISINDIA

~ FESTIVAL LES NUITS D’ORIENT

VENDREDI 9 DÉCEMBRE - 19H - 10€ / 5,50€ – LE CONSORTIUM

Performance musique électronique, texte et vidéo
Eryck Abecassis : conception, composition, vidéo

Olivia Rosenthal : texte et voix.

Le projet Noisindia est né à l’occasion d’une résidence artistique du compositeur Eryck Abecassis en Inde et au Bangladesh, auprès des ship-breakers, les casseurs de bateaux. Noisindia utilise des matériaux vidéos et sonores captés à Alang et Chittagong sur les chantiers de destruction (les ships recycling yards) pour proposer une pièce sonore, visuelle et littéraire sur le recyclage, l’argent, l’organisation et les conditions de travail…

Le texte raconte à la fois le chantier, le travail des ouvriers, la découpe des navires et la mise en œuvre de la métamorphose de tous ces matériaux.

 

 

Mêlant documentaire et fiction, il entre en résonance avec le montage vidéo et le travail musical qui alternent l’un et l’autre entre des éléments descriptifs – les bruits d’une plaque de tôle qui tombe, l’image d’un navire échoué – et des éléments poétiques – un aigle qui vole, des souffles et des craquements, l’incessant défilé des voitures sur une route la nuit.
Spectacle saisissant, Noisindia garde la trace vivante de l’Inde d’aujourd’hui.

 

Production Why Note / Le Consortium

 

Dans le cadre du festival Les Nuits d’Orient organisé par la ville de Dijon.

INFORMATIONS PRATIQUES
Le Consortium – 37 rue de Longvic 21000 Dijon // contact@whynote.com – 03 80 73 31 59
>> Billetterie en ligne

 //                                                                                                

 

 

Pour ses activités, l’association Why Note bénéficie du soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne, la Ville de Dijon, le Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté, le Conseil Départemental de la Côte-d’Or, la SACEM, la SPEDIDAM


This entry was posted in Why Note.

Comments are closed.