Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Instants chavirés] MELT BANANA [complet] / OPAL TAPES > vendredi 2 > ok !

Les Instants Chavirés

Bonjour

Cette newsletter pour vous annoncer que les deux concerts de MELT BANANA & DAIKIRI aujourd’hui mercredi et demain jeudi sont complets
Ce qui est chouette d’un côté mais peut-être décevant si vous n’avez pas eu le temps de réserver en amont. Désolé, il n’y aura donc pas de tickets en vente sur place sauf pour les réservations abonné.es.

On compte sur vous pour la soirée OPAL TAPES ce vendredi 2 décembre à partir de 20h00. Trois projets britanniques de ce label de musiques électroniques qui s’autorise à peu près tout : de la techno au paysage sonore en passant par le drone et la house primitive.
vendredi 2 décembre / 20h00 / 12-10-8 euros
BASIC HOUSE / WANDA GROUP / CREMATION LILY
(Préventes en ligne)

> Rien à voir
Programme vidéo avant le concert de cette semaine de 20h30 à 21h00 >
Sélection de vidéos en rotation issues de la Collection départementale d’art contemporain de Seine-saint Denis.
A découvrir ou à revoir les oeuvres d’Hélène Bertin, François Daireaux, Jan Kopp, Hee Won Lee et Pipilotti Rist.

> Infos ateliers
LES DERNIÈRES PLACES DISPONIBLES
pour L’Ensemble Électron (orchestre d’improvisation) et L’atelier du système B
N’hésitez pas à contacter Nina Garcia pour plus de renseignements.
nina @ instantschavires . com
01 42 87 25 91

Programmation détaillée & infos ateliers ci-dessous.

> Enfin, le déroulé de la programmation concerts jusqu’à la trêve hivernale, ci dessous.

mardi 6 décembre / 20h30 / 8 euros tarif unique sur place
GTOK? GTKO! présente
KK NULL & BALAZS PANDI
ANTILLES

vendredi 9 décembre / 20h00 / 10 euros tarif unique sur place
† Chanson Française Dégénérée † présente
LA HONTE / DAMIEN SCHULTZ / TAULE

mardi 13 décembre / 20h00 / entrée libre
Q#2016#8 : SPRING CATHEDRAL / EX-PI/UBXXX / ALEXANDREDAVIDGABRIEL / LA PETITE-PAIRE DES PEUPLES / DJFPICHAR

mercredi 14 décembre / 20h30 / 14 euros
CONDOR LIVE
(MARC SENS, MANUSOUND, BERTRAND CANTAT)
Uniquement en prévente l places debout.
Préventes

jeudi 15 décembre / 20h30 / 12-10-8 euros
JEAN-SEBASTIEN MARIAGE / CATHERINE JAUNIAUX / XAVIER CHARLES
VIOLAINE LOCHU
Préventes

Merci et à très vite

www.instantschavires.com

MUSIQUE/CONCERTS

vendredi 02 décembre 2016

# OPAL TAPES @ Instants Chavirés #
BASIC HOUSE
CREMATION LILY
WANDA GROUP

OPAL TAPES @ Instants Chavirés

ot

BASIC HOUSE

CREMATION LILY

WANDA GROUP

Basé dans la campagne du Middlesbrough au nord de l’Angleterre, Opal Tapes est à la tête d’un catalogue qui depuis 2012 a fait pas mal de vagues dans le milieu de l’électronique underground. Venant du punk et du hardcore, Stephen Bishop, créateur du label (et qui joue ce soir sous lenom de Basic House), a gardé l’éthique de ces courants radicaux : il fait tout lui-même et la majorité des enregistrements sort en cassette et en édition limitée. Mais dans le contenu, il s’agit d’autre chose, Opal Tapes flirte clairement et sans effort avec la house, la techno minimale et dérive dans l’expérimentation bruitiste. Rythmiques rudimentaires, entêtantes… en passant par le bruit analogique, le drone, le field recording, le label travaille le contraste, l’ouverture et c’est de ce sol fertile que sont issus les projets qui se produisent ce soir.

opaltapes.bandcamp.com

Ouverture à 20h00
Concert dès 20h30
Préventes

0005405003_10

Cremation Lily est le projet du londonien Z. Zsigo. Depuis sept ans, il développe, planqué sous les radars, une musique électronique plutôt sombre et trouble échappée d’un spectre sonore brouillé et incertain.
Une activité souterraine qui participe au début de culte qui l’entoure.
Enregistrements disponibles sur Alter, Opal Tapes, Harbinger et sur son propre label Strange Rules.


15625171226_f52eb8df9d_z
Wanda Group est le pseudonyme de Louis Johnstone.
Basé à Brighton et actif depuis 2011, sa discographie comporte déjà une dizaine de sorties sur des labels tels que NNA Tapes, Further Records ou… Opal Tapes.
Son approche de la musique est aussi fantasque que revêche et se construit sur des rythmiques sourdes qui donnent rarement dans l’évidence. Autre élément essentiel : l’apport de sons trouvés souvent malmenés qui dressent une image de fond quelque peu inhospitalière mais captivante.

Sinon, la présentation officielle se trouve ici :

WANDA GROUP IS A MIRAGE. I THINK IT’S CALLED A MIRAGE. MAYBE. HE AND THEY MOVE ABOUT IN DIFFERENT SPACES.
SOMETIMES YOU SEE THEY AND HIM AND SOMETIMES YOU FUCKIN DO NOT. HE HIDES UNDER A CURTAIN AND COMES OUT IN A NEW CAR. WINDOWS BLACK. EYES OPEN. WANDA GROUP MAKES MUSIC BURIED UNDER SCIENCE AND BURIED UNDER POOR MATHEMATICS. BAD PROOFS, I THINK THEY ARE CALLED IN THE NUMBERS RACKET.
DANCE IF YOU CAN. FEEL THE PULSE. A COMPLETE ONE UNIVERSAL LANGUAGE OF ENERGY, PEACE AND CUM.
WANDA GROUP WILL BRING A SOUNDSYSTEM FROM A LAPTOP, REEL TO REEL, TAPE RECORDERS, WIRES AND TONGUES

mail-attachment
Basic House est Stephen Bishop, le fondateur d’Opal Tapes et celui qui tient les rênes du label depuis le nord de l’Angleterre. C’est aussi lui de fait, qui rallie sous une même bannière les multiples orientations esthétiques du label… on y retrouve autant son penchant pour l’expérimentation radicale que pour la dance music, le drone ou la house…
Pas de fusion ici mais un savant dosage qui fonctionne instantanément… qui donne un effet d’attraction à rebrousse-poil.
Basic House ou comment sonne un monde post-techno.

tarifs
12€ plein tarif
10€ prévente et Montreuilloisacheter en ligne
8€ abonnés Instants Chavirés

horaires
ouverture des portes 20h00 | concert à 20h30

ARTS VISUELS/RIEN À VOIR

ARTS VISUELS/EXPOSITIONS

du 03 novembre au 15 décembre 2016

Hélène Bertin – François Daireaux – Jan Kopp
Hee Won Lee – Pipilotti Rist

confidences4

PROGRAMMATION – VIDÉO avant les concerts
aux Instants Chavirés 7, rue richard lenoir à Montreuil
20h30/21h – Entrée libre (concert à suivre payant)

Pour cette fin d’année, nous vous proposons une sélection de vidéos en rotation issues de la Collection départementale d’art contemporain de Seine-saint Denis.
A découvrir ou à revoir les oeuvres d’Hélène Bertin, François Daireaux, Jan Kopp, Hee Won Lee et Pipilotti Rist.
Diffusions les 3, 4, 8, 9, 16, 24 et 30 novembre et les 1er, 2, 3, 14 et 15 décembre de 20h30 à 21h.

prist

  • I’m not the girl who misses much – Pipilotti Rist
    1986
    5min.
    beta sp palFace à la caméra, une femme en robe du soir chante à tue-tête une chanson de John Lennon.
    Mais sa voix et son image déraillent. Pipilotti Rist nous entraîne dans « un poème en mouvement », mêlant l’humour à la mélancolie.
    (extrait du site du Collection départementale d’art contemporain de Seine-saint Denis).
    Site Internet de l’artiste
    hwl

  • Phone Tapping – Hee Won LEE
    2009
    10 min
    Vidéo HD couleur et son Dolby stéréo, 16/9ème
    Production © Le Fresnoy – Studio National des Arts Contemporains.

    Le film se construit sur un moment de bascule imperceptible qui nous mène du jour vers la nuit : un instant fugace. Plusieurs voix-off se croisent via des téléphones portables, tandis que la caméra scrute de loin les lumières de la ville de Séoul. Est-ce la quête d’une concordance entre le récit et l’image ? L’avènement d’un nouvel espace psychique? Un conte urbain ? (extrait du site du Collection départementale d’art contemporain de Seine-saint Denis).

    Site de l’artiste


    jankoppjko201401

  • Courir Niemeyer – Jan KOPP
    2013
    Vidéo en boucle
    Captation vidéos : Cécile Bourgade, Marcel Dinahet, Maïder Fortuné, Nessrine Khodr, Françoise Parfait, Eric Valette.
    Montage : Jan Kopp. Production : Suspended Spaces, La Criée centre d’art contemporain

    Courir Niemeyer est un film réalisé à partir d captations vidéos d plusieurs artistes ayant participé au projet suspend spaces, en 2013, dont Jan Kopp est un membre actif.(…)
    Dans la vidéo,Jan Kopp apparaît courant sur le site de la voir internationale de l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, à Tripoli au Liban. Construit en 1968 et 1974, ce site de près de 70ha, symbole du modernisme et d’un âge d’or passé, est resté inachevé en raison de la guerre.
    Jan Kopp traverse ce site déserté et fermé par les autorités, prenant ainsi l amuseur du tempos et de l’espace. La course s’épuise, révélant ainsi la fragilité de l’homme face à un contexte géopolitique qui le dépasse ». Extrait du document de la Criée à Rennes, 2013

    Site de l’artiste

    fd

  • Ce que je vois – François Daireaux
    2015
    5min
    Réalisé et produit par
    Vidéo, couleur, silencieux, 1 écran

    « Ce que je vois est une vidéo
    réalisée en Chine à Haining, ville ouvrière qui compte plus de huit mille fabriques textiles. Cette vidéo montre une ouvrière de dos dont le travail est de scruter des kilomètres de tissu afin d’y détecter le moindre défaut de fabrication. Le corps de la jeune femme oscille dans un interminable va et vient droite-gauche face au tissu qui n’en finit pas de tomber et devient par là même rideau. Une lumière du jour, qui happe et tient à la fois à distance, irradie le visage que nous ne verrons jamais ou avec si peu de détails que la reconnaissance n’est pas possible. » FD.

    Site de l’artiste

confidences1

  • ConfidencesHélène Bertin
    2014
    10min06Confidences est un plan séquence de dix minutes. Le protagoniste est un confident, un fauteuil d’apparat en forme de S conçu pour discuter en vis à vis. Pour ce le film, il est construit en valchromat et charnières afin d’être pliable et sans dossier continu qui sépare habituellement les corps. Le confident est éclairé par des motifs lumineux produit à l’aide de déplacements de spots, de collages de gélatine et de gobos. Cette chorégraphie de motifs découvre lentement le confident.
    Ces projections colorées habillent le fauteuil et nous laisse imaginer un échange. Cette discussion est celle que j’ai eu avec Jacques Renoir autour de la couleur en rapport à sa famille précédant la réalisation de cette vidéo.
    Lors de cette rencontre, notre discussion avait traversé l’expérience de Claude Renoir, son père, dans la photographie des premiers films en technicolor comme le fleuve de Jean Renoir, son oncle, et de la peinture en extérieur de son grand père Jean Renoir. Les motifs correspondent à des sujets de la conversation par exemple la lumière qui passe à travers un store appelé aussi une jalousie, il évoque le film l’Enfer de Clouzot où Claude Renoir à travaillé aux expérimentations lumineuses. » HB_____________© Les artistes / Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis / Droits réservés

    Le programme-video RIEN À VOIR bénéficie du soutien du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

tarifs
12€ plein tarif
10€ prévente et Montreuillois
8€ abonnés Instants Chavirés

ATELIERS

du 17 décembre 2016 au 30 juin 2017

ENSEMBLE ÉLECTRON
Orchestre d’improvisation dirigée
conduit par Olivier Benoit
INSCRIPTIONS

Deuxième version / Deuxième année / encore 10 places
Création d’un grand orchestre d’improvisation dirigée qui donnera lieu à un concert. Pour musiciens de tout âge, tout niveau, tout instrument.
Ce temps est un atelier de pratique conduit par Olivier Benoit et composé d’une trentaine de musiciens.

Direction : Olivier Benoit
Participants : Ouvert à tout musicien désirant s’inscrire dans une démarche de pratique collective et d’improvisation.
Modalités : Participation de 60€/an
Période : de décembre 2016 à juin 2017 ?une répétition mensuelle de 11h à 16h.
dates : samedi 17 décembre, dimanche 8 janvier, samedi 25 février, samedi 25 mars, samedi 22 avril, samedi 13 et dimanche 14 mai, + 1 répétition + 1 date de concert à déterminer.
Lieu : Instants Chavirés – 7 rue Richard Lenoir, Montreuil (M°Robespierre L9)

concert de l’ensemble électron / 1ère année / 4 juin 2016

A propos de l’improvisation dirigée…
L’improvisation dirigée permet au musicien qui n’a jamais improvisé de franchir le pas facilement. Au cœur de l’orchestre, il joue dans un cadre défini par le conducteur. Mais il est aussi amené à faire des choix personnels, à prendre des décisions, expérimenter des sons, trouver une liberté dans les contraintes tout en étant conscient de l’aspect collectif de la démarche. Cette démarche constitue le début du processus de l’improvisation libre, qu’il pourra mettre en application par la suite en petite formation.
La conduction, n’est pas tant une façon de brider les libertés, mais au contraire un moyen pour chacun de trouver sa liberté dans les consignes. Les consignes données sont souvent très ouvertes, et c’est au musicien, qui n’a plus le souci de savoir si ce qu’il fait s’inscrit bien dans le groupe, de gérer cette ouverture, et donc d’exploiter l’outil qu’il utilise. De plus cela permet de capter la concentration, la gestuelle exerçant une attention toute particulière (une sorte de « danse »). Suivant l’âge des participants, les gestes pourront être plus ou moins complexes, voir même très sommaires ; ils sont très facilement adaptables.
Il sera approfondi tout au long des séances le travail spécifique lié à la?conduction, appropriations des gestes, réactivité, écoute, jeu collectif…?En effet, si la sensibilisation aux gestes est très rapide, elle demande une réappropriation en début de chaque séance. Ensuite il faut sensibiliser le musicien au suivi actif des consignes : il doit prendre l’habitude d’être à l’affût de ces consignes et d’être de plus en plus réactif à celles-ci.

: : Olivier BENOIT : :
Compositeur, guitariste et chef d’orchestre né en 1969, Olivier Benoit multiplie les collaborations et les recherches à la croisée de différents domaines : danse, performances pluridisciplinaires, musique improvisée, expérimentale, musique contemporaine, jazz, électronique. Il est depuis Janvier 2014 Directeur Artistique de l’Orchestre National de Jazz.

obok

INSCRIPTIONS / RENSEIGNEMENTS?
Nina Garcia : nina[at]instantschavires.com

du 09 janvier au 30 juin 2017

ATELIER DU SYSTÈME B.
fabrication de dispositifs électroniques et improvisation
ARNAUD RIVIÈRE

« En bref l’atelier du système B. propose une alternative au système A. un peu trop académique, sans laisser les participants avec la seule débrouille du système D et tente de faire rimer par l’initiale bruit, bricolage, badaboum, branchements, blast, bancal, bouton, bloc, brocante, by-pass, brio, bringuebalant et beauté. »

– Ateliers hebdomadaires :
*lutherie électronique rudimentaire (fabrication de dispositifs sonores)
*improvisation musicale (en ensemble, en petits groupes ou en solo)

– Workshops :
*1 week-end de construction avec un artiste invité : Andy Guhl
*1 week-end d’improvisation axé autour du jeu et de la pratique musicale.

– Restitution :
* plusieurs concerts organisés lors des différentes étapes de l’atelier.
* 1 concert final

– Concerts :
*tarif préférentiel sur les concerts des Instants Chavirés pour approfondir l’atelier et découvrir en live les musiques expérimentales, bruitistes, improvisées.

DU 9 JANVIER au 30 JUIN 2017
Ateliers hebdo : les lundis de 19h30 à 22h30 (13 séances soit 39h)
Intervenants : Arnaud Rivière, musicien professionnel
Lieu : Instants Chavirés – Ancienne Brasserie Bouhcoule, 2 rue Emile Zola – Montreuil
Participants : limité à 12 personnes. Ouvert à tous dès 16 ans.
Tarif : 230€
+ ponctuellement demande de participation aux frais de matériel pour les workshops (entre 20€ et 50€/an à confirmer)
nb : possibilité d’échelonner les paiements

CONTENU :

Axé sur la recherche autour de la lutherie électronique rudimentaire, l’atelier du système B. est pensé comme un espace d’apprentissage empirique, comme un territoire pour tenter des expériences et en acquérir. Comme cela se pratique dans les HackLab et les FabLab, l’atelier du système B. met à disposition des outils et partage des principes pour accompagner le public de l’atelier vers l’autonomie. Il présente des notions, transmet du vocabulaire, donne un éclairage sur les possibilités et guide les participants vers la fabrication de leurs propres dispositifs.
La transmission est envisagée sous l’aspect de la pratique collective et de manière horizontale : les questions, tâtonnements et trouvailles de tous nourrissent l’ensemble et on évite ensemble le magistral et le frontal.
À cette pratique autour de la mise au point de dispositifs sonores se mêle celle de l’improvisation musicale en ensemble, en petits groupes et en solo. Un travail est mené sur importance de l’écoute de l’autre, la variété des modes de jeux (imitation, opposition, rupture, crescendo, place du silence, etc…), les durées de jeu, la notion d’erreur, la place du hasard et de l’accident, les timbres, les couleurs, les placements, la prise de parole et la possibilité de faire naître ensemble une musique de l’instant.
Afin de contextualiser ces pratiques, il est aussi envisagé des temps de partage de documentation (vidéos, enregistrements sonores, revues, concerts, etc.) sur des travaux d’artistes autour des thèmes abordés par l’atelier du système B.

ARNAUD RIVIÈRE
http.http.http.http.free.fr/

Traficage au rayon bricolant : tiges de ferraille dans la table de mixage, pas forcément filetées et pinces croco multicolores, ça rentre la sortie dedans. C’est pas du tout fait pour mais ça n’empêche. Un électrophone, plutôt plastique, vive l’explosif, mais renforcé pour encaisser.
Tant que ça tient.
Pas forcément des disques et même certains en métal, et d’autres. Au contraire des capteurs aussi qui se collent là où ils tombent, ou pas, pas toujours.
Sur et avec des ressorts, en revanche. Bref, sinon, feedbackophile non repenti mais avec les mains, Arnaud Rivière se débrouille avec l’accident et le virage.
Se déplace aisément sur Paris (vélo) mais reçoit peu.
Musicien définitivement rock et avide d’expériences sonores… Arnaud Rivière délaisse les formats et développe l’improvisation bruitiste en solo ou en compagnie de musiciens tels que Roger Turner, Alexandre Bellenger. Un besoin de diversité et d’ouverture qui l’amène à être membre de l’ensemble ONCEIM et à tourner régulièrement avec le trio Api Uiz, entre autres.

INSCRIPTIONS / RENSEIGNEMENTS :
Nina GARCIA
nina[at]instantschavires.com

Instants Chavirés
7, rue Richard-Lenoir 93100 Montreuil – France | + 33 1 42 87 25 91 | plan d’accès

L’association Muzziques / Instants Chavirés bénéficie du soutien de la Ville de Montreuil, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France, et du concours de la Sacem et du CNV.

Instants Chavires

This entry was posted in Instants chavirés.

Comments are closed.