Accueil du Portail / Site Home Accueil du fil d'informations / Newswire home

[Instants chavirés] Samedi & dimanche > Festival Sonic Protest aux Instants Chavirés



Les Instants Chavirés
FESTIVAL SONIC PROTEST >
samedi 11 et dimanche 12 mars >
WEEK-END D’OUVERTURE AUX INSTANTS CHAVIRÉS

En résumé et en déroulé >

SAMEDI
RDV dès samedi après-midi à la Halle Bouchoule (lieu d’expo des Instants)
> ENTRÉE LIBRE
15h30 > « What About Me : The Rise of the Nihilist Spasm Band »
de ZEV ASHER [Projection]
17h30 > PIERRE BERTHET & RIE NAKAJIMA [performance]

soirée aux Instants Chavirés
[Concerts / projection / DJ set]
12 EUROS en prévente
14 EUROS tarif sur place
19h45 > ouverture
19h50 > LICO : L’à-peu-près, c’est l’avenir
21h25 > Aspec(t)
22h10 > GRAHAM LAMBKIN & MARK HARWOOD
23h10 > MERRY CRISIS
23h40 > DJ SPIC

DIMANCHE
Aux Instants Chavirés >
“Plastic et Magic” par JEAN-LOUIS COSTES
SPECTACLE JEUNE PUBLIC 4-10 ans [France]
À noter > DEUX SÉANCES
15h30 – 16h15 > 1re séance
17h30 – 18h15 > 2e séance

À la Halle Bouchoule >
17h00 > PIERRE BERTHET & RIE NAKAJIMA
18h30 > WATT

Aux Instants Chavirés >
20h00 > RASHAD BECKER

Attention, notez les differents tarifs pour dimanche (14 euros : journée complète – 10 euros : après-midi + soirée – 8 euros : soirée – 5 euros : seulement le spectacle de Costes)

La billetterie en ligne >
fr.yesgolive.com/sonic-protest

En amont, vous pouvez en savoir plus sur certains artistes programmés >

Aujourd’hui l’émission « Les Oreilles Libres » sur Radio Libertaire recevait Rie Nakajima et Pierre Berthet.
media.radio-libertaire.org/

Ce soir, c’est Scenes From Salad qui est invité dans Les Carnets de La Création sur France Culture à 20h55.
www.franceculture.fr/emissions/les-carnets-de-la-creation

Et vous pouvez écouter un dronecast concocter par les italiens de Aspec(t) sur le site de The Drone.
www.the-drone.com/magazine/dronecast-227-aspec-t/

Tous les détails ci-dessous.

A DEMAIN HEIN !

www.instantschavires.com/
www.sonicprotest.com/

MUSIQUE/CONCERTS

samedi 11 mars 2017

# SONIC PROTEST #
GRAHAM LAMBKIN & MARK HARWOOD
ASPEC(T)
SCENES FROM SALAD
MERRY CRISIS
PIERRE BERTHET & RIE NAKAJIMA
+ LICO + DJ SPIC +
« The Rise of the NSB » De Zev Asher
À partir de 15h
Halle Bouchoule & Instants Chavirés

FESTIVAL SONIC PROTEST 2017
WEEK END D’OUVERTURE
1/2

spiclog
Du 11 au 26 mars se déroulera la 13ème édition du festival Sonic Protest à Paris, Montreuil, Vanves, Gentilly, en France, et ailleurs !
Comme pour tout événement aussi fourni que passionnant, il est plus raisonnable de s’octroyer une mise en jambe adéquate… Et cette année en guise d’échauffement, Sonic Protest présente conjointement avec les Instants Chavirés un week-end d’ouverture (les 11 & 12 mars) sous forme de plateau copieusement garni de tout ce dont on raffole et qui nous rassemble. Du spectacle de marionnettes de Costes en passant par la New Lounge music, le quartet de clarinettes Watt ou la musique traditionnelle pour espèces théoriques de Rashad Becker… c’est l’aventure du rodage… relaxe et intense, on compte sur vous.

RDV à 15h à la Halle Bouchoule (projection, performance, installation en entrée libre). Puis à 19h45, soirée de concerts (+ projection et DJ) dans la salle des Instants Chavirés (14 / 12 euros > billetterie
Programmation ci-dessous.

15h00 > entrée libre
HALLE BOUCHOULE

2, rue Émile-Zola, 93100 Montreuil
M° Robespierre (Ligne 9)
(à 150 mètres avant la salle des Instants Chavirés)


15h30 >
« What About Me : The Rise of the Nihilist Spasm Band »
de ZEV ASHER – 2000 – 1h42.
[Projection]

webthe-rise-of-nihilist-spasm-band
Documentaire cacophonique et cocasse en guise de déclaration d’amour, What about me est l’œuvre d’un fan du Nihilist Spasm Band qui cherche à clamer à la face du monde le génie désarmant du groupe ! Partageant totalement ce point de vue, Sonic Protest vous invite à découvrir le film, sous-titré pour l’occasion.
Interviews des membres du groupe, témoignages enthousiastes (Thurston Moore, Michael Snow, etc) sur l’influence du groupe, re-contextualisation du projet dans son milieu d’origine, tournée et émission de TV au Japon : une belle occasion d’aller à la rencontre de ces gentlemen-énergumènes avant de les (re)découvrir sur scène la semaine suivante au Centre Barbara-FGO. No cinéma !


17h30
PIERRE BERTHET & RIE NAKAJIMA

berthet-nakajima
[performance - installation Belgique / Japon]

“Dead Plants and Living Objects”

Depuis 2013, ces deux passionnés de l’objet sonore unissent leurs forces et leurs imaginations pour développer un projet musical mettant en scène des plantes mortes et tout un bric-à-brac plus ou moins motorisé.
Entre concert participatif et installation sonore, leurs performances sont toujours empreintes d’une grande poésie. Quelques actions fragiles mènent vers une improvisation pour ballons de baudruche, gouttes d’eau, fils d’acier, sifflets, boîtes de conserve, bidons en tous genres, résonateurs homemade, feuilles sèches d’agave, plumes et autres déchets.
S’installe alors calmement une polyphonie étrange et aléatoire où l’on distingue petit à petit des «ombres acoustiques pour volumes d’air invisibles ».

Pierre Berthet a étudié la musique expérimentale aux côtés de Frederic Rzewski (Musica Elettronica Viva) et d’Henri Pousseur. Il se passionne très tôt pour le travail sonore d’artistes comme Alvin Lucier, Ellen Fullman, Terry Fox ou Paul Panhuysen et accompagne pendant une dizaine d’années Arnold Dreyblatt et son « Orchestra of excited strings ». Interprète du “Galileo” de Tom Johnson, il aime par dessus tout “prolonger” instruments de musique et objets. Sa rencontre avec le luthier sauvage Frédéric Le Junter donne naissance à un incroyable duo de chansons brutes. Depuis 1990 il réalise aussi des installations sonores et visuelles inspirées et adaptées par les lieux où elles sont exposées. Ses installations sont également des formes activables pour des concerts.
On retrouve le même type de préoccupations chez Rie Nakajima qui réagit autant à la physicalité des espaces qu’en trouvant par hasard des objets et des matériaux qu’elle motorise et place en regard de l’architecture environnante. Elle développe un intense travail de collaboration qui l’amène à montrer son travail un peu partout dans le monde avec David Toop depuis 2013, Keiko Yamamoto et le projet musical ‘O YAMA O’, David Cunningham, Miki Yui, Guy De Bièvre et Marie Roux. Elle réalise des performances avec Angharad Davies, Clive Bell, Johan Vandermaelen, Lee Patterson, Shuichi Chino, Daichi Yoshikawa, Junko Wada, Lau Nau, Phill Niblock entre autres.

vimeo.com/164723199

ET MINI EXPO >
Sonic Protest et musiques expérimentales en affiches, par les étudiants en graphisme de Xavier Mussat à l’Ecole Multimédia, Paris.

À partir de 19h et jusqu’à 20h > restauration légère disponible.
Bar opérationnel dès l’après-midi.

19h45 >
14 euros sur place / 12 euros prévente
(préventes en ligne > www.yesgolive.com/sonic-protest

INSTANTS CHAVIRÉS
7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil
M° Robespierre (Ligne 9)

Projection de LICO dès l’ouverture à 20h00 suivi de 4 concerts et de DJ SPIC >

19h50 >
LICO : L’à-peu-près, c’est l’avenir

lico
[France]
De Bourges mais pas pour autant issu de sa célèbre école d’art, l’improbable Lico est désormais marseillais, ce qui n’est pas une raison tout à fait suffisante pour être invité à participer à Sonic Protest. C’est sa pratique particulière du glanage intensif de vidéos qui motive sa présence. Il trouve en ligne des perles qui ont la pêche et des horreurs qui piquent les yeux, et assemble le tout dans des montages rythmés 280 BPM où image et son se renvoient sans cesse la balle et nous empêchent de décrocher. Contre-points épiques, virages en épingle à cheveux et rapprochements contre-nature de séquences sont au menu de ce programme d’ouverture de la soirée, un premier set non-instrumental qui donne à voir et qui n’en n’est pas moins musical.

20h40 >
SCENES FROM SALAD

scenes-from-salad
[France]
Jean-Charles Delarue aka Scenes From Salad est parisien.
Il est artiste à temps partiel mais flexible sur les heures sup’.
Né en 1980 dans le Calvados, c’est par dessous les flots qu’il a toujours agité et dérangé la scène locale, que ce soit avec Bülanz Orgabar (feu trio hostile dans le bruit et à l’optimisme qui ne croit en rien), Black Lagoya, son premier alias composite ou encore, avec Black Henri Leconte (dadaïstes dissidents d’Aubervilliers)…
Scenes From Salad est son nouveau projet solo et une formule accrocheuse y est accolée : la New Lounge Music.
Manipulation d’oscillateurs maison, mini Monotron, humeurs instables, bandes rayées, plastique, voix, peu d’effets… sont quelques éléments pour une première définition de la NLM.
Le tout en direct et en mono.
Certains disent que c’est coloré, frustrant, assez pop et amusant.
D’autres, que ça se situe quelque part entre Eric Serra, Morton Subotnick, Nate Young et l’Arte Povera.
À chacun sa NLM.

soundcloud.com/scenesfromsalad
jeancharleslagoya.blogspot.com/
youtu.be/5m3EZctagg0

21h25 >
Aspec(t)

aspect

[Italie]
Jeu hyper-rapide, champ sonore ultra-étendu et cut-ups méga-aiguisés façon coups de poing au milieu de la figure, pile-poil entre les deux oreilles : Aspec(t) ! Soit le duo de SEC_ et Mario Gabola. Revox, table de mixage autophage, ordinateur, électronique faite-maison pour réagir à la lumière : ces deux chercheurs / trouveurs ne se privent d’aucune piste… sonore !
Activistes-piliers de la scène napolitaine, ils jouent ensemble depuis 2008 et un peu partout en Europe et ailleurs. Ensemble ou séparément, ils collaborent avec Jérôme Noetinger, Astma, Dave Phillips, Olivier Di Placido, Evil Moisture, Dario Sanfilippo, entre autres.

www.toxorecords.com/aspec(t)/
www.youtube.com/watch?v=9cHOovcbGgc

22h10 >
GRAHAM LAMBKIN & MARK HARWOOD

mg
[UK / USA]
Duo weirdo-performance-dadart-sonore entre un Australien vivant au Royaume-Uni et un Anglais vivant aux États-Unis. On y retrouve les tenanciers de Penultimate Press et de Kye Records, deux références en termes de labels à même de publier des objets sonores non identifiés.
Harwood officie usuellement sous le nom d’Astor.
Pour Lambkin, on peut parler de ses collaborations avec Jason Lescalleet, Keith Rowe, Taku Unami ou Michael Pisaro, et du très remarquable The Shadow Ring.
Deux artistes qui se connaissent très bien et qui s’autorisent à peu près tout.
Quelques ingrédients non contractuels : musique concrète, relents folk, spoken words, field recordings lofi, action… On risque de se sentir perplexes, décontenancés, mais libres.
Et c’est ce qu’on veut.

Infos G. Lambkin : www.discogs.com/fr/artist/474675-Graham-Lambkin
Infos M. Harwood : secretthirteen.org/secret-thirteen-mix-040-mark-harwood/
www.the-drone.com/magazine/graham-lambkin-abersayne/
www.cyclicdefrost.com/2015/09/cyclic-selects-mark-harwood-astor/

23h10 >
MERRY CRISIS

merry-crisis
[FRANCE]
Tout jeune duo comprenant deux membres d’Astreinte (collectif de noise dantesque basé à Pau et invité à Sonic Protest en 2012), Merry Crisis bricole tel un savant fou bicéphale, la rencontre entre Alan Vega et Esplendor Geometrico. Une incantation sensuelle sur un mur de bruit. Le harsh’n’roll nouveau pour dancefloor rouillé est arrivé. L’Apocalypse en dansant.
L’écume aux lèvres et les cyber-neurones à zéro.

merrycrisis.bandcamp.com/album/merry-crisis
youtu.be/gVWJJxjJgTs

DJ SPIC

djspicConglomérat de disc jockeys qui ne s’entendent pas.
Maladresse dans la confrontation.
Confort dans le salon.

Une coproduction Sonic Protest / Instants Chavirés

Retrouvez la programmation complète du festival :
www.sonicprotest.com/

spfly

dimanche 12 mars 2017

# SONIC PROTEST #
RASHAD BECKER
JEAN-LOUIS COSTES
PIERRE BERTHET & RIE NAKAJIMA
WATT
À partir de 15h00
Halle Bouchoule & Instants Chavirés

FESTIVAL SONIC PROTEST 2017
WEEK END D’OUVERTURE
2/2

spiclog
Du 11 au 26 mars se déroulera la 13ème édition du festival Sonic Protest à Paris, Montreuil, Vanves, Gentilly, en France, et ailleurs !
Comme pour tout événement aussi fourni que passionnant, il est plus raisonnable de s’octroyer une mise en jambe adéquate… Et cette année en guise d’échauffement, Sonic Protest présente conjointement avec les Instants Chavirés un week-end d’ouverture (les 11 & 12 mars) sous forme de plateau copieusement garni de tout ce dont on raffole et qui nous rassemble. Du spectacle de marionnettes de Costes en passant par la New Lounge music, le quartet de clarinettes Watt ou la musique traditionnelle pour espèces théoriques de Rashad Becker… c’est l’aventure du rodage… relaxe et intense, on compte sur vous.

Seconde journée du Festival Sonic Protest aux Instants Chavirés et à la Halle Bouchoule.
Attention, notez les differents tarifs (14 euros : journée complète – 10
euros : après-midi + soirée – 8 euros : soirée – 5 euros : seulement le spectacle de Costes)
Programmation ci-dessous.

INSTANTS CHAVIRÉS
7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil
M° Robespierre (Ligne 9)
5 euros (adulte ou enfant – donne uniquement accès au spectacle de Costes, préventes en ligne ici
14 euros (tarif journée complète, préventes en ligne ici

“Plastic et Magic” par JEAN-LOUIS COSTES
SPECTACLE JEUNE PUBLIC 4-10 ans [France]

À noter > DEUX SÉANCES
15h30 – 16h15 > 1re séance
17h30 – 18h15 > 2e séance

Comédie musicale pour marionnettes, basée sur l’histoire et les chansons de Plastic et Magic (livre & CD Bisou Records 2016). Lumières, mise en scène, décor & musique par Jean-Louis Costes.


© Costes

Les Instants Chavirés et Sonic Protest présentent fièrement un spectacle pour enfants orchestré par l’unique artiste seul contre tous : Jean-Louis Costes.
Musicien, performeur, dessinateur, écrivain… génie hérétique, Costes trace depuis quelques décennies une ligne droite artistique essaimée d’excroissances malaisantes et autres vérités qui gênent.
De la Seine-Saint-Denis à la Mayenne, d’Eretic Art à Fayard, l’œuvre de Costes déploie des kilomètres de bandes, de pages noircies et rougies dans lesquelles des questions frontales et le grand Pourquoi qui nous hante tous ressurgissent sans cesse.
Hors de question de laisser la tendresse aux mains des apparents gentils, Costes présente ici Plastic et Magic, une aventure trépidante sur la beauté de l’amour impossible et l’espoir de le surmonter.
Danse, prise en chasse, peur et bravoure, rêve et joie, le conte de Costes met du sable dans les rouages du spectacle de marionnettes et regorge d’une force de vie inébranlable dont nos enfants auront certainement besoin dans les années à venir.

« Notre amour est impossible
Car tu es Plastic et je suis Magic
L’eau glisse sur le plastique,
Et la plante magique meurt dans le plastique. »

www.bisou-records.com/artists/jean-louis-costes/

Avec la complicité de Bisou Records


16h30 >
HALLE BOUCHOULE

2, rue Émile-Zola, 93100 Montreuil
M° Robespierre (Ligne 9)
(à 150 mètres avant la salle des Instants Chavirés)

10 euros (donne accès aux concerts de P.Berthet, Rie Nakajima, Watt et R.Becker, préventes en ligne ici
14 euros (tarif journée complète, préventes en ligne ici


17h00
PIERRE BERTHET & RIE NAKAJIMA

berthet-nakajima
[performance - installation - Belgique / Japon]

“Dead Plants and Living Objects”

Depuis 2013, ces deux passionnés de l’objet sonore unissent leurs forces et leurs imaginations pour développer un projet musical mettant en scène des plantes mortes et tout un bric-à-brac plus ou moins motorisé.
Entre concert participatif et installation sonore, leurs performances sont toujours empreintes d’une grande poésie. Quelques actions fragiles mènent vers une improvisation pour ballons de baudruche, gouttes d’eau, fils d’acier, sifflets, boîtes de conserve, bidons en tous genres, résonateurs homemade, feuilles sèches d’agave, plumes et autres déchets.
S’installe alors calmement une polyphonie étrange et aléatoire où l’on distingue petit à petit des «ombres acoustiques pour volumes d’air invisibles ».

Pierre Berthet a étudié la musique expérimentale aux côtés de Frederic Rzewski (Musica Elettronica Viva) et d’Henri Pousseur. Il se passionne très tôt pour le travail sonore d’artistes comme Alvin Lucier, Ellen Fullman, Terry Fox ou Paul Panhuysen et accompagne pendant une dizaine d’années Arnold Dreyblatt et son « Orchestra of excited strings ». Interprète du “Galileo” de Tom Johnson, il aime par dessus tout “prolonger” instruments de musique et objets. Sa rencontre avec le luthier sauvage Frédéric Le Junter donne naissance à un incroyable duo de chansons brutes. Depuis 1990 il réalise aussi des installations sonores et visuelles inspirées et adaptées par les lieux où elles sont exposées. Ses installations sont également des formes activables pour des concerts.
On retrouve le même type de préoccupations chez Rie Nakajima qui réagit autant à la physicalité des espaces qu’en trouvant par hasard des objets et des matériaux qu’elle motorise et place en regard de l’architecture environnante. Elle développe un intense travail de collaboration qui l’amène à montrer son travail un peu partout dans le monde avec David Toop depuis 2013, Keiko Yamamoto et le projet musical ‘O YAMA O’, David Cunningham, Miki Yui, Guy De Bièvre et Marie Roux. Elle réalise des performances avec Angharad Davies, Clive Bell, Johan Vandermaelen, Lee Patterson, Shuichi Chino, Daichi Yoshikawa, Junko Wada, Lau Nau, Phill Niblock entre autres.

vimeo.com/164723199

18h30 WATT


© Jeff Humbert

JULIEN PONTVIANNE clarinette
JORIS RÜHL clarinettes
JEAN DOUSTEYSSIER clarinette
JEAN-BRICE GODET clarinettes

WATT est un quartet de clarinettes créé en 2011 par Julien Pontvianne, Jean-Brice Godet, Antoni-Tri Hoang et Jean Dousteyssier, quatre musiciens fort actifs des scènes jazz et à-côtés, n’entendant surtout pas se cantonner à un idiome, oh non.
Ensemble ils traitent leurs clarinettes comme des générateurs d’ondes, allant de la quasi sinusoïde à des mouvements périodiques plus complexes.
Tout en respiration et superposition, la forme est allongée et les rythmes sont des battements, les timbres fusionnent à l’extrême et le tempérament est grandement altéré. Des quatre, on n’entend plus que la somme.
Watt est une expérience d’écoute qui propose d’entendre l’instrument autrement et qui donne à l’acoustique de l’espace où elle est jouée une importance centrale.

soundcloud.com/watt-quatuor
www.jeanbricegodet.com/music/Watt.html
www.julien-pontvianne.com/WATT.html

ET MINI EXPO >
Sonic Protest et musiques expérimentales en affiches, par les étudiants en graphisme de Xavier Mussat à l’Ecole Multimédia, Paris.

À partir de 19h30 et jusqu’à 20h30 > restauration légère disponible.
Bar opérationnel dès l’après-midi.

20h00 >
INSTANTS CHAVIRÉS

7 rue Richard Lenoir, 93100 Montreuil
M° Robespierre (Ligne 9)
8 euros (donne uniquement accès au concert de R.Becker, préventes en ligne ici
14 euros (tarif journée complète, préventes en ligne ici

RASHAD BECKER
électroniques

Si vous êtes amateur de musique expérimentale et autres franges anormales des mondes sonores, vous possédez certainement au sein de votre collection de microsillons, des disques gravés, masterisés et mixés par Rashad Becker. C’est que le monsieur, basé à Berlin, est très demandé pour son travail d’orfèvrerie en la matière. On lui doit la chaleur, la puissance et la précision de bon nombre d’enregistrements phares de ces dernières années. Il y a aussi de bonnes chances que vous le connaissiez en tant qu’artiste, surtout depuis 2013 et la parution du premier volume de « Traditional Music of Notional Species » sur Pan, le label de Bill Kouligas.
Toujours concise et méticuleuse, la musique électronique de Rashad Becker met en relief des systémes polyrythmiques insaisissables, à la fois fluides et dissonants.
Sa démarche apparaît comme un défi structurel et sculpturale dans lequel musique phrasée et syllabes courtes s’entrechoquent en des strates complexes et furieusement captivantes.
On peut s’attendre à une performance rare d’un musicien discret au service d’une musique exigeante et ouverte.

rashadbecker.bandcamp.com/

Retrouvez la programmation complète du festival :
www.sonicprotest.com/

spfly

Instants Chavirés
7, rue Richard-Lenoir 93100 Montreuil – France | + 33 1 42 87 25 91 | plan d’accès

L’association Muzziques / Instants Chavirés bénéficie du soutien de la Ville de Montreuil, du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, du Ministère de la Culture (DRAC Île-de-France), du Conseil Régional d’Île-de-France, et du concours de la Sacem et du CNV.

Instants Chavires


This entry was posted in Instants chavirés.

Comments are closed.