Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon

 

Créé en 1980, le Conservatoire national supérieur musique et danse de Lyon est un établissement sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication. Outre la créativité qui marque son enseignement dans les domaines instrumental, vocal et chorégraphique, le CNSMD de Lyon a la volonté d’inscrire son ambition artistique dans une société en constante évolution.

L’établissement accueille sur concours 500 musiciens et 90 danseurs dont 17% d’étudiants étrangers. L’équipe pédagogique est constituée de plus de 180 professeurs, assistants et accompagnateurs. L’équipe administrative et technique regroupe 65 personnes. Inscrit dans le PRES-Université de Lyon, le CNSMDL est partenaire de grandes écoles, universités, lieux de recherche, création et diffusion, orchestres, opéras & compagnies en France et à l’étranger.

Le CNSMDL dispense une formation supérieure complète en musique et danse à travers un enseignement de matières théoriques et de culture (72 disciplines complémentaires) qui complètent les disciplines principales. Les pratiques collectives ont une grande place : orchestres, musique de chambre, chœurs, et un atelier instrumental autour des répertoires des XXe et XXIe siècles.

L’enseignement de la musique de notre temps se fait aussi par la transmission, la création et la recherche : actions transversales entre départements, articulations entre musique et danse, projets partagés avec le Grame, la Biennale Musiques en scène, l’Ircam, les festivals Musica, Why note…

Articulées au schéma LMD (licence-master-doctorat), les études ont pour objectif de donner aux étudiants la maîtrise intellectuelle et pratique de leur art.

Un premier cycle de 3 ans permet l’obtention du Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien ou de Danseur et une licence de l’Université.

Le deuxième cycle conduit en deux années au grade de Master, intégrant rédaction et soutenance d’un mémoire.

Le troisième cycle se décline sous deux formes différentes : dans le LMD un doctorat de musique « Recherche et pratique » s’adossant à l’École Doctorale 484 (Lettres, Langues, Linguistique, Arts), et un cycle « Artist diploma » accessible sur concours et conduisant à un diplôme d’établissement, contractualisant autour d’un projet professionnel des jeunes artistes déjà diplômés.

L’expérience de la scène et la rencontre des publics est une part essentielle de la formation dispensée au CNSMD : les étudiants participent à plus de 300 événements par an à travers la saison publique. Le CNSMD s’inscrit également dans un réseau Erasmus de plus de 50 établissements européens d’enseignement supérieur. D’autres axes de coopération pédagogiques et de diffusion sont développés dans le monde : Canada, Chine, Colombie, Japon, Etats-Unis...

Sous la direction de Gilbert Amy, d’Henry Fourès et aujourd’hui de Géry Moutier, une tradition d’invitations régulières des compositeurs de notre temps s’est incarnée en Luciano Berio, Pierre Boulez, György Kurtag, Steve Reich, Henri Pousseur, Georges Aperghis, Helmut Lachenmann, George Benjamin, Bernard Cavana, Tristan Murail, Philippe Leroux…

La médiathèque Nadia Boulanger propose plus de 90 000 documents répertoriés en un catalogue en ligne. La constitution des collections s’est faite dès l’origine de l’établissement avec une curiosité particulière envers la musique ancienne des origines au XVIe siècle, et la musique contemporaine après 1945, avec la volonté d’acquérir les intégrales des compositeurs de référence tels Luciano Berio, Olivier Messiaen, György Ligeti ou Karlheinz Stockhausen. Editions monumentales, ouvrages de référence, enregistrements sonores et vidéos, périodiques, accès à des bases de données (RISM, RILM, RIPM, Grove online...) et divers fonds patrimoniaux (Nadia Boulanger, Xavier Darasse, Jean Martinon…) sont accessibles aux étudiants, enseignants, musicologues et chercheurs.

Une politique de numérisation est en cours, qui permettra prochainement d’accéder aux archives sonores du CNSMD de Lyon pour les musiques composées après 1945.