Fondation Royaumont

La fondation Royaumont (Goüing-Lang) pour le progrès des Sciences de l’Homme a été créée en 1964 par un couple de mécènes, Henry et Isabel Goüin. Propriétaire de l’abbaye cistercienne du XIIème siècle reçue en donation, la Fondation a pour missions de conserver et d’enrichir ce patrimoine, de lui donner vie en le mettant au service des artistes, de le rendre accessible au public le plus diversifiée.

Ses programmes de recherche et d’expérimentation, de formation et de création centrés sur la musique et la danse s’adressent à des professionnels du monde entier, réunis par la pratique collective de leur art. Ils bénéficient de la présence d’ensembles installés en résidence et de la Bibliothèque musicale François-Lang. Ils instaurent un dialogue fécond entre une réflexion sur le patrimoine et l’invention artistique.

La Fondation multiplie les rencontres avec le public au travers des concerts de la Saison musicale, des ateliers de l’Abbaye aux enfants, de ses programmes concourant à l’insertion sociale par la culture, des tournées organisées « hors les murs », des publications. Dans le même esprit, l’abbaye reçoit en séminaires résidentiels, journées d’étude, soirées événementielles… des entreprises, associations, collectivités publiques, organisations internationale, au premier rang desquelles ses mécènes et subventionneurs. L’abbaye de Royaumont est ouverte 365 jours par an.

Le programme Voix Nouvelles, créé en 1983, associe des activités d’enseignement et d’accompagnement de carrière, de création, de diffusion, et de résidences de jeunes artistes et d’ensembles spécialisés dans les domaines de la musique contemporaine et vocale.

Depuis 2001, il s’associe étroitement aux activités du Grand Atelier et du Programme de Recherche et Composition Chorégraphiques de Royaumont, mais aussi à celles de partenaires extérieurs, pour la production de spectacles pluridisciplinaires (musique-danse, musique-théâtre, musique-vidéo) et la réflexion pratique sur le renouvellement des formes du spectacle vivant.

La session de composition Voix Nouvelles forme chaque année depuis 1990 quinze jeunes compositeurs pendant un cours de trois semaines. Le recrutement est international, les étudiants, encadrés par trois professeurs, terminent à Royaumont l'écriture d'une pièce, et se confrontent ainsi en ateliers à la réalité de la création grâce à la présence d'ensembles instrumentaux et vocaux en résidence.

La plupart de ces jeunes compositeurs bénéficient ensuite d’un accompagnement de carrière et d’un suivi de formation professionnelle sous la forme :

Parallèlement à ces activités de formation de compositeurs, Voix Nouvelles organise des sessions d’interprétation pour chanteurs principalement sur le répertoire polyphonique (du XVe au XXIe), et de formation de solistes à la création contemporaine (Atelier vocal de Royaumont).

Un effort tout particulier est mené pour favoriser la circulation des chanteurs entre les répertoires en associant des compositeurs vivants à des sessions de chanteurs spécialisés en musique médiévale, renaissance ou baroque.

Voix Nouvelles accueille des ensembles en résidence, sur des périodes de trois ans, développant avec eux des programmes de recherche, résidence, formation et création spécifiques.

Résultant de toutes ces activités de résidence, la série Voix Nouvelles de la Saison Musicale de Royaumont propose chaque année une série de concerts de créations d’œuvres le plus souvent écrites en résidence à la Fondation, ou commandées à son initiative.