musique nouvelle en liberté

 

Fondée en 1991 par Marcel Landowski et Benoît Duteurtre, sous l'égide de la ville de Paris, l'association musique nouvelle en liberté a pour mission d'élargir l'audience de la musique contemporaine. Son activité principale consiste à soutenir les « concerts mixtes » qui mélangent répertoire classique et création contemporaine. Elle apporte pour cela des aides financières aux orchestres, aux festivals, aux institutions musicales et aux interprètes.

Musique nouvelle en liberté soutient chaque année près de 900 concerts dans toute la France. Attribuées à tous les genres de musique contemporaine, sans aucune directive esthétique, ses aides permettent d'alléger les dépenses inhérentes à la programmation de la musique contemporaine (location de matériel, musiciens et répétitions supplémentaires, droits d'auteur…).

Musique nouvelle en liberté aide également les compositeurs en passant tous les ans une douzaine de commandes. Ces œuvres sont créées par les formations et les festivals aidés par l’association ou dans le cadre d’événements dont elle est partenaire tels que le Grand Prix Lycéen des Compositeurs ou les Concours Internationaux de la ville de Paris.

Musique nouvelle en liberté organise aussi tous les deux ans les Paris de la musique, festival destiné principalement au public parisien et vitrine de l’action de l’association.

Les activités de musique nouvelle en liberté sont réalisées grâce au concours de ses partenaires financiers : mairie de Paris, ministère de la Culture et de la Communication (Direction Générale de la Création Artistique), Conseil Régional d'Île-de-France, FCM, Adami, Sacem et Mécénat Musical Société Générale.

Les personnes en 2011