musique contemporaine

Cité - Catalogue notice originale

Sumba

Type

text
 

Genre(s)

notice d'oeuvre
 

Cette ressource est disponible chez l'organisme suivant : Cité de la musique

Identification

Titre

Sumba
 

Nom(s)

Lauba, Christian (compositeur)
 

Publication

 

Description

Sujet(s)

Musique contemporaine
 
20 ème siècle - 2 ème moitié
 
Saxophones
 
Saxophone
 

Note(s)

Créé le 17 mai 1998 lors des journées : "Tous en scène : le saxophone" par les participants aux ateliers dirigés par Guillaume Bourgogne, Note du compositeur : " Dans "Sumba", la plupart des modes de jeux actuels sont représentés : sons multiples (véritables accords, spécifiques à l'instrument), slap, bisbigliandi, attaques différenciées, subtone (son détimbré), dynamiques extrêmes, respiration circulaire, etc. Comme dans un certain nombre de mes pièces, j'ai essayé de synthétiser les éléments communs aux langages populaires et savants de mon époque. Ce travail de synthèse est aujourd'hui complexe car, contrairement aux autres époques, tous les langages musicaux coexistent à la fois dans l'espace et dans le temps (grâce ou à cause de l'enregistrement). Mais cette synthèse universelle de la tradition écrite me paraît à la fois inévitable et passionnante. Ma pièce "Sumba" s'inspire de l'universalité de la pensée humaine et des surprenantes similitudes de rythmes, de timbres et de modes que l'on observe entre les différentes musiques du monde. En jouant sur les mots Samba - Sumba, on joue également sur la musique. Modes africains? Rythmes brésiliens? Timbres indonésiens? Qu'est ce que tous en scène : les saxophonistes cela peut faire? L'essentiel est de rester cohérent et expressif. L'oeuvre se compose de trois parties. Le début est un crescendo très progressif en trilles de quartes et de quintes qui s'enrichissent d'intervallesplus confidentiels ; l'aboutissement est un ostinato rythmique (samba-sumba) dont le point culminant est un tutti scandé, presque homorythmique. La pièce s'active dans un long accord éclairé par la percussion qui disparaît peu à peu en laissant résonner les saxophones. Sumba est une île de la Sonde dans l'Océan Indien. Bali n'est pas loin, et sa musique résonne encore dans la mémoire des compositeurs." - Distribution d'exécution : effectif : 8 saxophones (2 sopranos, 2 altos, 2 ténors, 2 barytons), 4 percussions (célesta,glockenspiel, vibraphone, marimba, gongs thaïlandais, gongs chinois, cymbales, xylorimba, grand tam)., Note de programme du concert du 17 mai 1998, Cité de la musique (Christian Lauba)
 

Localisation

Envoyer la notice

Bookmark and Share 
 

Identifiant OAI

 

Date de la notice

2011-02-09 04:39:46
 

Identifiant portail

 

Contact