musique contemporaine

Ircam - articles scientifiques notice originale

Segmentation et reconnaissance de patterns dans la musique

Type

text
 

Genre(s)

article
 

Forme(s)

document imprimé
 

Cette ressource est disponible chez l'organisme suivant : Ircam - Centre Pompidou

Identification

Titre

Segmentation et reconnaissance de patterns dans la musique
 

Nom(s)

Assayag, Gérard (auteur)
 
McAdams, Stephen (auteur)
 
Ayari, Mondher (auteur)
 
Lartillot, Olivier (auteur)
 

Publication

Paris , Centre Universitaire de Vaugirard 1, Université Paris 2, 2004
 

Description

Sujet(s)

perception   cognition   modélisation
 

Résumé

La musique, domaine d'expression aux potentiels de créativité infinis, se décline en une multitude de productions singulières. Il se constitue ainsi un corpus en perpétuel accroissement, dont il n'est pas aisé de produire une vision synthétique. De plus, chaque oeuvre musicale offre une structuration d'une grande richesse. C'est une des tâches essentielles de la musicologie d'entreprendre une compréhension de la complexité du phénomène musical et de déceler, d'une production musicale donnée, les configurations singulières. La théorie musicale peut guider la démarche analytique, qui se divise ainsi en autant de composantes que de dimensions offertes par la théorie. Malgré tout, l'oeuvre musicale, ne se réduit pas à une simple adéquation à la théorie musicale, et conserve une part de singularité propre, qui constitue sa richesse essentielle. C'est le propre des analyses motiviques, et en particulier de l'analyse thématique (Reti, 1951), que de tenter de saisir la particularité de chaque oeuvre musicale, en évitant de la réduire à une simple adéquation à des schémas préétablis. Malheureusement de telles approches peuvent difficilement rendre compte de l'oeuvre dans toute son extension, vu la quantité d'information contenue, ni des connaissances partagées entre individus d'une culture musicale donnée. Des méthodologies explicites d'analyse motivique ont été formalisées, notamment l'analyse paradigmatique (Ruwet, 1972), largement inspirée de travaux linguistiques. Mais les opérations n'étant pas totalement explicitées, leur implémentation sous forme de modèles informatiques n'est pas envisageable en tant que tel (Nattiez, 1987). Nous proposons alors d'attaquer le problème de front, suivant une description détaillée du flux d'inférences générées par l'auditeur lors de l'écoute musicale. Ceci peut être envisagé à l'aide d'une modélisation informatique des mécanismes inductifs sous-jacents, prolongeant notamment des approches cognitives (Holland, Holyoak, Nisbett et Thagard, 1989) basées sur une représentation des connaissances sous forme de réseau conceptuel.
 

Note(s)

Article paru dans : Actes des journées (SCO/0039) : Action Concertée Incitative (ACI) « Systèmes complexes en Sciences sociales »
 

Localisation

Envoyer la notice

Bookmark and Share 
 

Identifiant OAI

 

Date de la notice

2006-12-01 01:00:00
 

Identifiant portail

 

Contact