musique contemporaine

Ircam - articles scientifiques notice originale

Modélisation temporelle et synthèse concatenative de boucles rythmiques

Type

text
 

Genre(s)

mémoire ou thèse
 

Forme(s)

document numérique
 

Cette ressource est disponible chez l'organisme suivant : Ircam - Centre Pompidou

Identification

Titre

Modélisation temporelle et synthèse concatenative de boucles rythmiques
 

Nom(s)

Cadars, Sylvain (auteur)
 

Publication

Universitée Pierre et Marie Curie , 2007
 

Description

Sujet(s)

synthèse concatenative   synthèse par corpus   machine learning   corpus-based synthesis   concatenative synthesis   interaction   data-driven   descriptors
 

Résumé

L'utilisation de bases de donn ́ees compos ́ees de boucles rythmiques pour des pro- jets musicaux n ́ecessite g ́en ́eralement une large biblioth`eque d' ́echantillons. Cependant, il s'av`ere souvent plus satisfaisant de construire nos propres boucles rythmiques de quelque ́etendue que puisse ˆetre la base de donn ́ees. En effet, une r ́ep ́etition excessive d'un mˆeme motif rythmique est souvent source d'ennui. En partant de ce constat, nous avons pens ́e qu'un outil capable de g ́en ́erer, transformer et cr ́eer de nouveaux rythmes en temps r ́eel `a partir d'une base de sons serait une aide pr ́ecieuse pour la cr ́eation d'oeuvres musicales. Ainsi, la tˆache `a laquelle nous avons d ́ecid ́e de nous consacrer est la g ́en ́eration automa- tique de motifs rythmiques pour un syst`eme informatique. Elle est ardue. En effet, un tel syst`eme — d ́efinit par Russel comme dynamique, non d ́eterministe, continu et non ́episodique — fait appel `a l'intelligence artificielle. Par ailleurs, l'ordinateur doit accom- plir une tˆache cr ́eative par l'int ́egration de contraintes ou de restrictions musicales, lors de la mod ́elisation. Cette tˆache cr ́eative s'apparente `a la phase d'improvisation chez le musicien. Pour y parvenir, le musicien fait appel `a des ́el ́ements de son histoire et de sa culture. Ce sont pr ́ecis ́ement ces ́el ́ements qui permettent de faire ́evoluer le rythme au cours du temps par la modification des ́ev ́enements successifs qui le compose tout en conservant sa structure. En effet, la perception du rythme est faite toute `a la fois dans la perception de structures et de leurs r ́ep ́etitions. Mais pour ́eviter l'ennui, ces r ́ep ́eti- tions doivent int ́egrer de subtiles variations, rendant ainsi, le rythme ”vivant”. De plus, lorsque le musicien compl`ete la fin d'une figure rythmique, toutes les poursuites sont acceptables dans la mesure o`u celles-ci s'int`egrent dans le contexte de d ́epart. Ainsi, un outil informatique visant `a reproduire ces ph ́enom`enes se doit d'int ́egrer des contraintes lui permettant de prendre en compte ces aspects.
 

Localisation

Envoyer la notice

Bookmark and Share 
 

Identifiant OAI

 

Date de la notice

2010-02-25 01:00:00
 

Identifiant portail

 

Contact