musique contemporaine

Ircam - articles scientifiques notice originale

Étude et optimisation de la synthèse transaurale à deux canaux

Type

text
 

Genre(s)

mémoire ou thèse
 

Forme(s)

document imprimé
 

Cette ressource est disponible chez l'organisme suivant : Ircam - Centre Pompidou

Identification

Titre

Étude et optimisation de la synthèse transaurale à deux canaux
 

Nom(s)

Cornuau, Clément (auteur)
 

Publication

CNSMDP , 2011
 

Description

Sujet(s)

Synthèse transaurale
 

Résumé

Dans ce travail, il a été montré quelles étaient les dégradations subies par les signaux transauraux reconstruits aux oreilles d'un auditeur. Le cas idéal a été étudié dans un premier temps, où il a été constaté qu'une reconstruction parfaite des signaux était impossible du fait de l'inversion du déterminant de la head transfer matrix qui résulte en une erreur sur certaines magnitudes, appelées "ringing frequencies". De "réelles" conditions d'écoutes ont ensuite été appréhendées, avec des HRTF non individuelles, hors du sweet spot, et avec simulation d'effet de salle. Ceci a conduit à identifier un certain nombre d'effets indésirables se caractérisant notamment par une erreur sur la reconstruction des magnitudes et de l'ITD ainsi que par une discontinuité de l'évolution spectrale autour de certains azimuts (-40°à 40°et 140°à 220°). Ces constatations ont amené à identifier plusieurs paramètres pouvant influer sur la qualité de reproduction des signaux transauraux, comme la nature de l'inversion ou le nombre de points utilisés pour calculer la transformée de Fourier des HRIR. Elles ont également amené à proposer des méthodes permettant de corriger les défauts relevés (bandlimited CTC, filtrage, lissage et compression de la dynamique des filtres transauraux). Ces procédés modifient l'allure des filtres transauraux, et induisent alors nécessairement une erreur de reconstruction des magnitudes et de l'ITD. En revanche, certains permettent de corriger efficacement les défauts constatés dans la simulation d'écoute en condition réelles. Afin de valider l'effet positif de ces procédés de correction sur la restitution des magnitudes et sur la précision de la localisation, une étude subjective rigoureuse devrait être menée, ce qui n'a pas pu être le cas dans le cadre de ce travail. Les écoutes informelles des corrections apportées par ces outils ont montré que leur utilisation permettait d'améliorer sensiblement le rendu sonore de la synthèse transaurale, mais aussi qu'il était possible de les paramétrer selon l'envie. Leur réglage optimal relevant alors des sensations perçues et du goût de chacun, cette étude devrait prendre en compte différents paramétrages afin d'identifier les différents types d'utilisation qui mènent à des résultats satisfaisants.
 

Localisation

Envoyer la notice

Bookmark and Share 
 

Identifiant OAI

 

Date de la notice

2012-02-13 01:00:00
 

Identifiant portail

 

Contact