musique contemporaine

Ircam - articles scientifiques notice originale

Sélectivité fréquentielle et séparation de sources simultanées chez des auditeurs normo-entendants et malentendants

Type

text
 

Genre(s)

article
 

Forme(s)

document numérique
 

Cette ressource est disponible chez l'organisme suivant : Ircam - Centre Pompidou

Identification

Titre

Sélectivité fréquentielle et séparation de sources simultanées chez des auditeurs normo-entendants et malentendants
 

Nom(s)

McAdams, Stephen (auteur)
 

Publication

Boulogne, France , Editions Irvinn, 1997
 

Description

Sujet(s)

Sélectivité fréquentielle   ségrégation perceptive   pathologies cochléaires   codcodage fréquentiel  
 

Résumé

Les porteurs d'appareils auditifs se plaignent souvent de leur incapacité à distinguer la voix d'un locuteur d'un bruit de fond. Le but de ce travail est d'évaluer le rôle de la sélectivité fréquentielle dans la séparation perceptive de 2 voyelles, qui sont présentées de façon simultanée chez des auditeurs avec ou sans déficit auditif. Nous avons développé un test de sélectivité fréquentielle sur la base du phénomène de la continuité auditive : un son pur de niveau faible est alterné périodiquement avec un autre son pur de niveau plus élevé. Si le son fort est proche en fréquence du son faible, l'auditeur entend le son faible comme étant continu. Si l'écart entre les fréquences de ces sons est plus grand, l'auditeur perçoit une intermittence. Plus la différence de niveau entre les sons est grande, plus on peut éloigner la fréquence du son fort sans perdre la perception de continuité. Ce résultat reflète la dispersion de la stimulation sur la membrane basilaire dans la cochlée. On mesure donc l'écart fréquentiel entre les 2 sons à la frontière entre la perception de continuité et d'intermittence pour 2 différences de niveau (10 et 20 dB). Ces mesures sont effectuées à plusieurs fréquences de l'audiogramme tonal classique. On mesure ensuite la capacité des auditeurs à identifier des paires de voyelles mélangées en fonction de la séparation de leurs fréquences fondamentales et de l'asynchronisme entre les moments où elles commencent. Nous comparons les performances mesurées chez une population de normo-entendants et chez des malentendants ayant différents sites pathologiques.
 

Note(s)

Article paru dans : Rencontres IPSEN en ORL
 

Localisation

Envoyer la notice

Bookmark and Share 
 

Identifiant OAI

 

Date de la notice

2010-02-25 01:00:00
 

Identifiant portail

 

Contact