musique contemporaine

Ircam - articles scientifiques notice originale

Commande et interfaçage d'un robot musicien.

Type

text
 

Genre(s)

mémoire ou thèse
 

Forme(s)

document imprimé
 

Cette ressource est disponible chez l'organisme suivant : Ircam - Centre Pompidou

Identification

Titre

Commande et interfaçage d'un robot musicien.
 

Nom(s)

Vericel, Baptiste (auteur)
 

Publication

ENSEA (Ecole Nationale Supérieure de l'Electronique et de ses Applications. , 2009
 

Description

Sujet(s)

Bouches artificielles   trompette   robotisation   auto-calibration.
 

Résumé

Mon projet de fin d'étude ENSEA s'est déroulé dans deux laboratoires, tout d'abord au LMA (Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique) à Marseille, puis à l'Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique Musique) à Paris. Le sujet du stage s'inscrit dans le cadre du projet ANR CONSONNES (Contrôle et Synthèse des Sons Naturels et Synthétiques) institué en collaboration par le LMA, Télécom Paris (Laboratoire Traitement et Communication de l'Information) et l'Ircam. Le but de ce projet est de faire avancer significativement la connaissance et les dispositifs expérimentaux dans le domaine du contrôle des sons produits par les instruments de musique acoustiques et leurs paradigmes numériques. En particulier ce projet a mis en oeuvre la conception de ce que l'on appelle une « bouche artificielle », qui a pour objectif de reproduire certains gestes de musiciens lorsqu'ils jouent d'un instrument à vent en contrôlant avec précision différents paramètres de jeu afin de comprendre leur influence sur le son produit. L'intérêt est ici de s'affranchir du côté humain du jeu de l'instrumentiste pour mieux comprendre l'influence de certains paramètres mesurés avec précision. Les bouches artificielles du LMA et de l'Ircam ont fait l'objet du stage dont le libellé est « Interfaçage et commande d'un robot musicien ». Le LMA dispose ainsi d'une bouche artificielle jouant de la flûte à bec sur laquelle on peut contrôler la pression d'air dans la bouche ainsi que certains doigtés à l'aide de doigts électromécaniques. J'ai été chargé de développer un protocole de liaison entre le logiciel Max/MSP et le dispositif de commande de la bouche qui est une carte électronique dSPACE (environnement Matlab/Simulink). La partie Ircam du stage a consisté à remplacer le dispositif électronique, aussi bien au niveau hardware que software, du robot électronique jouant de la trompette puis de développer une application assistée par Max/MSP permettant de trouver les bons réglages de paramètres de la bouche pour émettre des notes. Un travail théorique a été commencé en vue de pouvoir calibrer automatiquement le robot.
 

Localisation

Envoyer la notice

Bookmark and Share 
 

Identifiant OAI

 

Date de la notice

2009-09-25 02:00:00
 

Identifiant portail

 

Contact