contemporary music

Centre Iannis Xenakis source record

Continuums granulaires

Type

 

This resource is available on-site here: Centre Iannis Xenakis

Identification

Title

Continuums granulaires
 

Title

Colloque International : De Xenakis à nos jours : Le Continuum et son développement en musique et en architecture
 

Name(s)

Vaggione, Horacio (1943-....)
 
École nationale supérieure d'architecture de Normandie (Darnétal, Seine-Maritime)
 

Publication

Centre Iannis Xenakis, École nationale supérieure d'architecture de Normandie (Darnétal, Seine-Maritime), Université de Rouen, European University of Cyprus, University of Cyprus, 3 novembre 2015
 

Language(s)

fr
 

Description

Subject(s)

Congrès et conférences - Architecture -- 20e siècle
 
Congrès et conférences - Musicologie -- 20e siècle
 
Continu (philosophie)
 

Note(s)

Dans cette présentation, je vais tâcher de résumer quelques idées développées au fil des années, à partir de mon travail en tant que compositeur, concernant une approche multiéchelle des organisations musicales, en les considérant en tant qu’ensembles stratifiés, fortement imbriqués, composés de multiples niveaux de grandeur temporelle (entre le macro et le microtemps), se manifestant dans une situation d’interaction généralisée. Ces niveaux, ces échelles temporelles ne se présentent pas comme des instances d’une hiérarchie prédéfinie dont on pourrait relever avec pertinence une cartographie : bien au contraire, leur définition fait partie de ce qui est à composer. Il sera question ensuite de dégager un concept d’émergence (de singularité, de saillance) qui se trouverait en phase avec une perspective multi-échelle. J’avancerai alors l’idée qu’une approche granulaire (approche que je considère comme étant à la fois une « thèse » et une « sensibilité ») est fertile dans le domaine musical non seulement parce qu’elle postule un nouveau paradigme de description du signal sonore, mais parce que cette description peut être traitée dans le cadre d’un transfert catégoriel du niveau du signal vers le niveau symbolique/opératoire, ce dernier étant identifié comme celui propre à la composition musicale (domaine qui ne saurait être naturalisé, c’est-à-dire réduit à une dimension purement acoustique). Cela étant le cas, il s’agira aussi de veiller à ne pas donner à une échelle temporelle quelconque un statut ontologique fondateur (ou même privilégié) qui ne serait que la manifestation d’un réductionnisme qui viendrait aplatir ou homogénéiser la richesse des significations (morphologiques) musicales. C’est cette « absence positive de fondement » qui signale, précisément, le caractère opératoire des catégories dont il sera ici question (en incluant le thème crucial de la dualité discret-continu).
 

Localisation

Share this record

Bookmark and Share 
 

OAI identifier

 

Record date

2017-03-30 17:06:28
 

Gateway identifier

 

Contact